Meet and Travel Mag n°15 sep/oct 2012
Meet and Travel Mag n°15 sep/oct 2012
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°15 de sep/oct 2012

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Éditions Quatro

  • Format : (220 x 300) mm

  • Nombre de pages : 116

  • Taille du fichier PDF : 10,8 Mo

  • Dans ce numéro : Tunisie - Russie - Croisières

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 56 - 57  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
56 57
RuSSie 56 MEET AND TRAVEL MAG A moins de 18 mois de l’ouverture des JO d’hiver, la riviera russe de la Mer Noire met les bouchées doubles en vue d’accueillir des centaines de milliers de visiteurs. Parmi eux des groupes d’entreprise qui seront les pionniers de l’incentive au Caucase. sotchi moscou saint-petersbourg LE CAUCASE OLYMPIQUE PAR FRANÇOIS PERRUCHE Perle caucasienne balnéaire de la région de Krasnodar, Sotchi a fait beaucoup parler d’elle pendant les Jeux Olympiques de Londres, les prochains Jeux d’hiver devant s’y dérouler du 7 au 23 février 2014. Et ce n’est que le début de sa célébrité sportive, puisque dans la foulée s’y déroulera en octobre de la même année le premier Grand Prix de Formule 1 jamais organisé en Russie et qu’elle sera l’une des villes vedettes de l’accueil des matchs de la Coupe du Monde de Football en 2018. Ceci pour le principal, mais bien d’autres évènements, tant sportifs que culturels, devraient aussi s’y tenir à l’avenir, ne serait-ce que le Grand Prix de Patinage artistique en décembre prochain Krasnaïa Poliana qui se déroulera dans l’Iceberg, la patinoire olympique déjà inaugurée. Reste que, si selon les déclarations de Dimitri Chernichenko, le Président de Sotchi 2014 qui s’exprimait sur le stand du Sochi Park à Londres, 90% des travaux concernant les infrastructures de communication (autoroute et lien ferroviaire rapide) entre Sotchi/Adler, l’aéroport et le lieu du site olympique de patinage au bord de la Mer Noire, et Krasnaïa Poliana, où se déroulera le principal des disciplines de descente, sont achevés, une certaine opacité règne toujours sur l’avancement des indispensables réalisations hôtelières comme sur les allotements de chambres qui seront éventuellement consentis aux opérateurs programmant ces Jeux. Opacité qui laisse quand même voir qu’une très grande effervescence agite toute cette région du sud Caucase occidental, des centaines de grues et des dizaines de milliers de travailleurs en témoignant, tout comme la noria de camions qui montent du littoral à l’assaut des premiers contreforts conduisant à Krasnaïa Poliana. Un joli nom, qui veut dire « clairière rouge », des colons d’origine grecque et estonienne l’ayant ainsi baptisée en la découvrant aux premiers flamboiements de l’automne. C’est là, dans ce cadre somptueux de montagnes sauvages dominé par des sommets de plus de 3400 mètres que se construisent pistes de ski et de bobsleigh, tremplin de saut et remontées mécaniques ultra-modernes, dont une bonne partie a d’ailleurs été confiée à des spécialistes français et autrichiens. Plusieurs stations balisent la vallée de ce « mountain cluster » olympique, chacune vouée à des disciplines spécifiques, au rang desquelles Gorki Gorod, Alpine Ski Resort, Rosa Khutor et celle de Gazprom, le géant de l’énergie russe, lequel développe depuis longtemps ses propres installations et qui est en charge notamment du stade du biathlon, ski de fond et cross-country. Le maître d’œuvre général restant le Comité Sotchi 2014 qui dépend,
dit-on, directement du Kremlin, sachant que pour l’emporter en 2007 lors de la décision finale du CIO, les autorités russes ont promis d’investir dans le projet plus de 10 milliards d’euros. Une somme rondelette dont on voit les effets se traduire dans toute la vallée jusqu’à Adler, où sera situé au bord de la Mer Noire le pôle maritime ou « sea cluster » de ces Jeux : village olympique, palais des glaces (12 000 places), arène de hockey (7000 places), centre de patinage de vitesse (8000 places), centre artistique (12 000 places), et surtout, le stade olympique (47 500 places), dont le design est inspiré des célèbres œufs de Fabergé, et qui servira ultérieurement pour le Grand Prix et la Coupe du Monde de Football, ainsi que pour les grands évènements culturels et musicaux. Voisin de ce site, le nouvel aéroport est déjà relié par l’Aeroexpress, au centre de ville de Sotchi, la capitale de cette superbe riviera russe dont la notoriété remonte surtout à l’époque soviétique, lorsque Staline y fit construire sa datcha d’été, suivi de tout le politburo ou presque et d’une bonne partie de la nomenklatura. Caucasien lui-même, et handicapé d’un bras, il appréciait les vertus apaisantes de son climat de type méditerranéen. Vertus du climat, mais aussi de ses sources d’eau, bien connues des Russes qui continuent de fréquenter les sanatoriums de la station, aujourd’hui reconvertis sous l’appellation plus flatteuse de spas. D’où cette ville jardin qui s’épanouit sur les Le front de mer de Sotchi hauteurs de la chaîne côtière, parsemées de cyprès, d’eucalyptus, de platanes et de chênes majestueux, et même de palmiers, les seuls que l’on puissent voir en Russie. Aujourd’hui, l’appât du gain et la fièvre bâtisseuse en bousculent un peu les magnifiques paysages, mais pas plus qu’à Palma de Majorque ou à la Grande Motte, et l’on peut espérer qu’une fois les grues démontées et les jardins refleuris, Sotchi s’imposera comme la grand destination balnéaire russe et internationale de la côte nord de la Mer Noire. C’est en tout cas le pari que font certains DMC audacieux, misant sur l’implantation de chaînes internationales – elle a déjà commencé avec Radisson, Swissôtel, Hyatt et RIU, tandis que Sheraton et Kempinski devraient aider à l’ouverture de nouveaux hôtels pour les JO –, la construction d’un terminal de croisières, comme sur la mise en service de liaisons aériennes directes avec l’Europe. Entre mer et montagne, sous un climat béni, avec un très large éventail d’options sportives en été comme en hiver, de manifestations culturelles et la promesse d’excursions originales vers l’Abkhazie voisine – partie occidentale de la Géorgie qui a fait sécession avec le soutien de la Russie –, ce pari a toutes les chances d’être gagnant. Boostée par le prestige des JO et des grandes épreuves sportives qui vont s’y dérouler, Sotchi deviendra-t-elle le nouvel eldorado du Mice en Russie ? NUMÉRO 15 | SEPTEMBRE - OCTOBRE 2012



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Meet and Travel Mag numéro 15 sep/oct 2012 Page 1Meet and Travel Mag numéro 15 sep/oct 2012 Page 2-3Meet and Travel Mag numéro 15 sep/oct 2012 Page 4-5Meet and Travel Mag numéro 15 sep/oct 2012 Page 6-7Meet and Travel Mag numéro 15 sep/oct 2012 Page 8-9Meet and Travel Mag numéro 15 sep/oct 2012 Page 10-11Meet and Travel Mag numéro 15 sep/oct 2012 Page 12-13Meet and Travel Mag numéro 15 sep/oct 2012 Page 14-15Meet and Travel Mag numéro 15 sep/oct 2012 Page 16-17Meet and Travel Mag numéro 15 sep/oct 2012 Page 18-19Meet and Travel Mag numéro 15 sep/oct 2012 Page 20-21Meet and Travel Mag numéro 15 sep/oct 2012 Page 22-23Meet and Travel Mag numéro 15 sep/oct 2012 Page 24-25Meet and Travel Mag numéro 15 sep/oct 2012 Page 26-27Meet and Travel Mag numéro 15 sep/oct 2012 Page 28-29Meet and Travel Mag numéro 15 sep/oct 2012 Page 30-31Meet and Travel Mag numéro 15 sep/oct 2012 Page 32-33Meet and Travel Mag numéro 15 sep/oct 2012 Page 34-35Meet and Travel Mag numéro 15 sep/oct 2012 Page 36-37Meet and Travel Mag numéro 15 sep/oct 2012 Page 38-39Meet and Travel Mag numéro 15 sep/oct 2012 Page 40-41Meet and Travel Mag numéro 15 sep/oct 2012 Page 42-43Meet and Travel Mag numéro 15 sep/oct 2012 Page 44-45Meet and Travel Mag numéro 15 sep/oct 2012 Page 46-47Meet and Travel Mag numéro 15 sep/oct 2012 Page 48-49Meet and Travel Mag numéro 15 sep/oct 2012 Page 50-51Meet and Travel Mag numéro 15 sep/oct 2012 Page 52-53Meet and Travel Mag numéro 15 sep/oct 2012 Page 54-55Meet and Travel Mag numéro 15 sep/oct 2012 Page 56-57Meet and Travel Mag numéro 15 sep/oct 2012 Page 58-59Meet and Travel Mag numéro 15 sep/oct 2012 Page 60-61Meet and Travel Mag numéro 15 sep/oct 2012 Page 62-63Meet and Travel Mag numéro 15 sep/oct 2012 Page 64-65Meet and Travel Mag numéro 15 sep/oct 2012 Page 66-67Meet and Travel Mag numéro 15 sep/oct 2012 Page 68-69Meet and Travel Mag numéro 15 sep/oct 2012 Page 70-71Meet and Travel Mag numéro 15 sep/oct 2012 Page 72-73Meet and Travel Mag numéro 15 sep/oct 2012 Page 74-75Meet and Travel Mag numéro 15 sep/oct 2012 Page 76-77Meet and Travel Mag numéro 15 sep/oct 2012 Page 78-79Meet and Travel Mag numéro 15 sep/oct 2012 Page 80-81Meet and Travel Mag numéro 15 sep/oct 2012 Page 82-83Meet and Travel Mag numéro 15 sep/oct 2012 Page 84-85Meet and Travel Mag numéro 15 sep/oct 2012 Page 86-87Meet and Travel Mag numéro 15 sep/oct 2012 Page 88-89Meet and Travel Mag numéro 15 sep/oct 2012 Page 90-91Meet and Travel Mag numéro 15 sep/oct 2012 Page 92-93Meet and Travel Mag numéro 15 sep/oct 2012 Page 94-95Meet and Travel Mag numéro 15 sep/oct 2012 Page 96-97Meet and Travel Mag numéro 15 sep/oct 2012 Page 98-99Meet and Travel Mag numéro 15 sep/oct 2012 Page 100-101Meet and Travel Mag numéro 15 sep/oct 2012 Page 102-103Meet and Travel Mag numéro 15 sep/oct 2012 Page 104-105Meet and Travel Mag numéro 15 sep/oct 2012 Page 106-107Meet and Travel Mag numéro 15 sep/oct 2012 Page 108-109Meet and Travel Mag numéro 15 sep/oct 2012 Page 110-111Meet and Travel Mag numéro 15 sep/oct 2012 Page 112-113Meet and Travel Mag numéro 15 sep/oct 2012 Page 114-115Meet and Travel Mag numéro 15 sep/oct 2012 Page 116