Meet and Travel Mag n°10 nov/déc 2011
Meet and Travel Mag n°10 nov/déc 2011
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°10 de nov/déc 2011

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Éditions Quatro

  • Format : (220 x 300) mm

  • Nombre de pages : 116

  • Taille du fichier PDF : 8,9 Mo

  • Dans ce numéro : Tahiti - Istanbul - Londres - Norvège - Vienne - Marseille

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 70 - 71  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
70 71
VisitOslo Nancy Bundt NoRVeGe VisitOslo Matjaz Intihar 70 MEET AND TRAVEL MAG LIEUX ÉVÉNEMENTIELS LES CLASSIQUES Le musée Munch (70 personnes), dont les quelques salles ne permettent d’exposer que par rotation, les innombrables œuvres de l’artiste, le célèbre « Cri » pouvant y être admiré en permanence. A noter qu’un nouveau musée Munch devrait autoriser une exposition plus importante des collections ; d’ici à cette échéance, recommandons d’aller voir au Centre Pompidou (de Paris), la très belle exposition qui lui est consacrée jusqu’au 9 janvier 2012. Le musée Fram, sur la péninsule éminemment culturelle de Bygdoy (à 10 mn en ferry du centre), lequel abrite le célèbre navire polaire des expéditions de Fridtjof Nansen, où à l’issue d’une visite, on peut prévoir un dîner (150 personnes) sur le pont, ou un cocktail (400 personnes) ; le musée Kon Tiki (200 personnes en cocktail) voisin du précédent, qui met en scène les aventures en radeau de Thor Heyerdahl vers l’île de Pâques ; le superbe musée Viking, ou encore, dans le même périmètre, le musée en plein air des Arts et Traditions Populaires (plusieurs espaces privatisables), ou se dresse la fameuse église en bois debout qui date du 13 ème siècle. Autre option, prestigieuse, une visite de l’Hôtel de Ville où est remis chaque année le Prix Nobel de la Paix (le seul décerné en Norvège) avant un dîner (petits groupes exclusivement de 20 à 40 personnes) au Centre du Prix Nobel de la Paix, qui rend hommage à Fridtjof Nansen (Prix 1922 pour ses actions en faveurs de réfugiés du monde entier). Enfin, au chapitre des restaurants, citons ceux de Holmenkollen, site du célèbre tremplin de saut à ski d’Oslo, le Holmenkollen (250/300 couverts) et son voisin, le Frognerseteren (90 couverts) qui offre une vue en surplombsur la ville et le fjord, tous deux décorés dans le style traditionnel norvégien ; à noter qu’une petite salle au sommet du tremplin permet de prévoir un cocktail et même un dîner pour de petits groupes (30/35 personnes). Autres restaurants accueillant les groupes, le DS Louise (90 places + terrasse) sur le quai d’Aker Bryggen, ou l’Ekeberg (80 places au rez-de-chaussée, plusieurs salles à l’étage de 40 à 50 places + terrasse) qui vient d’être rénové. LES LIEUX « TENDANCE » A tout seigneur, tout honneur, l’Opéra, le nouvel emblème architectural d’Oslo, dont les lignes ultra-épurées en forme d’iceberg conçues par le célèbre cabinet d’architectes norvégien Snohetta plongent dans les eaux du port de Bjorvika ; tout de marbre, d’aluminium, de verre et de chêne blond, le lieu est superbe, offrant aux beaux jours son toit-promenade pour des évènements (plusieurs centaines de personnes) et ses deux restaurants, le Sanguine (150 couverts) qui ouvre sur la mer, ou le plus gastronomique et exclusif Argent (150 couverts également) pour des dîners de gala, précédés d’une visite privée des coulisses. Doga, le Centre norvégien d’Architecture et de Design, installé dans une ancienne usine électrique à Grünerlokka, le nouveau quartier bobo, qui peut accueillir des soirées jusqu’à 250 personnes dans le grand hall, plus 70 dans sa mezzanine ; Sjomannskolen, ancienne école de marine offrant plusieurs espaces de réunion et une salle pour les dîners de gala jusqu’à 100 personnes. Toujours branché et pour un dine around, s’impose une soirée dans les nouveaux restaurants au bord de l’eau d’Aker Brygge, le nouveau quartier trendy d’Oslo. Ci-contre, l’entrée du Centre du Prix Nobel de la Paix et, ci-dessous, vues intérieure et extérieure de l’opéra Innovation Norway Christopher Hagelund
VisitOslo Matjaz Intihar ACTIVITÉS, ANIMATIONS Si elle ne compte que 600 000 habitants, Oslo est cependant l’une des capitales européennes les plus étendues d’Europe, englobant d’immenses forêts et de superbes espaces maritimes. La découverte de ce patrimoine naturel fait donc partie des activités proposées. Dès la sortie de l’aéroport même, par exemple, avec des safaris en jeep dans la forêt, assortis d’un pique nique et d’une course en canoë sur un lac, avant de rejoindre l’hôtel. Un train historique composé de wagons en teck des Années Vingt permet aussi de la découvrir en excursion, avec un déjeuner à bord (2 wagons-restaurants pour 60 places). L’hiver, le ski et les sports de glisse sont, bien entendu, au programme, avec le curling, le ski de fond, le ski télémark (spécialité du cru) à Holmenkollen, ou, à défaut de sauter depuis le tremplin, on peut s’y essayer sur un simulateur et visiter le musée du Ski, avant de dîner à l’abri du froid et de la neige sous des tipis (80 personnes), avec une animation « viking » ou traditionnelle norvégienne. En ville même, les thèmes de visite sont suffisants pour occuper les groupes d’entreprise au minimum deux jours, qu’il s’agisse de parcourir les musées de la péninsule de Bygdoy, de découvrir le parc et le musée Vigeland, consacré aux sculptures monumentales de cet émule de Rodin, ou d’explorer les nouveaux quartiers branchés d’Aker Brygge et Tjuvholmen (Parc de sculptures et musée d’Art) ou de Bjorvika autour de l’Opéra. Autre option, une visite de la ville dans un vieux tramway des années 1910 privatisé, avec drink et snacks à bord, avant un arrêt-dégustation d’aquavit à la distillerie Arcus. Côté fjord, plusieurs possibilités sont offertes, comme une croisière à bord d’anciens gréements (3 bateaux jusqu’à 6/700 personnes), via l’île-forteresse d’Oscarsborg (ses canons coulèrent le navire de guerre allemand Blücher le 9 avril 1940) pour un cocktail-dîner aux chandelles (60/80 personnes) dans la forteresse ou au restaurant Forpleiningen. Autres moyens de transport, les zodiacs ou RIB boats (bateaux rapides comme ceux utilisés par Greenpeace) pour une découverte du fjord et de ses îles, notamment celle du phare de Dyna Fir (déjeuner pour 45 personnes), ou un survol en hydravion avant de rejoindre l’ancien aéroport de Fornebu, à l’ouest de la ville. Grand Hotel HôTeLS La ville compte une cinquantaine d’hôtels répondant aux critères du marché des meetings, soit environ 10 000 chambres, auxquelles il faut ajouter les 2500 chambres des hôtels de la périphérie. Grand Hotel***** (290 chambres) : situé sur KarlJohans Gate, l’artère principale d’Oslo qui conduit au Palais Royal, c’est l’adresse chic d’Oslo depuis son inauguration en 1874. Ibsen y venait chaque jour à heure fixe dans son Grand Café et Nansen (l’homme du célèbre passeport) y résidait fréquemment, tout comme le font les lauréats du Prix Nobel de la Paix. Restaurants, bar, centre de remise en forme et 8 salles de réunion jusqu’à 110 places. Continental***** (155 chambres) : face au Théâtre National, cet affilié des Leading Hotels est fréquenté par le gotha international et le tout Oslo s’y donne rendez-vous dans son célèbre Theatercaféen de style 1900. Géré par une dynastie familiale de femmes depuis 4 générations, ce fleuron hôtelier qui abrite un restaurant étoilé (1*) au Michelin, propose des salons privés et 10 salles de réunion jusqu’à 250 places (400 en banquet). Radisson Blu Plaza Hotel Bristol/Thon Hotels **** (251 chambres) : autre adresse de luxe et de référence dans le centre ville. Ouvert en 1920, il est aujourd’hui le fleuron de la chaîne Thon qui l’a entièrement rénové. Restaurant, café, bar, fitness et un nouveau centre de conférence de 8 salles jusqu’à 500 personnes. Radisson Blu Plaza Hotel Oslo**** (676 chambres) : occupant une tour de 37 étages près de la gare centrale, c’est le plus grand hôtel de congrès d’Oslo, avec 30 salles de réunion, dont la plus vaste peut accueillir 1000 personnes. Hôtel entièrement non fumeur, il offre un restaurant-bar au dernier étage avec une vue panoramique sur la ville et le fjord.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Meet and Travel Mag numéro 10 nov/déc 2011 Page 1Meet and Travel Mag numéro 10 nov/déc 2011 Page 2-3Meet and Travel Mag numéro 10 nov/déc 2011 Page 4-5Meet and Travel Mag numéro 10 nov/déc 2011 Page 6-7Meet and Travel Mag numéro 10 nov/déc 2011 Page 8-9Meet and Travel Mag numéro 10 nov/déc 2011 Page 10-11Meet and Travel Mag numéro 10 nov/déc 2011 Page 12-13Meet and Travel Mag numéro 10 nov/déc 2011 Page 14-15Meet and Travel Mag numéro 10 nov/déc 2011 Page 16-17Meet and Travel Mag numéro 10 nov/déc 2011 Page 18-19Meet and Travel Mag numéro 10 nov/déc 2011 Page 20-21Meet and Travel Mag numéro 10 nov/déc 2011 Page 22-23Meet and Travel Mag numéro 10 nov/déc 2011 Page 24-25Meet and Travel Mag numéro 10 nov/déc 2011 Page 26-27Meet and Travel Mag numéro 10 nov/déc 2011 Page 28-29Meet and Travel Mag numéro 10 nov/déc 2011 Page 30-31Meet and Travel Mag numéro 10 nov/déc 2011 Page 32-33Meet and Travel Mag numéro 10 nov/déc 2011 Page 34-35Meet and Travel Mag numéro 10 nov/déc 2011 Page 36-37Meet and Travel Mag numéro 10 nov/déc 2011 Page 38-39Meet and Travel Mag numéro 10 nov/déc 2011 Page 40-41Meet and Travel Mag numéro 10 nov/déc 2011 Page 42-43Meet and Travel Mag numéro 10 nov/déc 2011 Page 44-45Meet and Travel Mag numéro 10 nov/déc 2011 Page 46-47Meet and Travel Mag numéro 10 nov/déc 2011 Page 48-49Meet and Travel Mag numéro 10 nov/déc 2011 Page 50-51Meet and Travel Mag numéro 10 nov/déc 2011 Page 52-53Meet and Travel Mag numéro 10 nov/déc 2011 Page 54-55Meet and Travel Mag numéro 10 nov/déc 2011 Page 56-57Meet and Travel Mag numéro 10 nov/déc 2011 Page 58-59Meet and Travel Mag numéro 10 nov/déc 2011 Page 60-61Meet and Travel Mag numéro 10 nov/déc 2011 Page 62-63Meet and Travel Mag numéro 10 nov/déc 2011 Page 64-65Meet and Travel Mag numéro 10 nov/déc 2011 Page 66-67Meet and Travel Mag numéro 10 nov/déc 2011 Page 68-69Meet and Travel Mag numéro 10 nov/déc 2011 Page 70-71Meet and Travel Mag numéro 10 nov/déc 2011 Page 72-73Meet and Travel Mag numéro 10 nov/déc 2011 Page 74-75Meet and Travel Mag numéro 10 nov/déc 2011 Page 76-77Meet and Travel Mag numéro 10 nov/déc 2011 Page 78-79Meet and Travel Mag numéro 10 nov/déc 2011 Page 80-81Meet and Travel Mag numéro 10 nov/déc 2011 Page 82-83Meet and Travel Mag numéro 10 nov/déc 2011 Page 84-85Meet and Travel Mag numéro 10 nov/déc 2011 Page 86-87Meet and Travel Mag numéro 10 nov/déc 2011 Page 88-89Meet and Travel Mag numéro 10 nov/déc 2011 Page 90-91Meet and Travel Mag numéro 10 nov/déc 2011 Page 92-93Meet and Travel Mag numéro 10 nov/déc 2011 Page 94-95Meet and Travel Mag numéro 10 nov/déc 2011 Page 96-97Meet and Travel Mag numéro 10 nov/déc 2011 Page 98-99Meet and Travel Mag numéro 10 nov/déc 2011 Page 100-101Meet and Travel Mag numéro 10 nov/déc 2011 Page 102-103Meet and Travel Mag numéro 10 nov/déc 2011 Page 104-105Meet and Travel Mag numéro 10 nov/déc 2011 Page 106-107Meet and Travel Mag numéro 10 nov/déc 2011 Page 108-109Meet and Travel Mag numéro 10 nov/déc 2011 Page 110-111Meet and Travel Mag numéro 10 nov/déc 2011 Page 112-113Meet and Travel Mag numéro 10 nov/déc 2011 Page 114-115Meet and Travel Mag numéro 10 nov/déc 2011 Page 116