MDCU le Magazine n°7 mai 2012
MDCU le Magazine n°7 mai 2012
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°7 de mai 2012

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : MDCU.fr

  • Format : (271 x 361) mm

  • Nombre de pages : 34

  • Taille du fichier PDF : 16,3 Mo

  • Dans ce numéro : Avengers, le pari réussi de Joss Whedon.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 18 - 19  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
18 19
HEXAGONE U.S.A. CULTURE COMICS ADAPTATION FAN ROGER STERN EN QUELQUES DATES 1950 : Naissance à Noblesville, Indiana 1975 : Embauche chez Marvel 1981 : Scénariste de Spider-Man 1983 : Scénariste de Avengers 1987 : Freelance chez DC 1995 : La Mort de Superman 1996 : Mariage de Lois et Clark STORY : ROGER ST R [le oger Stern est un scénariste améri- Rcain né en 1950. Comme de nombreux talents de cette époque, il s'est fait connaître au début des années 70 en publiant un fanzine qui vit la participation de John Byrne. Le succès aidant, le jeune homme travailla avec Charlton Comics sur un magazine puis se fit remarquer par Marvel qu'il intégra en 1975 en tant qu'éditeur en compagnie d'artistes comme Frank Miller et son compère Byrne. Rapidement, Stern se mit à l'écriture pour quelques épisodes de Captain America (on retiendra les épisodes #250, 253-255) puis il reprit en main le personnage de Doctor Strange. On peut noter deux arcs majeurs : « Morgana Blessing » (#48-53, il est questions des amours du Docteur et de voyage dans le temps vers un épisode des Fantastic Four qui a aussi été utilisé dans West Coast Avengers) et « The Montesi Formula » (#60-62, Dracula est au centre de l'histoire). On notera aussi l'excellent Doctor Strange and Doctor Doom : Triumph and Torment en compagnie du jeune Mike Mignola où le Doctor aide Fatalis à sauver l'âme de sa mère. La série importante qui le rendit célèbre fut Avengers. Certains fans considèrent cette époque comme la meilleure aux coté de celles de Stan Lee, Jim Shooter et Roy Thomas. Il créa le personnage de Monica Rambeau à l'occasion de l'arc « The Trial of Hank Pym » (Avengers #227-230), Le lancement du spin-off West Coast Avengers en compagnie de Bob Hall est lié à l'arc « Absolute Vision » (Avengers #251-254). Parmi les arcs majeurs, il y a aussi une bataille contre Kang et Immortus (« Time — And Time Again ! » dans Avengers #267-269), « Etat de Siège » qui vient de sortir chez Panini (Avengers #273-277) et sa suite qui est la conclusion du run de Stern, « The Olympus War » (Avengers #281- 285). L'autre série Marvel à laquelle on associe Stern est The Amazing Spider- Man. Il est notamment le créateur du Hobgoblin (le Super-Bouffon dans les épisodes #238-239, 244-245, 249-251) et, parmi ses histoires notables, il y a eu « The Cat Came Back » (The Amazing Spider-Man #226-227, prémisse 17 de leur relation amoureuse), « Nothing Can Stop the Juggernauti » (#229-230) et « The Kid who Collects Spider-Man » (The Amazing Spider-Man #248, Spidey rencontre un de ses fans). En 1987, une dispute avec l'éditeur Mark Gruenwarld sur le futur de la série Avengers mena à son éviction du titre. Il devint freelance pour DC Comics en étant un des architectes de la franchise Superman pendant 10 ans. Il a écrit trois séries de l'Homme d'Acier et lança Superman : The Man of Tommorow. Il participa au célèbre crossover « la Mort de Superman », une histoire qui fit la une des journaux aux USA. Stern a aussi écrit deux autres moments cruciaux de la vie de Kal-El : l'épisode où il révèle son identité à Lois Lane et celui de leur mariage. A coté de cela, il relança le personnage d'Atom, créa celui de Will Payton alias Starman et celui d'Eradicator. Il retourna chez Marvel en 1996 pour la mini-série Spider-Man : Hobgoblin Lives. C'est le début d'une succession de mini-série avec notamment The Incredible Hulk vs. Superman, Avengers Infinity ou Spider-Man : Revenge of the Green Goblin, On reste sur des personnages centraux mais pas forcement des oeuvres mémorables. Il collabora aussi avec Kurt Busiek sur la mini-série Avengers Forever et avec Byrne sur Marvel : The Lost Generation. Stem n'avait alors plus vraiment de projets importants qui reposait sur son unique nom. En 2000, Marvel va mal et doit repartir dans une nouvelle direction (le cinéma et l'univers Ultimate). Joe Quesada restructure la firme, Stern fait figure de papy des comics et il va effectuer une traversée du désert qu'il ne quittera jamais, travaillant sur divers projets européens puis une mini-série chez Dynamite. Il faudra attendre 2007 pour le voir sur des projets plus importants mais encore une fois éloignés de sa gloire passé comme 5 épisodes de JLA Classified avec Byrne ou Web of Spider-Man. Malgré son statut actuel, Roger Stern reste une légende des comics désormais dépassé par la nouvelle génération mais pour toujours une source d'inspiration.
Fantastic Four, 2008, Mark Millar Bryan Hitch est un dessinateur anglais de 42 ans. Après des débuts chez Marvel UK, il se rend célèbre pour son travail chez Wildstormsur Authority avec Warren Ellis. Sa collaboration avec Mark Millar sur The Ultimates l'a alors fait entrer dans le groupe des meilleurs dessinateurs en activité. On attend impatiemment son dernier travail pour Marvel réalisé avec Bendis, Age of Ultron. Voici un aperçu de son talent. RNISSAGE : BRYAN HITCH The Ultimates, 2002, Mark Millar America s Go Captam America Reborn, 2009, Ed Brubaker 18 The Authority, 1999, Warren Ellis Par Leto



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :