Meet and Travel Mag n°60 mar/avr 2020
Meet and Travel Mag n°60 mar/avr 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°60 de mar/avr 2020

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Éditions Quatro

  • Format : (205 x 280) mm

  • Nombre de pages : 92

  • Taille du fichier PDF : 9,7 Mo

  • Dans ce numéro : Panama, Turquie, Bruxelles et Grenoble.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 46 - 47  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
46 47
PaNaMa 46 MEET AND TRAVEL MAG Le Convento de Las Monjas Le Restaurant Marzola Le Rooftop de l’hôtel La Concordia L’ambassade de France, petite bonbonnière aux volets bleus, n’ouvre pas ses portes pour des évènements privés, mais son Excellence reçoit parfois des délégations dans sa résidence hors de la ville. À quelques centaines de mètres de là, la place de l’Indépendance a toujours été l’une des zones les plus animées de la capitale, autrefois rythmée par des parades militaires et des représentations théâtrales, aujourd’hui placée sous la bienveillance de la cathédrale, l’un des monuments les plus fréquentés du Casco Viejo, et de l’hôtel le plus couru de la zone, le Central, édifié en 1874 pour la construction du canal. Une réception peut s’y tenir autour du kiosque à musique pour 250 personnes, sachant qu’il n’est pas possible de neutraliser la circulation automobile, même en soirée. Ajoutons à ces deux enclaves originales du Casco Viejo, la place Bolivar, plus modeste, qui peut accueillir une réception pour 50 personnes. - Autre lieu emblématique, le Convento de Las Monjas, ou plutôt ses ruines, qui offre un environnement très impressionnant pour une soirée de gala pouvant rassembler 300 personnes. L’ambiance est un peu plus feutrée au Palacio Bolivar, le siège du Ministère des Affaires Étrangères, qui ouvre ses portes pour dans la zone historique, signalons le mercado de mariscos, le marché Le restaurant Cabana aux poissons qui s’agrémente de petites terrasses où l’on peut prévoir une halte-apéritif avec dégustation de ceviche et fruits de mer. Enfin, quelques lieux de nuit  : discothèques Casa Jaguar et Zaza, et plusieurs casinos, notamment celui du JW Marriott ou du Hilton. - Ville moderne  : il s’agit tout autant de la zone bordant la baie autour du boulevard Balboa que de la zone d’affaires qui borde le Pacifique autour de l’hôtel JW Marriott (ex-Trump). Parmi les bonnes adresses, citons Tomillo Panama qui a quitté ses superbes ruines du Casco Viejo pour s’installer dans le quartier de San Francisco (cuisine méditerranéenne, 100 personnes), Cabana, au 6 e étage de la Yoo Tower dessinée par Philippe Starck qui domine la mer, un élégant établissement de spécialités italiennes qui s’agrémente d’une belle terrasse extérieure (jusqu’à 70 personnes), La Vespa, une institution implantée au pied de la tour Gran Bahia qui bénéficie d’une vaste Le restaurant La Vespa terrasse en bord de mer, ce qui autorise d’y arriver en bateau (carte italienne, jusqu’à 200 personnes) et qui a récemment ouvert à côté le Lost Urban Beach Club, un lounge avec plage de sable pour la fin de soirée (60 personnes). Au 66 e étage du building qui abrite le JW Marriott, soirée casino au Panaviera, un rooftop pouvant accueillir 130 personnes. Terminons par le rooftop le plus spectaculaire de Panama City qui domine le Hard Rock Hotel, d’où l’on jouit d’un panorama éblouissant sur la ville (jusqu’à 500 personnes). un dîner élégant dans le patio (jusqu’à 500 personnes). Au cœur de cette zone historique, pleine de charme, de plus en plus de restaurants ont trouvé refuge dans de vieilles demeures, avec des capacités souvent limitées  : Marzela, une table argentine très colorée (50 personnes), la Fisheria, sur la place Herrera, une jolie enclave maritime (60 personnes), Primitivo, une table bistronomique de la place Herrera (55 personnes), Lessep’s Bistro Café, près du musée du Canal, une brasserie française au décor suranné (60 personnes), Las Bovedas, sur la place de France, installée dans une ancienne douane, pour son cadre plus que pour sa cuisine (jusqu’à 120 personnes et vaste terrasse), Manolo Caracol, une table de tapas panaméens (40 personnes), Lazotea, voisine du précédent, et comme lui d’inspiration ibérique (80 personnes). Reste un établissement devenu incontournable au fil des ans, tant par sa taille que par sa qualité, Casa Casco, sur la place Herrera, face à l’American Trade Hotel. 3 restaurants de spécialités – panaméennes, japonaises et internationales – occupent chacun un étage de cette jolie bâtisse du xix e siècle qui accueille également au dernier étage le rooftop le plus couru du Casco Viejo (130 personnes sur la terrasse panoramique). D’autres rooftops ont fleuri dans la zone, tel celui en annexe de l’American Trade Hotel qui peut accommoder jusqu’à 300 personnes, celui de l’hôtel Concordia, un petit bijou d’élégance ouvert il y a deux ans par une famille espagnole (carte gastronomique, 150 personnes) ou encore le Storx, à l’entrée de la zone historique (200 personnes). Tout près de cette entrée p
DMC MICE en Amérique Centrale Costa Rica Sdrd n RP drape ! [-enurIbn tlt riLepPli Repres-entes on Fninmei paie Sa ! a ri PP. ranrp.com Quetzal motivo quetzalmotivoscom



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Meet and Travel Mag numéro 60 mar/avr 2020 Page 1Meet and Travel Mag numéro 60 mar/avr 2020 Page 2-3Meet and Travel Mag numéro 60 mar/avr 2020 Page 4-5Meet and Travel Mag numéro 60 mar/avr 2020 Page 6-7Meet and Travel Mag numéro 60 mar/avr 2020 Page 8-9Meet and Travel Mag numéro 60 mar/avr 2020 Page 10-11Meet and Travel Mag numéro 60 mar/avr 2020 Page 12-13Meet and Travel Mag numéro 60 mar/avr 2020 Page 14-15Meet and Travel Mag numéro 60 mar/avr 2020 Page 16-17Meet and Travel Mag numéro 60 mar/avr 2020 Page 18-19Meet and Travel Mag numéro 60 mar/avr 2020 Page 20-21Meet and Travel Mag numéro 60 mar/avr 2020 Page 22-23Meet and Travel Mag numéro 60 mar/avr 2020 Page 24-25Meet and Travel Mag numéro 60 mar/avr 2020 Page 26-27Meet and Travel Mag numéro 60 mar/avr 2020 Page 28-29Meet and Travel Mag numéro 60 mar/avr 2020 Page 30-31Meet and Travel Mag numéro 60 mar/avr 2020 Page 32-33Meet and Travel Mag numéro 60 mar/avr 2020 Page 34-35Meet and Travel Mag numéro 60 mar/avr 2020 Page 36-37Meet and Travel Mag numéro 60 mar/avr 2020 Page 38-39Meet and Travel Mag numéro 60 mar/avr 2020 Page 40-41Meet and Travel Mag numéro 60 mar/avr 2020 Page 42-43Meet and Travel Mag numéro 60 mar/avr 2020 Page 44-45Meet and Travel Mag numéro 60 mar/avr 2020 Page 46-47Meet and Travel Mag numéro 60 mar/avr 2020 Page 48-49Meet and Travel Mag numéro 60 mar/avr 2020 Page 50-51Meet and Travel Mag numéro 60 mar/avr 2020 Page 52-53Meet and Travel Mag numéro 60 mar/avr 2020 Page 54-55Meet and Travel Mag numéro 60 mar/avr 2020 Page 56-57Meet and Travel Mag numéro 60 mar/avr 2020 Page 58-59Meet and Travel Mag numéro 60 mar/avr 2020 Page 60-61Meet and Travel Mag numéro 60 mar/avr 2020 Page 62-63Meet and Travel Mag numéro 60 mar/avr 2020 Page 64-65Meet and Travel Mag numéro 60 mar/avr 2020 Page 66-67Meet and Travel Mag numéro 60 mar/avr 2020 Page 68-69Meet and Travel Mag numéro 60 mar/avr 2020 Page 70-71Meet and Travel Mag numéro 60 mar/avr 2020 Page 72-73Meet and Travel Mag numéro 60 mar/avr 2020 Page 74-75Meet and Travel Mag numéro 60 mar/avr 2020 Page 76-77Meet and Travel Mag numéro 60 mar/avr 2020 Page 78-79Meet and Travel Mag numéro 60 mar/avr 2020 Page 80-81Meet and Travel Mag numéro 60 mar/avr 2020 Page 82-83Meet and Travel Mag numéro 60 mar/avr 2020 Page 84-85Meet and Travel Mag numéro 60 mar/avr 2020 Page 86-87Meet and Travel Mag numéro 60 mar/avr 2020 Page 88-89Meet and Travel Mag numéro 60 mar/avr 2020 Page 90-91Meet and Travel Mag numéro 60 mar/avr 2020 Page 92