Meet and Travel Mag n°11 jan/fév 2012
Meet and Travel Mag n°11 jan/fév 2012
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°11 de jan/fév 2012

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Éditions Quatro

  • Format : (220 x 301) mm

  • Nombre de pages : 116

  • Taille du fichier PDF : 9,4 Mo

  • Dans ce numéro : Abou Dhabi - Afrique du Sud - Croatie - Lisbonne - Biarritz - Palais des Congrès

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 30 - 31  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
30 31
aGeNCeS 30 DDB LIVE REPOUSSE LES LIMITES DE L’ÉVÈNEMENT EN LIGNE Qui a dit que la communication événementielle était dépourvue d’efforts en recherche et développement ? Ce n’est pas, en tous les cas, ce que laisse penser la récente innovation lancée par DDB Live for People. Au terme de 18 mois de travail l’agence a livré un outil, le DDB Live Center, imaginé en réponse aux contraintes budgétaires des annonceurs qui ont tendance à réunir un moindre nombre de participants ou à les rassembler moins souvent. Cette plateforme de communication met à profit les progrès de la 3D pour proposer un espace de rencontre en ligne qui se veut immersif et interactif. Destiné notamment à compléter une opération classique, le DDB Live Center permet à quiconque reçoit une invitation de participer à un évènement tel qu’une conférence grâce à une retransmission en images en direct. Le participant peut y poser des questions, répondre à un sondage, converser avec ses voisins virtuels, se réunir en visioconférence avec d’autres invités dans les espaces ateliers, mais aussi prendre part à la discussion dans l’espace lounge et accéder à toutes les informations que l’organisateur souhaitera diffuser, avec la possibilité de proposer un accès différencié au contenu selon la cible. L’objectif étant de reconstituer l’expérience proposée par un évènement, jusqu’à son cadre. Elaboré avec le prestataire Visimmo 3D, l’ensemble offre l’apparence d’un palais de congrès mais peut être personnalisé à la demande, jusqu’à modéliser le véritable siège de l’entreprise. D’un coût trois à quatre fois moindre que l’organisation d’un évènement selon l’agence, l’outil peut être mis en place pour une cible de plusieurs milliers de personnes ou pour des réunions à partir de 150 participants, et pour de multiples usages. « Nos clients lui trouvent d’eux-mêmes des déclinaisons auxquelles nous n’avions pas forcément pensé », confie Cédric Le Duin, directeur du pôle digital de l’agence, qui souligne aussi la pertinence de la plateforme pour un usage permanent et pour s’adresser au grand public. Deux laboratoires pharmaceutiques ont d’ores et déjà acquis la solution, et l’accueil serait plus que favorable du côté des organisateurs. Reste à savoir si les utilisateurs seront satisfaits de cette nouvelle manière de vivre l’évènement. 7-CONSULTING CHANGE DE MAINS L’heure est au passage de témoin pour l’agence en communication événementielle 7-Consulting. Créée en 2000, l’agence nantaise vient d’être cédée à Emmanuelle Denden suite au départ de son fondateur Thierry Fleury vers d’autres projets professionnels. Elle-même salariée de l’agence depuis 6 ans en tant que chargée de projet, la nouvelle gérante compte développer sa clientèle en s’orientant vers des destinations nouvelles et en apportant une personnalisation poussée dans ses prestations. L’identité de la société sera conservée, notamment sa marque Travel’s 7, dédiée à la partie voyage. MEET AND TRAVEL MAG LOUIS EVENT SE LANCE DANS L’ÉVÈNEMENT AVEC UNE FRENCH TOUCH Louis Event est la nouvelle agence en communication événementielle crée par Laurent Delporte, qui se lance dans l’aventure après plusieurs années d’expérience dans le secteur en tant qu’hôtelier. Il a notamment officié au sein de l’enseigne Sofitel, où il était précédemment responsable international de marque. A travers Louis Event, il se positionne sur le conseil en communication événementielle avec l’envie de s’inspirer de l’art de recevoir à la française pour créer tout type d’évènement ou de voyage, l’obtention de l’agrément agent de voyage étant en cours. L’agence a déjà ses propres relais de communication en ligne, avec un site (louisevent.com) et un blog (laurentdelporte.com) notamment. Inspiration Myanmar propose ses services en tant que nouvelle agence réceptive. La jeune birmane Khaing Zani à l’origine de sa création a accumulé une expérience en 12 ans en tant que guide sur cette destination avant de lancer sa structure avec des professionnels belges et français. Disposant d’un bureau à Bruxelles, l’agence est également membre fondateur de la nouvelle alliance de DMC Inspirations of the World. Laquelle regroupe également les réceptifs indépendants España Incoming & Incentives (Espagne), Incentive Destinations (Inde, Bhoutan et Népal), Irish Horizons (Irlande), Team Seefried (Allemagne) et Eventusta (Turquie). Carré Destinations lance son site internet carredestinations.com. Le bureau de représentation, qui propose aujourd’hui 25 destinations à travers 13 agences réceptives, a souhaité faire de son site un outil interactif au service des chefs de projets. Il permet à ces derniers d’accéder à de multiples informations par pays grâce à un vaste atlas mondial. Des données utiles dans la préparation d’une opération, comme les coordonnées des services groupe d’un grand nombre de compagnies aériennes. Le site invite aussi les agences à participer à des animations telles qu’un concours photo de leurs opérations. Mice Connections change de partenaire sur le Maroc. Le bureau de représentation de Pauline Rubio a cessé sa collaboration avec l’agence réceptive Monarch Travel et annoncera prochainement son nouveau partenaire sur cette destination. E.T.R.E.S. vient de prendre la représentation de Créotravel en France, un réceptif basé au Costa Rica, dirigé par Didier Sieradzki. Prochaines destinations prévues dans le portefeuille du bureau dirigé par Michèle Bernachon : Cuba et l’Uruguay.
PASCALE GODIJNS & TINA JORIS MANAGING PARTNERS DE L’AGENCE MaX Propos recueillis par Michel Foraud M&T - MaX est une jeune agence sur le marché belge. Comment est-elle-née ? Quel est votre parcours ? MaX est née en 2009 de la volonté, après vingt-cinq ans d’engagements divers dans le secteur événementiel, de nous recentrer sur notre vrai métier, à savoir créer des émotions et des expériences dans le cadre d’une petite structure qui conçoit du sur-mesure selon la problématique du client, et inclure cette valeur ajoutée pour lesquelles les entreprises sont aujourd’hui encore prêtes à payer. Nous avions envie également de travailler ensemble quelques années, de nous amuser et de créer de beaux produits. M&T - Quel est le cœur de métier de l’agence ? C’est tout ce qui relève de la création de projets pour des incentives, des séminaires, des réunions et des opérations événementielles en dehors de la Belgique. A côté de l’agence MaX, nous avons une autre agence, Vertigo, en charge elle de l’événementiel en Belgique. M&T - La plupart de vos clients sont en Belgique, mais vous intervenez également sur le marché français ? Nous avons effectivement quelques entreprises françaises qui font appel à nos services, probablement parce que nous avons en Belgique une approche plus originale des choses, que nous sommes sans doute plus compétitifs en terme de budget et que nous affichons une grande transparence au niveau de notre rémunération. M&T - Quel chiffre d’affaires avez-vous réalisé en 2011 ? Il a été de 3,8 millions d’euros pour MaX, en progression de plus de 50% sur l’année précédente. Nous avons une clientèle très fidèle qui nous suit depuis longtemps et qui nous a d’emblée fait confiance lors du lancement de l’agence MaX. Et puis, nous avons conquis pas mal d’autres clients en Belgique et en France qui apprécient notre créativité et le fait que nous soyons précurseurs dans nos recommandations. M&T - Vous définissez MaX comme « le fournisseur de services probablement le plus original et le plus exclusif sur le marché Mice en Belgique ». Qu’est-ce qui vous permet d’être aussi catégorique ? On a développé un concept qui est celui des 7 ingrédients ; nous sommes les seules sur le marché belge à avoir une telle approche et à dire aux entreprises que si elles investissent un budget important dans la communication, autant bien faire les choses et suivre peut-être une recette qui s’est avérée performante. Si un client choisit de travailler avec MaX, il choisit également les émotions et les expériences que MaX privilégie par-dessus tout. M&T - Quels sont ces ingrédients ? C’est par exemple l’inspiration. Lorsque nous proposons un projet, nous faisons toujours en sorte que les participants soient inspirés par un personnage qu’ils ont rencontré. Autre ingrédient, le slow, avec dans le cas, par exemple, des meetings, l’idée que la qualité prime sur la quantité en introduisant dans un programme des séquences de détente, de visites et de rencontres, histoire pour les participants de s’imprégner un peu d’une destination. Nous veillons également à ce que l’humour soit au rendez-vous au cours d’un voyage avec des moments de franche rigolade, tout comme il est important que les participants à une opération puissent choisir leur expérience sans contrainte. Nous privilégions aussi l’émotion via des rencontres avec les populations locales ou en nous appuyant sur la musique et l’art. Enfin, il y a l’authenticité, nous ne voulons pas vendre n’importe quoi, mais être « vrai » dans notre manière de travailler et d’organiser un voyage. M&T - Comment se porte le marché belge de l’événementiel ? Est-il très différend du marché français ? La crise a-t-elle modifié en profondeur les demandes de la clientèle ? Nous pensons que la crise économique brouille les pistes, ce qui veut dire que le marché ne va pas beaucoup évoluer en 2012. Malgré tout, les entreprises ressentent toujours le besoin de communiquer, de s’adresser à leurs cibles. Quand à la demande, on ne ressent pas vraiment pour l’instant de changement en profondeur, même si l’on note une contraction des budgets, une diminution de la durée des évènements, un recentrage sur des destinations à moins de quatre heures d’avion, tout en conservant des valeurs qualitatives. Enfin, ce qui différencie les marchés belges et français tient sans doute au fait que les groupes belges sont plus aventuriers, ils osent ce que les Français privilégient plutôt à titre individuel. M&T - Etes-vous sensibles à la notion de développement durable ? Si oui, comment la traduisez-vous dans les faits ? Nous essayons de sensibiliser notre clientèle, mais nous devons constater qu’elle n’est pas très réceptive jusqu’ici. Si nous n’en parlons pas, il n’y a aucune sollicitation à ce sujet sauf peut-être de la part de grandes sociétés qui l’intègrent par nécessité dans leurs briefs, sans forcément beaucoup de conviction. Mais nous persistons néanmoins dans cette voie en sensibilisant nos clients aux idées créatives liées au développement durable et à la responsabilité sociétale (CSR). NUMÉRO 11 | JANVIER - FÉVRIER 2012



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Meet and Travel Mag numéro 11 jan/fév 2012 Page 1Meet and Travel Mag numéro 11 jan/fév 2012 Page 2-3Meet and Travel Mag numéro 11 jan/fév 2012 Page 4-5Meet and Travel Mag numéro 11 jan/fév 2012 Page 6-7Meet and Travel Mag numéro 11 jan/fév 2012 Page 8-9Meet and Travel Mag numéro 11 jan/fév 2012 Page 10-11Meet and Travel Mag numéro 11 jan/fév 2012 Page 12-13Meet and Travel Mag numéro 11 jan/fév 2012 Page 14-15Meet and Travel Mag numéro 11 jan/fév 2012 Page 16-17Meet and Travel Mag numéro 11 jan/fév 2012 Page 18-19Meet and Travel Mag numéro 11 jan/fév 2012 Page 20-21Meet and Travel Mag numéro 11 jan/fév 2012 Page 22-23Meet and Travel Mag numéro 11 jan/fév 2012 Page 24-25Meet and Travel Mag numéro 11 jan/fév 2012 Page 26-27Meet and Travel Mag numéro 11 jan/fév 2012 Page 28-29Meet and Travel Mag numéro 11 jan/fév 2012 Page 30-31Meet and Travel Mag numéro 11 jan/fév 2012 Page 32-33Meet and Travel Mag numéro 11 jan/fév 2012 Page 34-35Meet and Travel Mag numéro 11 jan/fév 2012 Page 36-37Meet and Travel Mag numéro 11 jan/fév 2012 Page 38-39Meet and Travel Mag numéro 11 jan/fév 2012 Page 40-41Meet and Travel Mag numéro 11 jan/fév 2012 Page 42-43Meet and Travel Mag numéro 11 jan/fév 2012 Page 44-45Meet and Travel Mag numéro 11 jan/fév 2012 Page 46-47Meet and Travel Mag numéro 11 jan/fév 2012 Page 48-49Meet and Travel Mag numéro 11 jan/fév 2012 Page 50-51Meet and Travel Mag numéro 11 jan/fév 2012 Page 52-53Meet and Travel Mag numéro 11 jan/fév 2012 Page 54-55Meet and Travel Mag numéro 11 jan/fév 2012 Page 56-57Meet and Travel Mag numéro 11 jan/fév 2012 Page 58-59Meet and Travel Mag numéro 11 jan/fév 2012 Page 60-61Meet and Travel Mag numéro 11 jan/fév 2012 Page 62-63Meet and Travel Mag numéro 11 jan/fév 2012 Page 64-65Meet and Travel Mag numéro 11 jan/fév 2012 Page 66-67Meet and Travel Mag numéro 11 jan/fév 2012 Page 68-69Meet and Travel Mag numéro 11 jan/fév 2012 Page 70-71Meet and Travel Mag numéro 11 jan/fév 2012 Page 72-73Meet and Travel Mag numéro 11 jan/fév 2012 Page 74-75Meet and Travel Mag numéro 11 jan/fév 2012 Page 76-77Meet and Travel Mag numéro 11 jan/fév 2012 Page 78-79Meet and Travel Mag numéro 11 jan/fév 2012 Page 80-81Meet and Travel Mag numéro 11 jan/fév 2012 Page 82-83Meet and Travel Mag numéro 11 jan/fév 2012 Page 84-85Meet and Travel Mag numéro 11 jan/fév 2012 Page 86-87Meet and Travel Mag numéro 11 jan/fév 2012 Page 88-89Meet and Travel Mag numéro 11 jan/fév 2012 Page 90-91Meet and Travel Mag numéro 11 jan/fév 2012 Page 92-93Meet and Travel Mag numéro 11 jan/fév 2012 Page 94-95Meet and Travel Mag numéro 11 jan/fév 2012 Page 96-97Meet and Travel Mag numéro 11 jan/fév 2012 Page 98-99Meet and Travel Mag numéro 11 jan/fév 2012 Page 100-101Meet and Travel Mag numéro 11 jan/fév 2012 Page 102-103Meet and Travel Mag numéro 11 jan/fév 2012 Page 104-105Meet and Travel Mag numéro 11 jan/fév 2012 Page 106-107Meet and Travel Mag numéro 11 jan/fév 2012 Page 108-109Meet and Travel Mag numéro 11 jan/fév 2012 Page 110-111Meet and Travel Mag numéro 11 jan/fév 2012 Page 112-113Meet and Travel Mag numéro 11 jan/fév 2012 Page 114-115Meet and Travel Mag numéro 11 jan/fév 2012 Page 116