Meet and Travel Mag n°18 mar/avr 2013
Meet and Travel Mag n°18 mar/avr 2013
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°18 de mar/avr 2013

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Éditions Quatro

  • Format : (220 x 300) mm

  • Nombre de pages : 100

  • Taille du fichier PDF : 10 Mo

  • Dans ce numéro : Québec, Luxembourg, Colombie, Bretagne, dossier traiteurs.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 38 - 39  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
38 39
ZooM ZooM 38 MARSEILLE PAR NATHALIE MARTIN LA CULTURE EN CAPITALE Le 12 janvier dernier, à 19h00 précise, la cité phocéenne vibrait sous une impressionnante clameur collective, prélude à de nombreuses festivités et animations réparties dans la ville, qui inauguraient Marseille-Provence Capitale Européenne de la Culture 2013. Pour cet évènement d’importance, la ville a massivement investi dans la réhabilitation de nombre de ses structures d’accueil et ouvert de nouveaux lieux. Autant d’atouts pour le tourisme et le Mice en particulier. En effet, avec 280 000 journées congressistes en 2012, Marseille apparaît désormais comme une ville de référence, dotée d’établissements appropriés, venant renforcer son attractivité économique, et ce, au delà du tourisme traditionnel et du secteur des croisières. « Nous sommes prêts, avec une programmation culturelle exceptionnelle » s’est enthousiasmé son maire, Jean-Claude Gaudin, et de rajouter, vindicatif « Marseille est une ville dont on a « déparlé ». Sa réalité ne se résume pas aux faits divers criminels et cet évènement, enjeu national MuCem et européen, doit être un accélérateur du renouveau du territoire, porté par tous les acteurs ». Parmi les chantiers importants, ceux du Palais du Pharo, chef-d’œuvre architectural du patrimoine, érigé de 1858 à 1870 selon les désirs de Napoléon III aux portes maritimes de la cité phocéenne. La Municipalité vient en effet d’achever de lourds travaux de rénovation (plus de 12 millions d’euros), renforçant également sa capacité d’accueil : création d’une salle plénière de 300 places, de 8 salles de commission et d’une nouvelle salle en sous-sol (jusqu’à 1000 personnes en restauration), autant d’aménagements qui viennent s’ajouter à l’auditorium de 900 places et aux salles existantes (surface totale de 10 000 m²). Autre chantier d’envergure, celui de l’Hôtel InterContinental en lieu et place de l’Hôtel-Dieu, majestueuse bâtisse du XVIII ème siècle classée monument historique. Juché sur la colline du Panier, l’établissement qui ouvre en ce mois de mars surplombe la ville, offrant une vue exceptionnelle sur le Vieux- Port. Confiée à Jean-Philippe Nuel, l’architecture, de tonalité très minérale en écho avec l’écrin naturel de la ville, demeure fidèle à l’esprit et à l’histoire du lieu. Edifice unique, il s’impose comme le nouveau fleuron hôtelier et le plus important des établissements 5 étoiles de Marseille, proposant 194 chambres, dont 22 suites, Spa by Clarins de 1000 m² avec piscine couverte, un centre de conférences de 1000 m², un centre culturel pour des manifestations privées et expositions. En matière de réhabilitation, celle du J1, dernier hangar maritime historique du Port Autonome encore en activité est particulièrement réussie ; l’étage supérieur converti en centre culturel, restaurant à l’appui, donne à voir notamment une magnifique exposition, « Méditerranées ». Quant à la Friche Belle de Le bar de l’Hôtel InterContinental Mai, ex-manufacture de la SEITA et aujourd’hui scène phare de l’évènement, elle vient de voir son offre confortée de la Tour-Panorama, soit 4800 m² d’espaces de diffusion des arts plastiques et visuels. Tandis que le Panorama de 475 m², posé en porte-à-faux sur la terrasse des Magasins, s’affiche comme le belvédère de la terrasse aérienne (7000 m² aménagés sur la toiture), la Tour a elle investi un bâtiment industriel adjacent du XIX ème siècle, dont les 5 étages sur 4300 m² se vouent désormais aux expositions. Un ensemble unique dont devraient bénéficier les autres installations du site, en particulier son restaurant, privatisable, de 400 couverts. Structure éphémère et insolite installée en cœur de ville, le Pavillon M (3000 m² sur 5 niveaux dont 400 m² dédiés aux entreprises et institutions) destiné à l’information, à l’animation et à la programmation de MP2013, s’offre également en lieu d’exposition, proposant ses espaces et sa terrasse extérieure à l’organisation d’évènements. Enfin, le MuCem, nouveau Musée des Civilisations d’Europe et de la Méditerranée, désigné par l’architecte de renom Rudy Riciotti, devrait dès juin prochain proposer un restaurant (250 couverts), avec sa vaste terrasse de 1400 m² (jusqu’à 800 personnes en cocktail), un espace VIP (50 personnes assises), un auditorium de 335 places avec forum adjacent (220 personnes assises). Le Palais du Pharo MEET AND TRAVEL MAG
COPENHAGUE PAR ANNE GOLEC LES SIRÈNES DE L’INNOVATION Bonne élève, la capitale danoise bénéficie d’une image conforme aux nouveaux critères du Mice, loin des spots à paillettes. Mais ce n’est pas tout. La ville n’a pas son pareil pour innover, et ce, dans de nombreux secteurs. A commencer par celui auquel on songe le moins, la gastronomie. Tout le monde n’a pas la patience d’attendre une table au Noma pour accéder aux curieuses créations de René Redzepi, l’icône de la gastronomie danoise. Mais on peut se tourner vers d’autres lieux pour goûter à la cuisine nordique contemporaine. Nouvel étendard de la restauration scandinave, celle-ci s’appuie sur l’origine locale, la fraîcheur et la qualité des produits. Cette vague de modernité a déferlé jusque dans les assiettes du Krogs, une adresse comptant parmi les plus anciennes de Copenhague, où les saveurs iodées sont depuis toujours à l’honneur. Elle est aussi passée par les cuisines de Toldboden, un restaurant plutôt récent qui peut jouer les lieux d’évènement. Installé dans un ancien terminal maritime situé à l’extrémité du port de Copenhague et rénové avec une approche soucieuse de développement durable, il s’approvisionne en produits locaux. Son cadre, à la fois brut et lumineux, et sa vue sur le port donnent un avant-goût de voyage. L’ensemble peut recevoir jusqu’à 650 personnes, avec possibilité d’arriver par bateau. Autre innovation gastronomique et locale au départ, mais disponible ailleurs depuis peu, le concept Brain Food lancé par Radisson Blu est pour sa part dédié au marché de la réunion. Il a été imaginé pour maintenir au maximum la concentration des participants en mettant des nutritionnistes à contribution, et a abouti à un savant équilibre privilégiant aussi les produits frais et locaux, disponible dans les établissements danois de Radisson Blu notamment. LES RALLYES ÉLECTRISENT LA VILLE Entre le segway et le véhicule électrique, voici le cart de la maison Garia, un constructeur danois dont la production est en principe destinée aux golfs de prestige. Mais les petites voitures ont désormais la ville pour terrain de jeu avec Copenhagen By Cart. Cette entreprise a fait le pari d’en acquérir une vingtaine – dont la moitié en version 4 passagers, l’autre pour 2 – afin d’en faire un véhicule d’exploration privilégiée de la capitale danoise. D’un grand confort, ces voiturettes électriques en ont plus sous le capot qu’on ne s’imagine (jusqu’à 50km/h), sont silencieuses et ont 7 heures d’autonomie. Idéales dans le cadre de rallyes, elles sont dotées d’un GPS et d’un iPad donnant accès à des parcours pré-définis, et peuvent adopter les couleurs de l’entreprise. L’HÔTELLERIE FAIT SON LIFTING Qui a dit que l’hôtellerie nordique n’était pas compétitive ? Au Wakeup Copenhagen Hotel, situé à côté du Tivoli Hotel & Congress Center, les chambres sont accessibles à un tarif attractif qui inclut notamment la connexion Wifi et des équipements high tech dans un cadre épuré. Son propriétaire, le groupe local Arp-Hansen, annonce aujourd’hui une seconde unité sur ce concept, qui sera dessinée par l’architecte Kim Utzon. Située en plein quartier de Borgergade, elle proposera 340 chambres à partir de l’été 2014. En dehors de cette nouveauté, l’hôtellerie de la capitale est engagée dans un mouvement de Le restaurant Toldboden Copenhagen By Cart Hôtel Bella Sky Comwell rénovation généralisé. Pour n’en citer que quelques uns, on retiendra que le luxueux Hotel d’Angleterre, installé dans un palais néoclassique du XVIII ème siècle, a fermé ses portes le temps de faire peau neuve. Il rouvrira en mai 2013 avec 90 chambres, un bar à champagne, un restaurant de cuisine française, des salons de réception jusqu’à 100 places et un spa. Autre chantier qui s’est achevé il y a quelques mois, l’hôtel Scandic Copenhague a entièrement rénové ses 486 chambres et ses salles de réunion. Plusieurs univers s’offrent selon les chambres, dont le nouveau style est marqué par de grandes impressions illustrant le thème de la nature ou de la ville. Enfin pour ceux qui n’ont pas encore eu la possibilité de le découvrir, le Bella Sky Comwell, installé dans la zone d’Orestad, continue de faire le buzz pour son architecture spectaculaire. Relié au centre de congrès Bella Center et disposant de 814 chambres, c’est l’adresse toute indiquée pour les évènements qui s’y déroulent. NUMÉRO 18 | MARS - AVRIL 2013



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Meet and Travel Mag numéro 18 mar/avr 2013 Page 1Meet and Travel Mag numéro 18 mar/avr 2013 Page 2-3Meet and Travel Mag numéro 18 mar/avr 2013 Page 4-5Meet and Travel Mag numéro 18 mar/avr 2013 Page 6-7Meet and Travel Mag numéro 18 mar/avr 2013 Page 8-9Meet and Travel Mag numéro 18 mar/avr 2013 Page 10-11Meet and Travel Mag numéro 18 mar/avr 2013 Page 12-13Meet and Travel Mag numéro 18 mar/avr 2013 Page 14-15Meet and Travel Mag numéro 18 mar/avr 2013 Page 16-17Meet and Travel Mag numéro 18 mar/avr 2013 Page 18-19Meet and Travel Mag numéro 18 mar/avr 2013 Page 20-21Meet and Travel Mag numéro 18 mar/avr 2013 Page 22-23Meet and Travel Mag numéro 18 mar/avr 2013 Page 24-25Meet and Travel Mag numéro 18 mar/avr 2013 Page 26-27Meet and Travel Mag numéro 18 mar/avr 2013 Page 28-29Meet and Travel Mag numéro 18 mar/avr 2013 Page 30-31Meet and Travel Mag numéro 18 mar/avr 2013 Page 32-33Meet and Travel Mag numéro 18 mar/avr 2013 Page 34-35Meet and Travel Mag numéro 18 mar/avr 2013 Page 36-37Meet and Travel Mag numéro 18 mar/avr 2013 Page 38-39Meet and Travel Mag numéro 18 mar/avr 2013 Page 40-41Meet and Travel Mag numéro 18 mar/avr 2013 Page 42-43Meet and Travel Mag numéro 18 mar/avr 2013 Page 44-45Meet and Travel Mag numéro 18 mar/avr 2013 Page 46-47Meet and Travel Mag numéro 18 mar/avr 2013 Page 48-49Meet and Travel Mag numéro 18 mar/avr 2013 Page 50-51Meet and Travel Mag numéro 18 mar/avr 2013 Page 52-53Meet and Travel Mag numéro 18 mar/avr 2013 Page 54-55Meet and Travel Mag numéro 18 mar/avr 2013 Page 56-57Meet and Travel Mag numéro 18 mar/avr 2013 Page 58-59Meet and Travel Mag numéro 18 mar/avr 2013 Page 60-61Meet and Travel Mag numéro 18 mar/avr 2013 Page 62-63Meet and Travel Mag numéro 18 mar/avr 2013 Page 64-65Meet and Travel Mag numéro 18 mar/avr 2013 Page 66-67Meet and Travel Mag numéro 18 mar/avr 2013 Page 68-69Meet and Travel Mag numéro 18 mar/avr 2013 Page 70-71Meet and Travel Mag numéro 18 mar/avr 2013 Page 72-73Meet and Travel Mag numéro 18 mar/avr 2013 Page 74-75Meet and Travel Mag numéro 18 mar/avr 2013 Page 76-77Meet and Travel Mag numéro 18 mar/avr 2013 Page 78-79Meet and Travel Mag numéro 18 mar/avr 2013 Page 80-81Meet and Travel Mag numéro 18 mar/avr 2013 Page 82-83Meet and Travel Mag numéro 18 mar/avr 2013 Page 84-85Meet and Travel Mag numéro 18 mar/avr 2013 Page 86-87Meet and Travel Mag numéro 18 mar/avr 2013 Page 88-89Meet and Travel Mag numéro 18 mar/avr 2013 Page 90-91Meet and Travel Mag numéro 18 mar/avr 2013 Page 92-93Meet and Travel Mag numéro 18 mar/avr 2013 Page 94-95Meet and Travel Mag numéro 18 mar/avr 2013 Page 96-97Meet and Travel Mag numéro 18 mar/avr 2013 Page 98-99Meet and Travel Mag numéro 18 mar/avr 2013 Page 100