Meet and Travel Mag n°15 sep/oct 2012
Meet and Travel Mag n°15 sep/oct 2012
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°15 de sep/oct 2012

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Éditions Quatro

  • Format : (220 x 300) mm

  • Nombre de pages : 116

  • Taille du fichier PDF : 10,8 Mo

  • Dans ce numéro : Tunisie - Russie - Croisières

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 30 - 31  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
30 31
aGeNCeS 30 UNIVERSITES D’ÉTÉ : L’ENGAGEMENT AU CŒUR DE L’ÉVÈNEMENT MEET AND TRAVEL MAG CAP ETICA CONJUGUE L’INCENTIVE SUR LE MODE RESPONSABLE Nouvelles activités chez Easia Travel, agence réceptive couvrant le Vietnam, le Laos et le Cambodge. Celle-ci a conçu de nouvelles prestations sur ces trois destinations, qui s’adressent notamment aux groupes incentives. Parmi ces propositions, la possibilité de préparer et partager un repas avec les habitants d’un village flottant dans une maison sur pilotis dans la province de Siem Reap ; un trek jusqu’aux cascades de Kuang Sy et une rencontre avec des fermiers autour de la culture du riz au Laos ; ou encore, au Vietnam, un débat sur la culture locale, ainsi qu’une découverte axée sur les métiers de village en village. Comme chaque début d’été depuis 5 ans les professionnels de la filière événementielle se sont retrouvés à l’occasion des Universités d’été de l’évènement organisées sous l’égide de l’ANAé. Près de 260 personnes, acteurs de tous bords du secteur, ont répondu à l’appel pour cette édition qui se tenait au Parc Chanot à Marseille, les 10 et 11 juillet. « Inventivité, Confiance, Utilité : quand l’évènement s’engage », tel était le thème décliné par les conférences et tables rondes. La première d’entre elles, donnée par le mathématicien et philosophe belge Luc de Brabandere, a tenu les participants en haleine à propos de l’inventivité. La question étant de savoir comment la générer et la développer. Autres sujets abordés, le rôle joué par l’évènement dans la campagne présidentielle en France cette année, décortiquée par plusieurs experts, et les relations de confiance entre opérateurs du secteur. Un thème développé par les participants eux-mêmes au cours d’ateliers, pour mettre en œuvre le parti pris de l’interactivité cette année. L’ANAé prévoit d’ailleurs de mettre à disposition les contributions issues de ces sessions. Rendez-vous est déjà pris pour les prochaines UEE, du 3 au 5 juillet 2013 à Reims. Passionnées de voyages et de découvertes au bout du monde, Valérie Duval et Florence Lucas sont aussi convaincues de l’avenir du tourisme responsable. Au point de lancer leur agence, Cap Etica, avec l’envie de placer le sens de l’éthique au cœur de sa raison d’être. La première a plus de 15 ans d’expérience en agence incentive, quand la seconde vient du marketing opérationnel dans le secteur de la mode. Le duo veut construire des propositions respectueuses de l’environnement et des communautés au service des entreprises, pour fédérer ou récompenser, et a développé une vision pragmatique sur le sujet. « En France il y a un manque d’information sur ce sujet et l’offre n’est pas claire. Pourtant le tourisme responsable peut entrer dans la stratégie de l’entreprise sans représenter un coût supplémentaire, et ne peut être qu’un plus dans un voyage » souligne Florence Lucas. La recherche de prestataires pouvant garantir leurs services de ce point de vue représente un travail primordial pour l’agence, qu’il s’agisse de l’hébergement, de la restauration, des activités ou du transport. Sur ce dernier point, Cap Etica privilégie par exemple le train, ou suggère la compensation carbone. Si son offre se concentre sur les destinations proches, elle va jusqu’à inclure New York et des pays comme le Costa Rica. Un éventail de possibilités qu’elle compte étoffer avec le temps. Pour l’heure, l’agence est basée près de Paris et a déjà son site internet : cap-etica.com.
CHRISTOPHE LARRENDUCHE DIRECTEUR DE L’AGENCE SAGARMATHA Propos recueillis par Michel Foraud M&T – Quel est le parcours de Sagarmatha, partenaire depuis 2001 du groupe Le Public Système ? Sagarmatha est depuis son origine en 1991 à la fois organisateur d’évènements et de voyages incentives. Nous avons rejoint en 2001 le groupe Le Public Système devenu depuis Public Système Hopscotch, en préservant notre identité et en développant nos activités. Cela étonne souvent de voir un dirigeant toujours aux commandes onze ans après la cession de son entreprise ! Nous avons multiplié le chiffre d’affaires par 3 (19 millions d’euros en 2011), mais surtout nous continuons à travailler en confiance et dans le plaisir ! M&T – Comment se répartissent vos activités ? Quels sont les grands secteurs économiques pour lesquels vous intervenez ? Aujourd’hui, Sagarmatha, c’est 30% de voyages incentives purs, 60% d’évènements (conventions, séminaires, road-shows) et 10% de programmes de communication internes en particulier sur des sujets de responsabilité sociale de l’entreprise, via notre entité spécialisée Namaska, qui se développe bien depuis 3 ans. Nous travaillons pour tous les secteurs (pharma, industrie, services, grande conso, distribution…), ce qui contribue à notre solidité. Même si les secteurs sont multiples, les sujets de communication internes sont souvent communs et les hommes se ressemblent ! M&T – Parallèlement à l’événementiel et à l’incentive, vous avez développé un pôle solidaire. A quoi correspond cet engagement ? Comment l’utilisez-vous vis-à-vis de vos clients ? Sagarmatha était depuis l’origine très engagée dans des sujets de RSE. Etre centré sur l’humain dans l’entreprise nous a amené très tôt à soutenir des projets de solidarité dans les pays où nous avons organisé des groupes incentives via l’association TFD. En Avril 2009, nous avons créé Namaska qui a pour but de développer des programmes de communication interne pour mobiliser les salariés des entreprises au service de leurs engagements RSE. Par exemple en 2011, nous avons accompagné une grande banque dans le lancement de sa mission handicap, puis de sa journée de la diversité, puis nous avons organisé pour un acteur majeur de l’Assurance, une journée de mobilisation solidaire au niveau mondial, à laquelle toutes les filiales internationales ont participé. Namaska est pour l’ensemble des collaborateurs de Sagarmatha un prolongement naturel de notre engagement personnel à mettre toujours plus d’humain au cœur de l’entreprise. M&T – « Dis-le-moi, je l’oublie, montre-le-moi, je retiens, implique-moi, je comprends » dit un proverbe indien que vous citez volontiers à l’adresse de vos clients. Est-ce à dire que sans implication de ceux à qui l’on destine un évènement, il ne peut y avoir de succès pour une opération ? C’est un principe pédagogique bien connu que celui de l’expérimentation et de l’action. Aujourd’hui, les entreprises veulent toujours plus d’engagement de la part de leurs collaborateurs, comme si elles redécouvraient que les hommes étaient bien au cœur des performances économiques. Or la confiance des salariés a été largement mise à mal ces dernières années et elle n’est pas si facile à reconquérir. J’ai la conviction que créer de l’engagement ne peut fonctionner que si l’on retrouve cette confiance mutuelle. L’entreprise doit faire confiance à ses salariés, les écouter, leur donner de l’autonomie, de la responsabilité, accepter l’erreur, inventer un nouveau « contrat de confiance ». Rendre les salariés acteurs n’est donc pas un enjeu pour réussir un évènement, mais pour faire réussir nos entreprises. M&T – Les comportements d’achat ont évolué ces dernières années, y compris dans les entreprises. Que privilégient aujourd’hui vos clients ? J’ai toujours la conviction que nos clients sont prêts à payer pour une valeur ajoutée. Mon combat vise toujours à apporter cette valeur ajoutée à travers un savoir faire irréprochable, de nouvelles idées, de la créativité, de nouvelles façons de voir une problématique. Je cherche en permanence à me mettre à la place de mon client pour l’aider à résoudre son vrai problème de communication, qui n’est pas toujours celui exprimé dans le brief. Cela dit, la chose dont j’ai le plus horreur est « l’abus de pouvoir ». Et aujourd’hui, nombre de grandes entreprises abusent de leurs pouvoirs pour nous faire accepter des conditions qui mettent en danger la survie de certains de leurs prestataires. J’ai toujours trouvé ces méthodes très paradoxales de la part de services achats dont la mission est aussi de sécuriser leurs achats en aidant à pérenniser l’activité de leurs partenaires. Ceci est d’ailleurs un des fondamentaux des politiques RSE, dont ces grands groupes veulent être souvent des champions. A méditer donc ! M&T – Concernant l’incentive, les récentes taxations décidées par l’état ont-elles eu des répercussions pour Sagarmatha ? Y-a-t-il encore selon vous un avenir pour l’incentive ? Je fais partie de ceux qui croient encore et toujours à l’incentive. Et à l’inverse de beaucoup de mes confrères, j’ai même décidé de renforcer cette activité chez Sagarmatha. J’ai la conviction que l’on travaille mieux avec les gens avec qui on a créé un lien « affectif ». Quel meilleur moyen qu’un voyage loin de ses bases pour apprendre à se découvrir et créer de nouvelles solidarités ? M&T – Quelles sont les prochaines étapes de développement pour Sagarmatha ? Dans quels secteurs ? Nous allons très prochainement lancer un nouveau département que nous avons appelé Think Building. Nous allons proposer à nos clients des solutions de travail collaboratif propres à créer une meilleure appropriation des messages, un meilleur partage des bonnes pratiques, le développement de l’intelligence collective, et un meilleur déploiement des messages dans toutes les strates des organisations. J’aime à répéter qu’il « faut changer pour rester soi même ». NUMÉRO 15 | SEPTEMBRE - OCTOBRE 2012



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Meet and Travel Mag numéro 15 sep/oct 2012 Page 1Meet and Travel Mag numéro 15 sep/oct 2012 Page 2-3Meet and Travel Mag numéro 15 sep/oct 2012 Page 4-5Meet and Travel Mag numéro 15 sep/oct 2012 Page 6-7Meet and Travel Mag numéro 15 sep/oct 2012 Page 8-9Meet and Travel Mag numéro 15 sep/oct 2012 Page 10-11Meet and Travel Mag numéro 15 sep/oct 2012 Page 12-13Meet and Travel Mag numéro 15 sep/oct 2012 Page 14-15Meet and Travel Mag numéro 15 sep/oct 2012 Page 16-17Meet and Travel Mag numéro 15 sep/oct 2012 Page 18-19Meet and Travel Mag numéro 15 sep/oct 2012 Page 20-21Meet and Travel Mag numéro 15 sep/oct 2012 Page 22-23Meet and Travel Mag numéro 15 sep/oct 2012 Page 24-25Meet and Travel Mag numéro 15 sep/oct 2012 Page 26-27Meet and Travel Mag numéro 15 sep/oct 2012 Page 28-29Meet and Travel Mag numéro 15 sep/oct 2012 Page 30-31Meet and Travel Mag numéro 15 sep/oct 2012 Page 32-33Meet and Travel Mag numéro 15 sep/oct 2012 Page 34-35Meet and Travel Mag numéro 15 sep/oct 2012 Page 36-37Meet and Travel Mag numéro 15 sep/oct 2012 Page 38-39Meet and Travel Mag numéro 15 sep/oct 2012 Page 40-41Meet and Travel Mag numéro 15 sep/oct 2012 Page 42-43Meet and Travel Mag numéro 15 sep/oct 2012 Page 44-45Meet and Travel Mag numéro 15 sep/oct 2012 Page 46-47Meet and Travel Mag numéro 15 sep/oct 2012 Page 48-49Meet and Travel Mag numéro 15 sep/oct 2012 Page 50-51Meet and Travel Mag numéro 15 sep/oct 2012 Page 52-53Meet and Travel Mag numéro 15 sep/oct 2012 Page 54-55Meet and Travel Mag numéro 15 sep/oct 2012 Page 56-57Meet and Travel Mag numéro 15 sep/oct 2012 Page 58-59Meet and Travel Mag numéro 15 sep/oct 2012 Page 60-61Meet and Travel Mag numéro 15 sep/oct 2012 Page 62-63Meet and Travel Mag numéro 15 sep/oct 2012 Page 64-65Meet and Travel Mag numéro 15 sep/oct 2012 Page 66-67Meet and Travel Mag numéro 15 sep/oct 2012 Page 68-69Meet and Travel Mag numéro 15 sep/oct 2012 Page 70-71Meet and Travel Mag numéro 15 sep/oct 2012 Page 72-73Meet and Travel Mag numéro 15 sep/oct 2012 Page 74-75Meet and Travel Mag numéro 15 sep/oct 2012 Page 76-77Meet and Travel Mag numéro 15 sep/oct 2012 Page 78-79Meet and Travel Mag numéro 15 sep/oct 2012 Page 80-81Meet and Travel Mag numéro 15 sep/oct 2012 Page 82-83Meet and Travel Mag numéro 15 sep/oct 2012 Page 84-85Meet and Travel Mag numéro 15 sep/oct 2012 Page 86-87Meet and Travel Mag numéro 15 sep/oct 2012 Page 88-89Meet and Travel Mag numéro 15 sep/oct 2012 Page 90-91Meet and Travel Mag numéro 15 sep/oct 2012 Page 92-93Meet and Travel Mag numéro 15 sep/oct 2012 Page 94-95Meet and Travel Mag numéro 15 sep/oct 2012 Page 96-97Meet and Travel Mag numéro 15 sep/oct 2012 Page 98-99Meet and Travel Mag numéro 15 sep/oct 2012 Page 100-101Meet and Travel Mag numéro 15 sep/oct 2012 Page 102-103Meet and Travel Mag numéro 15 sep/oct 2012 Page 104-105Meet and Travel Mag numéro 15 sep/oct 2012 Page 106-107Meet and Travel Mag numéro 15 sep/oct 2012 Page 108-109Meet and Travel Mag numéro 15 sep/oct 2012 Page 110-111Meet and Travel Mag numéro 15 sep/oct 2012 Page 112-113Meet and Travel Mag numéro 15 sep/oct 2012 Page 114-115Meet and Travel Mag numéro 15 sep/oct 2012 Page 116