Meet and Travel Mag n°59 jan/fév 2020
Meet and Travel Mag n°59 jan/fév 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°59 de jan/fév 2020

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Éditions Quatro

  • Format : (205 x 280) mm

  • Nombre de pages : 108

  • Taille du fichier PDF : 9,6 Mo

  • Dans ce numéro : Dubai, Serbie, Lille et Palais des congrès.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 10 - 11  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
10 11
DMC TRaNSPoRTS 10 MEET AND TRAVEL MAG BANYAN TREE CROISE SUR LE CHAO PRAYA La célèbre chaîne hôtelière se lance dans la croisière à Bangkok où elle possède un luxueux établissement de 327 chambres dans le secteur de Sathorn. Elle vient de mettre en service Saffron Cruise qui propose des dîners croisière sur la rivière des rois à bord d’un superbe navire de 38 mètres, à la décoration évidemment très chic. Une balade fluviale qui conduit les passagers du temple Dawn- Wat Arun au Grand Palais, en passant par le Royal Barge Museum et qui s’agrémente d’un menu gastronomique préparé par les équipes du Saffron, le restaurant signature du Banyan Tree. Le navire peut être privatisé pour un cocktail au soleil couchant ou un dîner, sur une base maximale de 120 personnes. MSC GRANDIOSA, NOUVEAU FLEURON D’UNE COMPAGNIE EN HYPERCROISSANCE Après le lancement six mois plus tôt du MSC Bellissima, c’est en novembre dernier qu’a été baptisé à Hambourg et par Sophia Loren, son 17 e paquebot – le plus gros d’Europe – construit comme 15 autres navires de sa flotte par les chantiers de Saint-Nazaire. Premier exemplaire de la série Meraviglia Plus, et doté de 2 421 cabines (pour un total de 6 334 personnes), il aura coûté un peu moins d’un milliard d’euros et confirme un positionnement que MSC souhaite davantage « premium ». Il offre plus d’espaces que ses jumeaux, notamment une promenade intérieure de 93m, pas moins de 21 bars et lounges et 13 restaurants, dont 5 à thème. Pour une réunion plénière, un théâtre high-tech de 1000 places, pour une soirée d’exception, deux nouveaux spectacles exclusifs du Cirque du Soleil dans une salle dédiée de 400 places et pour la « French touch », un vrai Bistrot où l’on pourra aussi admirer 26 dessins originaux d’Edgar Degas… Sans oublier un beau spa de 1 100 m², des piscines, bowling, simulateur de formule 1, cinéma interactif XD, studio TV, etc… Positionné en Méditerranée pour l’année 2020, le MSC Grandiosa propose 6 ports d’embarquement  : Gênes, Civitavecchia, Palerme, La Valette, Barcelone et Marseille, où il accostera chaque vendredi. EASYJET ÉTEND SES AILES La première compagnie low cost européenne poursuit son maillage du ciel français. Elle annonce ainsi 7 nouvelles lignes dans l’Hexagone et va créer 70 postes pour le renforcement de ses bases actuelles. Bordeaux, Toulouse et Nice sont en pointe, la première héritant de 4 lignes nouvelles vers Ajaccio, Figari, Olbia et Fuerteventura, la deuxième de 2 ouvertures vers Rennes et Cagliari, la troisième d’une nouvelle ligne vers Minorque. Easyjet accompagne cette montée en puissance en positionnant de nouveaux appareils à Bordeaux et à Toulouse, qui s’ajoutent aux 41 qu’elle détient à ce jour, une flotte qui lui permet de mettre 25 millions de sièges à disposition du marché français, en hausse de 6% par rapport à 2019. Bryndis Eriksdottir est la nouvelle directrice France de APG, en remplacement de Thibault Lenoir désormais chargé de la commercialisation des produits et services d’APG à l’international. Transavia s’installe à Bruxelles. La compagnie low cost du groupe Air France-KLM va opérer dès mars 28 vols hebdomadaires vers 9 destinations méditerranéennes, Alicante, Ibiza, Vérone, Corfou, Héraklion, Thessalonique, Faro, Tel Aviv et Agadir. Air France vole plus vert. La compagnie va à compter du 1er juin faire usage au départ de San Francisco d’un mélange de carburant conventionnel et de carburant durable d’aviation. Une expérience sur 16 mois qui devrait lui permettre de réduire de 6 000 tonnes sa production de CO 2. Air France plus haut de gamme aussi puisqu’elle va prochainement réintégrer une classe affaires sur ses vols domestiques ainsi qu’à bord de ceux assurés par Hop ! Quel est l’avion de ligne le plus vendu au monde ? C’est l’Airbus A320, qui vient de détrôner le Boeing 737, avec plus de 15 000 commandes depuis son lancement en 1987. La compagnie britannique Flybe a changé de nom  : elle vole désormais sous les couleurs de Virgin Connect. Du 29 mars au 31 octobre, Aer Lingus va proposer 4 vols hebdomadaires entre Paris et Shannon. Elle va également desservir 3 fois par semaine cette ville au départ de Barcelone. La nouvelle Air Sénégal a réussi son décollage. La preuve, elle vient de passer commande auprès d’Airbus de 8 A320-300. Air Arabia et Etihad Airways vont lancer une nouvelle compagnie low cost basée à Abou Dhabi qui proposera des vols régionaux. L’aéroport de Munich va se doter d’un nouveau terminal de 95 000 m² qui devrait être opérationnel en 2023. Après une grève dure qui a cloué au sol sa flotte, South African Airways a repris ses opérations. Mais sa situation financière reste périlleuse, les pertes dépassent 420 millions de dollars et elle en est réduite à louer ses pilotes !
AEGEAN AIRLINES MULTIPLIE LES LIGNES La compagnie grecque vient d’annoncer qu’elle va porter son offre de sièges à 19,2 millions par an, en s’appuyant sur une flotte de 65 appareils incluant six A320 neo. Elle ouvre 11 nouvelles lignes au départ de Grèce, par exemple depuis Corfou reliée deux fois par semaine à Paris- CDG, mais aussi depuis Thessalonique qui bénéficie désormais de deux vols hebdomadaires à destination de Bruxelles ou encore d’Athènes connectée deux fois par semaine à Bilbao et Birmingham. En ce qui concerne le marché français, jugé prioritaire, Aegean Airlines va opèrer 89 vols directs hebdomadaires, depuis 12 villes (Bordeaux, Lille, Lyon, Marseille, Nice, Paris entre autres) à destination de 5 agglomérations grecques, Athènes Héraklion, Kalamata, Rhodes et Thessalonique. Thessalonique où la compagnie vient d’inaugurer un nouveau salon de 500 m² dédié à la clientèle d’affaires. TRAFIC EN HAUSSE, RÉSULTATS EN BAISSE L’Association internationale du transport aérien mondial (IATA) qui regroupe 290 compagnies aériennes évalue à 838 milliards de dollars le chiffre d’affaires du secteur en 2019, en progression de 3,2% par rapport à 2018. Le nombre de ceux qui ont pris l’avion l’an dernier s’est élevé à 4,5 milliards, en hausse de 4,1%. Le marché ne faiblit donc pas malgré les campagnes menées un peu partout pour réduire l’impact environnemental de l’aérien. Reste que ces bons résultats s’accompagnent d’une baisse de rentabilité du secteur, IATA évaluant le bénéfice net à 25,9 milliards de dollars, au lieu des 28 milliards escomptés. Un tassement qu’Alexandre de Juniac, le directeur général de IATA, attribue au ralentissement de la croissance mondiale, aux tensions géopolitiques, aux mouvements sociaux et aux incertitudes du Brexit. Notant au passage que l’année a été particulièrement « misérable » en ce qui concerne l’activité de fret qui a enregistré la demande la plus faible depuis la crise de 2008. 2020 devrait être une meilleure année pour l’aérien selon IATA, qui anticipe un chiffre d’affaires de 872 milliards de dollars (+ 4%) et un bénéfice qui devrait bondir de 13,13% à 29,3 milliards. PENSEZ À COMPENSER ! À destination des dizaines de millions de passagers qui fréquentent ses plateformes de Roissy-CDG et d’Orly, Aéroports de Paris propose de compenser leurs émissions de carbone en s’associant à des projets écologiques et solidaires par l’intermédiaire de bornes de collecte de dons qui sont installées depuis peu dans les halls K et M du terminal 2 de CDG et à Orly. Les donateurs ont également la possibilité d’opérer leurs dons via le site ou l’application d’ADP et ont le choix entre 3 projets sélectionnés par la fondation ClimateSeed, la conservation de la forêt amazonienne au Pérou, le développement de biogaz au Sichuan en Chine et l’accessibilité à l’eau potable au Malawi. Le montant des dons va de 5 à 30 € , le règlement s’opérant au moyen d’une carte de paiement sans contact. Air Astana va lancer en juin une nouvelle ligne reliant Paris à Almaty. Opérée à raison de 3 vols par semaine en Airbus A321 LR, doté de 3 classes, une éco de 118 sièges, une Economy Sleeper de 8 sièges et une affaires de 16 sièges. À compter du 17 juin, Delta va voler en quotidien sur l’axe Paris-Los Angeles alors qu’elle n’assurait jusqu’alors que 3 vols hebdomadaires. Les vols se feront en Boeing 777-200 équipé de la toute nouvelle suite Delta One. Delta va également renforcer ses services entre Paris et New York, en doublant son vol quotidien exploité en Airbus A330-300. Personne ne se bouscule pour monter à bord du nouveau Boeing 737 MAX, interdit de vols après deux accidents. Pas les passagers qui, à 60% selon un sondage réalisé aux USA par Bank of America, préfèreraient attendre 6 mois après sa remise en service. Pas davantage les pilotes qui se montrent réticents pour s’installer dans le cockpit. Rassurant ! Air France en pince pour l’Airbus A350. C’est lui en effet qui va remplacer l’A380 qui doit quitter en 2022 la flotte de la compagnie nationale. Précisons que 38 exemplaires de l’A350 ont été commandés par le transporteur. C’est Eiffage qui va racheter les 49% détenus par le chinois Casil dans l’aéroport de Toulouse Blagnac. Un Chinois qui n’a jamais fait l’unanimité depuis son arrivée il y a quatre ans dans la ville rose. Et revoilà les taxes ! Depuis le début de l’année, les passagers doivent payer 1,5 à 18 euros en plus sur chaque billet d’avion acheté. La mesure s’applique à tous les vols au départ des aéroports français, à l’exception de la Corse et de l’Outre-Mer. Royal Air Maroc va rejoindre officiellement l’alliance Oneworld au 31 mars. Elle sera la première compagnie africaine à intégrer ce club prestigieux qui compte notamment dans ses rangs American Airlines, British Airways, Cathay Pacific, Japan Airlines ou encore Sri Lankan Airlines. NUMÉRO 59 JANVIER - FÉVRIER 2020



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Meet and Travel Mag numéro 59 jan/fév 2020 Page 1Meet and Travel Mag numéro 59 jan/fév 2020 Page 2-3Meet and Travel Mag numéro 59 jan/fév 2020 Page 4-5Meet and Travel Mag numéro 59 jan/fév 2020 Page 6-7Meet and Travel Mag numéro 59 jan/fév 2020 Page 8-9Meet and Travel Mag numéro 59 jan/fév 2020 Page 10-11Meet and Travel Mag numéro 59 jan/fév 2020 Page 12-13Meet and Travel Mag numéro 59 jan/fév 2020 Page 14-15Meet and Travel Mag numéro 59 jan/fév 2020 Page 16-17Meet and Travel Mag numéro 59 jan/fév 2020 Page 18-19Meet and Travel Mag numéro 59 jan/fév 2020 Page 20-21Meet and Travel Mag numéro 59 jan/fév 2020 Page 22-23Meet and Travel Mag numéro 59 jan/fév 2020 Page 24-25Meet and Travel Mag numéro 59 jan/fév 2020 Page 26-27Meet and Travel Mag numéro 59 jan/fév 2020 Page 28-29Meet and Travel Mag numéro 59 jan/fév 2020 Page 30-31Meet and Travel Mag numéro 59 jan/fév 2020 Page 32-33Meet and Travel Mag numéro 59 jan/fév 2020 Page 34-35Meet and Travel Mag numéro 59 jan/fév 2020 Page 36-37Meet and Travel Mag numéro 59 jan/fév 2020 Page 38-39Meet and Travel Mag numéro 59 jan/fév 2020 Page 40-41Meet and Travel Mag numéro 59 jan/fév 2020 Page 42-43Meet and Travel Mag numéro 59 jan/fév 2020 Page 44-45Meet and Travel Mag numéro 59 jan/fév 2020 Page 46-47Meet and Travel Mag numéro 59 jan/fév 2020 Page 48-49Meet and Travel Mag numéro 59 jan/fév 2020 Page 50-51Meet and Travel Mag numéro 59 jan/fév 2020 Page 52-53Meet and Travel Mag numéro 59 jan/fév 2020 Page 54-55Meet and Travel Mag numéro 59 jan/fév 2020 Page 56-57Meet and Travel Mag numéro 59 jan/fév 2020 Page 58-59Meet and Travel Mag numéro 59 jan/fév 2020 Page 60-61Meet and Travel Mag numéro 59 jan/fév 2020 Page 62-63Meet and Travel Mag numéro 59 jan/fév 2020 Page 64-65Meet and Travel Mag numéro 59 jan/fév 2020 Page 66-67Meet and Travel Mag numéro 59 jan/fév 2020 Page 68-69Meet and Travel Mag numéro 59 jan/fév 2020 Page 70-71Meet and Travel Mag numéro 59 jan/fév 2020 Page 72-73Meet and Travel Mag numéro 59 jan/fév 2020 Page 74-75Meet and Travel Mag numéro 59 jan/fév 2020 Page 76-77Meet and Travel Mag numéro 59 jan/fév 2020 Page 78-79Meet and Travel Mag numéro 59 jan/fév 2020 Page 80-81Meet and Travel Mag numéro 59 jan/fév 2020 Page 82-83Meet and Travel Mag numéro 59 jan/fév 2020 Page 84-85Meet and Travel Mag numéro 59 jan/fév 2020 Page 86-87Meet and Travel Mag numéro 59 jan/fév 2020 Page 88-89Meet and Travel Mag numéro 59 jan/fév 2020 Page 90-91Meet and Travel Mag numéro 59 jan/fév 2020 Page 92-93Meet and Travel Mag numéro 59 jan/fév 2020 Page 94-95Meet and Travel Mag numéro 59 jan/fév 2020 Page 96-97Meet and Travel Mag numéro 59 jan/fév 2020 Page 98-99Meet and Travel Mag numéro 59 jan/fév 2020 Page 100-101Meet and Travel Mag numéro 59 jan/fév 2020 Page 102-103Meet and Travel Mag numéro 59 jan/fév 2020 Page 104-105Meet and Travel Mag numéro 59 jan/fév 2020 Page 106-107Meet and Travel Mag numéro 59 jan/fév 2020 Page 108