Meet and Travel Mag n°15 sep/oct 2012
Meet and Travel Mag n°15 sep/oct 2012
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°15 de sep/oct 2012

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Éditions Quatro

  • Format : (220 x 300) mm

  • Nombre de pages : 116

  • Taille du fichier PDF : 10,8 Mo

  • Dans ce numéro : Tunisie - Russie - Croisières

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 34 - 35  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
34 35
MiSe eN SCèNe Jean-Charles Caslot 34 4 questions à ESTELLE LEFEVRE CORPORATE EVENT MANAGER DE MANITOU GROUP M&T – En quoi cet évènement était-il une première pour Manitou Group ? Habituellement nous réunissons nos dealers et nos distributeurs de concession mais rarement nos clients, et nous organisons peu d’évènements. Là il s’agissait d’un évènement corporate qui réunissait nos trois marques Manitou, Gehl et Mustang. En 2008, lorsque nous avons racheté Gehl, nous n’avions pas communiqué sur le groupe en raison de la crise. Nous voulions donc mettre en avant nos valeurs, notre vision, et restaurer un climat de confiance avec nos partenaires. M&T – Quels étaient ses objectifs ? Nous en avions trois, à savoir partager notre vision et nos objectifs, échanger et écouter, créer une plate-forme d’échanges. Nous avons, par exemple, permis aux participants d’avoir accès aux membres MEET AND TRAVEL MAG MANITOU FAIT SON FESTIVAL À HUELVA Agence : Novabox. Réceptif : About Events (SB Mice Consulting). Hébergement : Hôtels Barcelo Punta Umbria Beach Resort et Mar. Cible : partenaires. Des projections utilisant le vidéo mapping sur un écran de 13,50 m de long, un show orchestré sur le thème de films légendaires, une exposition où déambulent des super héros, et un public provenant de 65 pays. C’est tout un festival qui a été mis en place pour le groupe Manitou à Punta Umbria, sur la côte andalouse, et c’est d’ailleurs ainsi que l’évènement a été baptisé. Du 28 mai au 1 er juin, « The festival » a rassemblé près de 1400 personnes, invitées sur l’une des deux sessions de trois jours. Concessionnaires, clients, analystes financiers, fournisseurs, journalistes ou encore collaborateurs, ils étaient rassemblés pour la première fois par le fabricant de matériel de manutention. Si le cinéma constituait le fil rouge de la scénographie, le thème retenu pour mobiliser les partenaires du groupe était celui de « Grandir Ensemble ». Au programme, une convention plénière, 18 conférences, 36 tables rondes et des rendez-vous spécifiques pour certaines cibles. Le tout sur une journée qui s’organisait autour du Festival Lane, une exposition déroulant sur 600 mètres les valeurs du groupe aux côtés des machines qu’il commercialise. Deux établissements de la chaîne Barcelo et leur centre de convention intégré ont été investis pour cela. En soirée c’est l’Hacienda Ballemari, à Gibraleón, qui s’est prêtée à l’organisation d’un dîner suivi d’une parade où les machines avaient le premier rôle. Orchestre, maître de cérémonie, bruiteur…, tout un plateau pour un show original. « Ce public est habitué aux shows de machines, mais il ne s’attendait pas à le voir ainsi intégré dans un univers artistique » pointe Julie Machaux, chef de projet pour Novabox, précisant qu’une structure intégrant les tribunes a été créée pour l’occasion. du comité exécutif du groupe à travers des rencontres et organisé des tables rondes pour favoriser les échanges et obtenir des retours. Et pour exposer nos valeurs, nous avons cherché à le faire de façon concrète. Principalement grâce au Festival Lane, où nos machines n’étaient pas exposées pour une simple mise en avant commerciale, mais pour être au service des messages. M&T – Le but était-il aussi de vous démarquer ? Nous n’avons pas regardé la concurrence, et d’ailleurs ce que nous avons fait en termes de format ne se fait pas dans notre métier. Cet évènement est atypique. Ce n’était ni une convention, ni un lancement de produit, ni un roadshow, et nous avons mixé nos populations, ce qui ne se fait pas habituellement. Mais ce format a permis de créer un évènement dynamique et une journée très intense. M&T – Avez-vous mesuré ses retombées ? Nous pensons que cet évènement a permis de restaurer la confiance de nos dealers, et je crois qu’il aura des retombées palpables puisque nous avons un retour positif de nos acteurs. Leur taux de satisfaction est de 99% selon notre enquête. Sachant qu’ils ont répondu à 50% pour l’externe et 80% pour l’interne, ce qui peut être considéré comme représentatif. Jean-Charles Caslot
LA CAISSE D’ÉPARGNE JETTE L’ANCRE AU CŒUR DES JO Agence : FairPlay Conseil. Billetterie et hébergement : Eventeam. Cible : clients, médias. La proximité de Londres aura été une opportunité pour plus d’une entreprise française lors des Jeux Olympiques. Ainsi pour ses premières actions en tant que partenaire officiel, la Caisse d’Epargne était aux premières loges, à bord du Belém. Propriété de la banque depuis 1979, le trois-mâts était amarré à Tower bridge – un privilège accordé par la Reine – où il a servi de site événementiel dédié et d’hébergement pendant la durée des Jeux. Les médias étaient invités à y rencontrer chaque jour les athlètes du Team constitué et soutenu par la banque, tandis que les cabines – 48 places à bord – ont permis d’héberger les proches des athlètes. Le navire a également été un lieu de réception privilégié, Potel et Chabot ayant été le traiteur à bord. La Caisse d’Epargne Auvergne Limousin y a ainsi a reçu une quarantaine de clients lors d’une soirée le 8 août. Point de ralliement général à Londres, le navire est venu en appui d’un dispositif qui jouait sur plusieurs tableaux. Pour la campagne « Esprit JO », les 17 Caisses d’Epargne régionales ont été impliquées dans le choix des 19 athlètes sélectionnés. Le grand public pouvait suivre ces derniers par la suite sur les réseaux sociaux à travers des comptes dédiés. En parallèle une campagne média et d’affichage en agences relayait le soutien aux athlètes. Pour le volet événementiel, la mise en place des Tribunes Esprit JO durant le premier semestre 2012 a permis aux Caisses régionales d’inviter clients et collaborateurs lors de multiples compétitions sportives de niveau national et européen. Enfin près de 250 clients ont été invités à se rendre à Londres et à vivre les épreuves pendant deux jours. « Une opportunité à ne pas manquer », c’est ainsi que Guillaume Cade, directeur sponsoring Caisse d’Epargne, résume la présence de la banque. Il parle aussi « d’un temps fort que l’on utilise à fond. Dans la mesure où nous soutenons tous les sports localement, c’est la meilleure manière de valoriser notre engagement. C’est aussi un évènement magique, dont nos clients gardent un souvenir extraordinaire ». KIA MOTORS À VARSOVIE POUR L’EURO 2012 Agence : GMT. Réceptif : Haxel. Hébergement : hôtels Marriott, Radisson Blu, Novotel Centrum. Transport : vol affrété par Air Charter Service, Air France. Cible : concessionnaires, médias, blogueurs. Vaste était le plan de communication de Kia Motors prévu à l’occasion de la coupe de l’UEFA Euro 2012. Partenaire officiel du championnat, le constructeur a aussi décliné ce dernier sur le mode événementiel à travers sa filiale française. Si le Kia Football Tour RMC organisé à Paris et dans 5 autres villes était dédié au grand public, les actions concernant ses concessionnaires et les médias étaient plus confidentielles tout en étant qualitatives. Près de 140 personnes ont été invitées à Varsovie lors du match d’ouverture et de la demi-finale, les 7 et 8 juin, et, du 27 au 29 juin. Le premier groupe mélangeait plusieurs populations, dont des concessionnaires invités à la suite d’un challenge, tandis que le second rassemblait des journalistes et des blogueurs exclusivement. « Les objectifs de notre partenariat avec la FIFA et l’UEFA sont de gagner en notoriété et de faire passer des valeurs en lien avec le football et l’universalité du sport » explique Thierry Bouretz, responsable marketing et communication de Kia Motors France. « C’est aussi une motivation pour parler de la marque aux médias, qu’ils soient spécialisés ou non, et à nos clients, sans avoir de produit à présenter ». Imaginés sur le mode du partage et de la découverte culturelle, les deux programmes organisés dans la ville de Chopin étaient à géométrie variable. Les matchs avec accueil privilégié étaient en commun, de même qu’un déjeuner dans le cadre du Belvédère. Selon leur groupe, les participants ont par ailleurs pu découvrir le parc et le palais Lazienkowski, se balader à vélo le long de la Vistule, ou faire une visite guidée du centre ville. Et, pour les versions les plus insolites, parcourir la ville en voiture ancienne, ou déguster des vodkas locales à bord d’un tram. NUMÉRO 15 | SEPTEMBRE - OCTOBRE 2012 DPPI - Philippe Millereau



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Meet and Travel Mag numéro 15 sep/oct 2012 Page 1Meet and Travel Mag numéro 15 sep/oct 2012 Page 2-3Meet and Travel Mag numéro 15 sep/oct 2012 Page 4-5Meet and Travel Mag numéro 15 sep/oct 2012 Page 6-7Meet and Travel Mag numéro 15 sep/oct 2012 Page 8-9Meet and Travel Mag numéro 15 sep/oct 2012 Page 10-11Meet and Travel Mag numéro 15 sep/oct 2012 Page 12-13Meet and Travel Mag numéro 15 sep/oct 2012 Page 14-15Meet and Travel Mag numéro 15 sep/oct 2012 Page 16-17Meet and Travel Mag numéro 15 sep/oct 2012 Page 18-19Meet and Travel Mag numéro 15 sep/oct 2012 Page 20-21Meet and Travel Mag numéro 15 sep/oct 2012 Page 22-23Meet and Travel Mag numéro 15 sep/oct 2012 Page 24-25Meet and Travel Mag numéro 15 sep/oct 2012 Page 26-27Meet and Travel Mag numéro 15 sep/oct 2012 Page 28-29Meet and Travel Mag numéro 15 sep/oct 2012 Page 30-31Meet and Travel Mag numéro 15 sep/oct 2012 Page 32-33Meet and Travel Mag numéro 15 sep/oct 2012 Page 34-35Meet and Travel Mag numéro 15 sep/oct 2012 Page 36-37Meet and Travel Mag numéro 15 sep/oct 2012 Page 38-39Meet and Travel Mag numéro 15 sep/oct 2012 Page 40-41Meet and Travel Mag numéro 15 sep/oct 2012 Page 42-43Meet and Travel Mag numéro 15 sep/oct 2012 Page 44-45Meet and Travel Mag numéro 15 sep/oct 2012 Page 46-47Meet and Travel Mag numéro 15 sep/oct 2012 Page 48-49Meet and Travel Mag numéro 15 sep/oct 2012 Page 50-51Meet and Travel Mag numéro 15 sep/oct 2012 Page 52-53Meet and Travel Mag numéro 15 sep/oct 2012 Page 54-55Meet and Travel Mag numéro 15 sep/oct 2012 Page 56-57Meet and Travel Mag numéro 15 sep/oct 2012 Page 58-59Meet and Travel Mag numéro 15 sep/oct 2012 Page 60-61Meet and Travel Mag numéro 15 sep/oct 2012 Page 62-63Meet and Travel Mag numéro 15 sep/oct 2012 Page 64-65Meet and Travel Mag numéro 15 sep/oct 2012 Page 66-67Meet and Travel Mag numéro 15 sep/oct 2012 Page 68-69Meet and Travel Mag numéro 15 sep/oct 2012 Page 70-71Meet and Travel Mag numéro 15 sep/oct 2012 Page 72-73Meet and Travel Mag numéro 15 sep/oct 2012 Page 74-75Meet and Travel Mag numéro 15 sep/oct 2012 Page 76-77Meet and Travel Mag numéro 15 sep/oct 2012 Page 78-79Meet and Travel Mag numéro 15 sep/oct 2012 Page 80-81Meet and Travel Mag numéro 15 sep/oct 2012 Page 82-83Meet and Travel Mag numéro 15 sep/oct 2012 Page 84-85Meet and Travel Mag numéro 15 sep/oct 2012 Page 86-87Meet and Travel Mag numéro 15 sep/oct 2012 Page 88-89Meet and Travel Mag numéro 15 sep/oct 2012 Page 90-91Meet and Travel Mag numéro 15 sep/oct 2012 Page 92-93Meet and Travel Mag numéro 15 sep/oct 2012 Page 94-95Meet and Travel Mag numéro 15 sep/oct 2012 Page 96-97Meet and Travel Mag numéro 15 sep/oct 2012 Page 98-99Meet and Travel Mag numéro 15 sep/oct 2012 Page 100-101Meet and Travel Mag numéro 15 sep/oct 2012 Page 102-103Meet and Travel Mag numéro 15 sep/oct 2012 Page 104-105Meet and Travel Mag numéro 15 sep/oct 2012 Page 106-107Meet and Travel Mag numéro 15 sep/oct 2012 Page 108-109Meet and Travel Mag numéro 15 sep/oct 2012 Page 110-111Meet and Travel Mag numéro 15 sep/oct 2012 Page 112-113Meet and Travel Mag numéro 15 sep/oct 2012 Page 114-115Meet and Travel Mag numéro 15 sep/oct 2012 Page 116