MDCU le Magazine n°7 mai 2012
MDCU le Magazine n°7 mai 2012
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°7 de mai 2012

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : MDCU.fr

  • Format : (271 x 361) mm

  • Nombre de pages : 34

  • Taille du fichier PDF : 16,3 Mo

  • Dans ce numéro : Avengers, le pari réussi de Joss Whedon.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 8 - 9  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
8 9
du destin, il faut attendre le retour de Barry (qui s'est sacrifié lors de COIE) et d'un crossover centré sur lui pour que DC décide de rebouter son univers, comme si DC revenait 25 ans en arrière pour partir dans une nouvelle direction, sans Wally mais avec Barry. Le truc, c'est que certains choix posent problèmes comme d'autres à l'époque comme la fin des mariages de Clark et Barry pour ne citer que eux. La justification pitoyable du reboot Avant de voir ce qui change, on va voir comment cela est arrivé : par une catastrophe. Sérieux, Flashpoint est au mieux un bon arc pour la série Flash avec une fin d'une émotion inouïe (tout fan de Batman doit lire cette histoire). Malheureusement, c'est un crossover et cette histoire n'a pas les épaules pour un tel événement. On a donc plein de mini-séries sympa qui développent cet univers mais pas l'histoire (à la différence de House ofM, souvenez vous, les séries avaient pour la plupart un impact sur l'histoire principale). En fait, Johns n'a pas eu assez d'épisodes pour vraiment développer son histoire (à la différence de Fraction avec Fear Itself qui, si on compte juste en terme de pages, aura eu le droit à 9 épisodes !). Or Johns, scénariste que j'adore et respecte énormément, semble n'avoir pas compris cela. Il a écrit son histoire comme s'il avait 7 épisodes par exemple et c'est rendu compte à la fin du 4ème qu'il n'en restait plus que 1. Ce qu'on reproche aux premiers épisodes de Fear Itself est proche de la critique sur le crossover de DC, mais au moins chez Marvel on sait qu'on peut prendre le temps de faire monter la pression (et c'est le cas, le numéro 7 est épique). Flashpoint est donc à mes yeux une erreur, un mauvais crossover mais une bonne histoire au final. Après avoir évacué ce sujet, je peux passer à cette fameuse double page. Vous vous souvenez des 4 pages de Blackest Night qu'on ouvre comme dans Ultimates ? Johns avait caché les 8 personnages revenus à la vie, c'était dément ! Eh bah là, rien de tout ça. On a Flash qui essaye de revenir dans sa réalité et manque de pot, y'une femme en capuche qui l'en empêche. Et puis c'est tout !!! ! WTF ? ? ? ? C'est ça la grande justification ? ? ? Barry s'est trompé de chemin ? ? ? Alors j'entends dès maintenant certains dire « ouais mais c'est parce que un grand danger se prépare, il a modifié son univers... ». Mais bien sûr, cours toujours, c'est juste de la poudre aux yeux. D'ailleurs cette femme en capuche est pour moi la porte de sortie de DC, comme le fut Heroes Reborn chez Marvel. L'histoire des 3 univers, ce sont bien DC, Wildstormet Vertigo, pas autre chose. C'est une façon de dire « voilà amis fans, on fait fusionner ces trois univers (hors personnages Vertigo qui ne sont pas nés chez DC, genre 100 Bullets) », pas autre chose. D'ailleurs, le multivers sera de retour je vous rappelle, Morrison doit toujours faire son histoire Multiversity tant attendue. La nouvelle distribution des sériesnna donc 52 nouvelles séries. Il y a beaucoup de différences par rapport à avant, notamment au niveau des « petites » séries qui ont été remplacé par des séries toutes aussi originales. DC propose un découpage de son catalogue en 7 franchises avec des intérêt bien particuliers. On a tout d'abord la franchise la plus « noble », Justice League. Outre le navire amiral de l'univers DC, Justice League, avec les patrons Johns et Lee aux manettes, on remarque l'absence de la JSA (qui sera de retour mais sur 07 la Terre-2, comme avant Crisis On Infinite Earths), la promotion de la JLI qui poursuit sa route et un DC UNIVERSE PRESENTS qui promet de savoureux moments si les auteurs ont bien les mains libre (je vois ça perso comme une sorte de Brave and The Bold). Après, c'est un peu « les séries qui vont devoir enfin être au niveau » Wonder Woman, Flash, Aquaman, Green Arrow, Hawkman...Autant de membres de la Justice League qui n'arrivent jamais à faire des étincelles en solo. Libérés de la continuité, ils sont obligés de convaincre le public pour justifier le reboot. Ce n'est pas les franchises Batman ou Green Lantern qui ont besoin du reboot mais bien cette franchise. Quant à Mister Terrifie, Firestormet Captain Atom, fa qualité est absente et la première a déjà été annulée aux USA. La plus grosse franchise, Batman, poursuit quant à elle sa route sans trop de changement vu que la continuité est faiblement impacté, il faut juste caser toutes les histoires en 5-jans d'après DC. Comme tous les 2 ans, on a un turn-over au niveau des séries. C'était déjà le cas avec Batman Reborn. Red Robin est remplacé par Nightwing, Catwoman remplace Gotham City Sirens et Red Flood and the Outlaws va faire mieux que la série Outsiders qui était bien pourri sous Didio. On a Batwing qui est bien mauvais et Batwoman qui est loin du buzz pré-reboot. Il semble que des faits comme The Killing Joke ou Batman RIP ont bien eu lieu (oui, Dick a bien été Batman, ce n'est pas effacé) mais en même temps le temps
entre chaque événement semble avoir été raccourci et les interactions avec les autres franchises sont à reconstruire. On va donc devoir clarifier ces points là pour pouvoir se situer face aux plus vielles histoires. La série Batman a créé évènement avec Snyder qui propose une saga qui va faire date apparemment, celle de la Court des Hiboux. La franchise qui repart à zéro, c'est celle de Superman. Superboy et Supergirl vont tout recommencer, donc ce sera pas compliqué. C'est pareil pour Kal-El mais son cas risque dans quelques temps de poser polémique car il semble que Morrison veuille en faire un alien vivant sur Terre et non un Alien adopté par la Terre. Le cas de la mort prématuré des parents Kent est flagrant, tout comme la disparition du mariage avec Lois. En fait, j'ai peur que ce soit Clark Kent le plus grand perdant dans l'affaire. En tout cas, j'espère que les artistes sauront nous faire vibrer car Superman mérite de grandes histoires. Une franchise qui n'a subit aucun changement, c'est Green Lantern. On a un saut de quelques mois avec la suite direct des aventures du Green Lantern Corps (et du Red Lantern Corps, on comprend mieux le choix de ce corps au vu de la situation de Sinestro) et on espère enfin avoir le droit à la fameuse War of Light. Le truc, c'est que la série New Guardians rassemble un membre de chaque corps, donc je pense pas que ce sera pour tout de suite. On se consolera donc avec Secret Origins 2 Sinestro (je suppose que ce sera la titre). La franchise la plus originale, c'est The Dark. Entre Justice League Dark, Demon Knight, Resurrection Man, Frankeinstein, Swamp Thing et Animal Man, c'est ici le royaume du fantastique, de la magie, voir de l'horreur. Ce sont des titres qui ont leur place chez Vertigo (rapatriement de Constantine et Swamp Thing), d'où un ton plus mature. Je pense que ces séries vont avoir le droit à vivre leur vie dans leur coin tant que les fans seront au rendezvous, ça a l'air super comme franchise et certaines ont très bien commencée comme Animal Man. La franchise « casse-gueule », c'est The Edge. Si je dis casse-gueule, c'est parce qu'on a des titres qui ne gagneront pas je la palme de série la plus bandante (Vodoo, OMAC, Suicide Squad) ou qui vont devoir faire aussi bien qu'avant (Stormwatch, Deathstroke). On a déjà, à mes yeux, une série sympa avec Men of War qui mixe les thèmes de l'armée régulière avec les métahumains. Ah, on me dit dans l'oreillette qu'elle a été annulée aux USA, tout comme Blackhawks. On a aussi des personnages comme Grifter qui viennent de l'univers Wildstorm. Jim Lee a promis qu'on allait offrir une place à ses personnages, c'est le cas avec des apparitions dans plusieurs séries mais j'espère sincèrement que The Edge n'est pas un cimetière pour eux. Authority moquait les agissements de la JLA à l'époque, c'est encore le cas aujourd'hui (« nous on est des pros » comme ils disent) mais en jouant dans la même cour. Pas sûr que le ton caustique soit encore au rendez-vous vu que la qualité n'est pas vraiment présente pour les premiers numéros. C'est un total reboot de l'équipe. Enfin, la franchise qui est un boulet, c'est Young Justice. Je dis boulet parce que Teen Titans et Legion, ce sont des séries indispensables mais qui ne marchent pas, d'où le boulet. Alors peut être que Statick Shock (annulée aux USA) et Blue Beetle sont sympa mais ce sont des séries périphériques qui ont besoin d'un titre mère, ici Teen Titans, en bonne forme. Or voir cette série exclue de la franchise Justice League me fait penser que DC ne se fait aucune illusion à son sujet : ok on va vous raconter ces histoires, mais on va pas mélanger les torchons et les serviettes. Toutefois, les premiers numé- 08 ros se sont très bien vendus, les fans sont toujours là. Pourquoi avoir alors séparé par exemple Deathstroke des Titans en terme de franchise ? Ce personnage fait partie de l'ADN de cette équipe, c'est leur Némésis. DC tire un trait sur le passé. Voilà, vous aurez compris que DC n'a pas pris des gants et a fait le ménage en conservant ce qui l'arrange, ce qui va poser dans quelques temps des problèmes pour faire le lien avec les anciennes histoires vendues dans votre boutique préférée. Cela aurait été tellement plus simple de tout effacer et de recommencer à zéro mais là au moins on pense un peu aux anciens lecteurs. C'est pas grave, DC mise sur l'avenir, je croise donc les doigts pour eux, un évent a même déjà été annoncé : Trinity War. Après avoir fait le deuil de l'univers DC, je pense qu'il est temps de lire les nouvelles séries. De grandes histoires sont à venir et certains oubliés ont vont revenir d'ici un an (Power Girl, la JSA et le multivers, un jour les mariages qui ont été annulés). Alors en attendant, on va se faire plaisir avec toutes ces nouvelles histoires et croiser les doigts pour que les artistes saisissent l'incroyable chance qui s'offre à eux. Après 7 mois de publication aux USA, les ventes sont exceptionnelles avec la Justice League qui s'est installée à la première place et DC qui a choppé plusieurs fois la place de leader du marché. L'arrivée du crossover Avengers Vs X-Men de Marvel a remis en cause cette hégémonie et va pousser DC à passer à la phase 2 du reboot, ce qui est toujours une bonne chose.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :