Meet and Travel Mag n°17 jan/fév 2013
Meet and Travel Mag n°17 jan/fév 2013
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°17 de jan/fév 2013

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Éditions Quatro

  • Format : (219 x 299) mm

  • Nombre de pages : 100

  • Taille du fichier PDF : 8,7 Mo

  • Dans ce numéro : Turquie - Pays Baltes - Rotterdam - Porto - Bordeaux - Palais des Congrès

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 96 - 97  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
96 97
PaLaiS DeS CoNGRèS 96 1616prod M&T – Comment le marché des congrès en France traverse-t-il la crise ? Comment évolue-t-il ? Les congrès associatifs assurent une certaine stabilité au marché et représentent l’un des segments les plus visibles et prévisibles. En ces temps plus difficiles où les opérateurs cherchent prioritairement à sécuriser leur chiffre d’affaires, ce segment attire plus de convoitises et la concurrence y est donc devenue très vive. Le segment n’étant pas extensible à l’infini, on assiste avant tout à des déplacements de parts de marché, d’où l’obligation de réactivité et de qualité globale à laquelle la France et ses principaux opérateurs doivent se contraindre dans la durée. A l’échelle internationale, la France affiche des résultats tout à fait positifs grâce notamment au leadership de Paris Ile-de-France et plus largement à un vrai savoir-faire français reconnu et apprécié. Quant à la portée économique de l’activité des congrès, une récente étude menée en partenariat avec les principaux acteurs institutionnels et privés de ce marché indique que son impact avoisine les 1,6 milliard d’euros, hors retombées fiscales (sans compter les foires et salons qui représentent 5,8 milliards d’euros). M&T – Quelles sont les solutions mises en œuvre aujourd’hui pour affronter la concurrence ? Ce qui doit prédominer, outre l’obligation d’améliorer et de développer l’offre qu’elle soit d’accueil ou de services, c’est l’organisation des acteurs et leur capacité à se mettre en ordre de marche pour aller conquérir de nouvelles parts de marché, en particulier à l’international ; je pense ici au jeu de candidatures pour attirer à nous davantage de congrès. Et puis, j’y ai déjà fait référence précédemment, la réactivité est un facteur clef de réussite, et la qualité alliée aux valeurs du développement durable doivent guider une nécessaire amélioration continue. Mais, pour que les efforts soient efficients, il serait souhaitable MEET AND TRAVEL MAG PHILIPPE AUGIER PRÉSIDENT DE FRANCE CONGRÈS que les règles de fonctionnement, notamment fiscales, soient stables et ne viennent pas déstabiliser les organisateurs. M&T – Quels sont les travaux sur lesquels se penche France Congrès ? France Congrès fédère 55 villes et cherche à répondre au mieux aux attentes plurielles de ses membres (investissement, promotion…). Certains axes communs sont privilégiés comme le développement des certifications qualité pour lequel nous assurons un accompagnement technique personnalisé, ou encore la veille et l’observation statistique qui sont nécessaires à la bonne lecture du marché et au bon guidage du développement. Plus généralement, nous veillons à promouvoir l’activité et son impact économique et social auprès des instances politiques et entités économiques qui peuvent ou doivent accompagner l’effort de développement au plan national mais également sur les territoires. M&T – Quid du projet de loi de financement de la Sécurité Sociale qui envisage de taxer les frais des congrès médicaux et scientifiques (*) ? Qu’en pensez-vous ? Quelles en seraient les conséquences ? C’est à cela que je faisais référence quand je disais que les règles ne doivent plus changer en permanence et notamment dans le domaine fiscal. Cela dit, il est intéressant de constater que, face au danger économique que représentait cette disposition, la filière a été capable d’une réaction rapide, coordonnée et argumentée. L’action auprès du Gouvernement et du Parlement a été déterminante puisqu’à défaut de suppression, nous avons été entendus dans nos arguments et le taux d’abattement fixé pour les entreprises pharmaceutiques a été relevé à 75% (contre 50% initialement). Cela devrait amortir pour partie et à court terme les effets de cette nouvelle taxation du financement des congrès. C’est un sujet très important – puisque touchant directement à la formation médicale et au modèle économique des congrès scientifiques – que nous allons continuer à suivre de près. *Dans le projet de loi de financement de la Sécurité Sociale 2013, un amendement déposé par Christian Paul prévoyait d’inclure les congrès médicaux et scientifiques dans l’assiette de calcul de la taxe de promotion des médicaments et dispositifs médicaux, ce qui revenait à assimiler les frais de congrès à des dépenses de promotion.
DISNEYLAND PARIS BUSINESS SOLUTIONS Destination de tourisme d’affaires à part entière, Disneyland Paris offre de multiples attraits, à commencer par ses 2 centres de congrès (23 500 m² d’espaces modulables, 95 salles de réunion) auxquels s’ajoutent 58 restaurants, 2 parcs à thème privatisables dès 50 personnes et pas moins de 8200 chambres réparties dans les 15 hôtels 2 à 5 étoiles que compte le site. Autre atout, sa proximité avec la capitale, à 35 minutes, et avec Roissy CDG grâce à une gare TGV/RER et Eurostar implantée sur le site. Une unicité de lieu qui favorise l’organisation et procure l’avantage de pouvoir tout faire à pied, sans transfert et donc sans empreinte carbone ! Une offre globale que portent une équipe dédiée et plus de 200 spécialistes, des chefs traiteurs aux techniciens en passant par les agents de sécurité. Après avoir achevé la rénovation des chambres du Disney’s Sequoia Lodge et renouvelé l’offre traiteur autour de produits plus innovants, de saison et de qualité - le site propose de nouvelles soirées thématiques dont la Nuit Blanche (de 200 à 800 personnes) au parc Walt Disney Studios : accueil sur un chemin de sphères lumineuses par des « castmembers » tout de blanc vêtus, cocktail en plein air sur une terrasse, dîner de star dans une atmosphère étudiée où règne le blanc, hors et dans l’assiette, démonstration de magiciens mentalistes, et DJ party pour une conclusion musicale et festive. LE SECTEUR DES CONGRÈS EN QUELQUES CHIFFRES SUR 2011 (*) Ile-de-France et 1800 en province. pour moitié à Paris/Ile-de-France. estimées à 1,6 milliard d’euros en France (7,4 milliards d’euros pour l’ensemble de la filière congrès et salons, 5,8 milliards relevant des seuls salons). économiques en Ile-de-France. toire dépendant des congrès (120 000 emplois avec les salons), dont 20 000 à Paris/Ile-de-France (85 000 avec les salons). 66% des emplois de l’activité congrès en France sont générés par l’Île-de-France. (*) Etude collective menée par FSCEF, CCI Paris, Office du Tourisme et des Congrès de Paris, Comité des Expositions de Paris, OJS, Viparis, France Congrès, DGCIS, Atout France, MPI. en moyenne 200 euros par jour lors d’un congrès (transport compris), un congressiste étranger 400 euros. congressiste étranger est proche de 4 jours, celle d’un français de 2,5 jours. Disney NUMÉRO 17 | JANVIER - FÉVRIER 2013



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Meet and Travel Mag numéro 17 jan/fév 2013 Page 1Meet and Travel Mag numéro 17 jan/fév 2013 Page 2-3Meet and Travel Mag numéro 17 jan/fév 2013 Page 4-5Meet and Travel Mag numéro 17 jan/fév 2013 Page 6-7Meet and Travel Mag numéro 17 jan/fév 2013 Page 8-9Meet and Travel Mag numéro 17 jan/fév 2013 Page 10-11Meet and Travel Mag numéro 17 jan/fév 2013 Page 12-13Meet and Travel Mag numéro 17 jan/fév 2013 Page 14-15Meet and Travel Mag numéro 17 jan/fév 2013 Page 16-17Meet and Travel Mag numéro 17 jan/fév 2013 Page 18-19Meet and Travel Mag numéro 17 jan/fév 2013 Page 20-21Meet and Travel Mag numéro 17 jan/fév 2013 Page 22-23Meet and Travel Mag numéro 17 jan/fév 2013 Page 24-25Meet and Travel Mag numéro 17 jan/fév 2013 Page 26-27Meet and Travel Mag numéro 17 jan/fév 2013 Page 28-29Meet and Travel Mag numéro 17 jan/fév 2013 Page 30-31Meet and Travel Mag numéro 17 jan/fév 2013 Page 32-33Meet and Travel Mag numéro 17 jan/fév 2013 Page 34-35Meet and Travel Mag numéro 17 jan/fév 2013 Page 36-37Meet and Travel Mag numéro 17 jan/fév 2013 Page 38-39Meet and Travel Mag numéro 17 jan/fév 2013 Page 40-41Meet and Travel Mag numéro 17 jan/fév 2013 Page 42-43Meet and Travel Mag numéro 17 jan/fév 2013 Page 44-45Meet and Travel Mag numéro 17 jan/fév 2013 Page 46-47Meet and Travel Mag numéro 17 jan/fév 2013 Page 48-49Meet and Travel Mag numéro 17 jan/fév 2013 Page 50-51Meet and Travel Mag numéro 17 jan/fév 2013 Page 52-53Meet and Travel Mag numéro 17 jan/fév 2013 Page 54-55Meet and Travel Mag numéro 17 jan/fév 2013 Page 56-57Meet and Travel Mag numéro 17 jan/fév 2013 Page 58-59Meet and Travel Mag numéro 17 jan/fév 2013 Page 60-61Meet and Travel Mag numéro 17 jan/fév 2013 Page 62-63Meet and Travel Mag numéro 17 jan/fév 2013 Page 64-65Meet and Travel Mag numéro 17 jan/fév 2013 Page 66-67Meet and Travel Mag numéro 17 jan/fév 2013 Page 68-69Meet and Travel Mag numéro 17 jan/fév 2013 Page 70-71Meet and Travel Mag numéro 17 jan/fév 2013 Page 72-73Meet and Travel Mag numéro 17 jan/fév 2013 Page 74-75Meet and Travel Mag numéro 17 jan/fév 2013 Page 76-77Meet and Travel Mag numéro 17 jan/fév 2013 Page 78-79Meet and Travel Mag numéro 17 jan/fév 2013 Page 80-81Meet and Travel Mag numéro 17 jan/fév 2013 Page 82-83Meet and Travel Mag numéro 17 jan/fév 2013 Page 84-85Meet and Travel Mag numéro 17 jan/fév 2013 Page 86-87Meet and Travel Mag numéro 17 jan/fév 2013 Page 88-89Meet and Travel Mag numéro 17 jan/fév 2013 Page 90-91Meet and Travel Mag numéro 17 jan/fév 2013 Page 92-93Meet and Travel Mag numéro 17 jan/fév 2013 Page 94-95Meet and Travel Mag numéro 17 jan/fév 2013 Page 96-97Meet and Travel Mag numéro 17 jan/fév 2013 Page 98-99Meet and Travel Mag numéro 17 jan/fév 2013 Page 100