MDCU le Magazine n°4 février 2012
MDCU le Magazine n°4 février 2012
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°4 de février 2012

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : MDCU.fr

  • Format : (271 x 361) mm

  • Nombre de pages : 38

  • Taille du fichier PDF : 11,9 Mo

  • Dans ce numéro : du dessin à l'écran, bilan de 2011.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 20 - 21  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
20 21
pas qu’un seul personnage, mais que l’on change de point de vue entre les personnages constamment, on a donc souvent un changement de narration entre Tyler Locke, le plus âgé de la famille qui se blâme pour la mort de son père car il pense que c’est de sa faute si Sam Lesser, un camarade de sa classe a assassiné son père. Mais aussi Kinsey Locke, la fille de la famille qui est un peu plus jeune que Tyler et qui après la mort de son père vit dans la peur et ne sait plus où elle en est. Et enfin, Bode Locke qui lui est le plus jeune et donc reste dans une vision assez naïve des événements et se trouve être le moins touché par les événements et s’intéresse plus aux mystères que renferme le domaine de Keyhouse. Au fur et à mesure que l’histoire avance on aura aussi d’autres personnages qui viendront se rajouter dans la narration (aussi bien sur les protagonistes que les antagonistes comme Sam Lesser) pour au final avoir un panel de point de vue sur l’histoire assez complet et qui permet vraiment de comprendre la manière d’agir et de réagir des personnages et qui permet d’avoir tous les éléments possible pour la bonne compréhension de l’histoire. Donc tout ne s’articule pas sur un personnage comme c’est souvent le cas dans les comics de ce genre et c’est vraiment très agréable à lire. On retrouve aussi une progression dans les personnages au fur et à mesure que les chapitres avancent, ils ne restent jamais figés et leur développement est vraiment maîtrisé à la perfection. On nous offre donc une expérience sur les personnages qui est vraiment rare de trouver dans un comic book aujourd’hui. ET LE COTÉ FANTASTIQUE/HORREUR DANS TOUT ÇA ? Et oui, avec tout ça, on pourrait se dire que c’est une histoire plutôt banale, mais très vite on nous intègre des éléments fantastiques à travers les clés qui sont dissimulées dans la demeure de Keyhouse (ce qui semble logique vu le nom de la demeure) et c’est Bode qui se met en chasse de ces clés après en avoir découvert une qui lui permet de quitter son corps et de devenir un esprit une fois utilisée sur une des portes de la demeure. Il va aussi rencontrer une mystérieuse jeune fille au fond d’un puits de la demeure qui lui révèle l’existence des autres clés et qui lui demande d’en chercher une en particulier qui lui permettra de la sortir d’où elle est enfermée. C’est aussi cette même mystérieuse jeune fille dont on en apprendra plus au cours de l’histoire qui va permettre à Sam Lesser de s’échapper de la prison où il était retenu et qui va le diriger vers la résidence des Locke pour pouvoir finir ce qu’il avait commencé. Mais je ne vais pas trop vous en dévoiler pour vous laisser la surprise, mais on découvre au fur et à mesure des chapitres de nouvelles clés aux effets étonnants comme la clé qui permet de changer le sexe d’une personne qui l’utilise ou encore la clé passe-partout qui permet une fois utilisée sur n’importe quelle porte de se transporter où l’on désire et d’autres clés dont je vous laisserai la surprise tellement ça vaut le coup de la découverte. Pour le coté horreur du titre, on évite les effusions de gore à outrance et les effets de peur forcés que l’on retrouve bien trop souvent dans le genre pour nous servir un titre qui tout en étant violent nous offre un univers qui est vraiment inquiétant, bien mis en scène et la peur est donc très psychologique et certains chapitres arrivent à créer une angoisse chez le spectateur qui peut généralement se retrouver dans les films via le montage et la musique, mais dans Locke & Key, le rythme et les images nous suffisent pour procurer ce sentiment vraiment percutant et qui rendra surement accros tout fan du genre. GABRIEL RODRIGUEZ, DESSINATEUR DE L’ÂME DE LA SÉRIE. Je vous ai parlé de Joe Hill qui est le scénariste derrière cette histoire, mais un des autres éléments importants de Locke & Key est son dessinateur Gabriel Rodriguez. Ce dessinateur qui avait fait quelques collaborations chez IDW sur des titres comme Beowulf, Land Of The Dead ou encore quelques comics tiré de la série CSI nous offre ici un travail vraiment i n - croyable. Ce dessinateur arrive vraiment à donner toute l’âme dont le scénario a besoin pour fonctionner en tant que comic book, les personnages ont vraiment leur propre identité et ont des expressions de visages qui leur sont propre et en même temps on retrouve une certaine logique (par exemple, la ressemblance frappante entre le père Locke, Tyler et Bode alors qu’ils sont à des âges différents mais on ressent bien qu’ils sont de la même lignée) et c’est vraiment agréable de voir des personnages qui se différencient vraiment les uns des autres. Les décors aussi sont vraiment magnifique et bien travailler, tous les plans sont d’une beauté vraiment incroyable et certaines pages vont en mettront plein la vue. 19
20 Les couvertures sont quant à elles aussi vraiment splendides. Bref le dessin de Rodriguez se combine vraiment à la perfection avec le récit de Hill et nous fait vraiment rentrer dans l’expérience qu’est ce récit. LES CARACTÉRISTIQUES DE LOCKE & KEY. Locke & Key a une grande caractéristique, c’est que la série entière a déjà été écrite dès le départ par Joe Hill et donc la série n’est pas destinée à durer, le scénariste a prévu son coup et découpe son histoire en plusieurs arcs (chacun des arcs contient 6 chapitres) qui font partie de trois grands actes. Le premier acte contient les deux premiers arcs « Welcome To Lovecraft » (Bienvenue à Lovecraft) et « Head Games » (Casse -tête) qui sont les deux premiers tomes qui sont sorti en France chez Milady Graphics. Le deuxième est constitué des deux arcs « Crown Of Shadows » (qui est le troisième tome qui vient tout juste de sortir encore une fois chez Milady Graphics) et « Keys To The Kingdom ». Et enfin le dernier acte qui ne contient lui qu’un seul arc qui s’intitule « Clockworks » qui mettra un terme à l’histoire de Locke & Key et qui est actuellement en cours aux USA (il reste encore deux chapitres à publier avant la fin de la série). On a donc un récit qui dès le départ est bien structuré et dont Joe Hilla tout prévu du début à la fin pour avoir un récit complet et non un récit qui se construit au fur et à mesure de l’avancée des sorties et des demandes de fans ce qui permet d’être sûr d’avoir vraiment un récit construit comme un roman et ne pas avoir une histoire à rallonge qui perdrait l’intérêt du lecteur. Au final Locke & Key est une aventure fantastique qui nous plonge dans un univers dur et terrifiant, mais qui séduit par son histoire maîtrisé de bout en bout et ses dessins enchanteurs. LOCKE & KEY, LA SÉRIE TV ? Certains ont pu le remarquer durant l’été dernier, mais le comics a beaucoup fait parler de lui car la Fox avait commandé un pilot de série TV adapté du comic book. Malheureusement, on a appris en mai dernier que la Fox avait décidé de ne pas aller plus loin que le pilot de la série car pour eux la série était trop violente et trop sombre pour leur grille de programmes (mais si vous voulez mon avis, après avoir vu le pilot d’Alcatraz, je pense qu’une soirée Alcatraz/Locke & Key sur la Fox aurait été juste parfaite) et le pilot n’a pour l’instant été diffusé que lors de certaines conventions comics où il a reçu de très bons retours. Mais tout espoir n’est pas perdu pour autant, car en juillet dernier, on a vu apparaître sur la toile le trailer de ce pilot qui a été mis en ligne par le scénariste du pilot pour montrer le potentiel de la série et la Fox a avoué vouloir vendre la série à un autre network, mais la plupart des network ont refusé l’offre, les droits coûtant trop cher pour eux. Seule MTV a exprimé son intérêt envers l’achat de cette adaptation, mais pour l’instant nous n’avons pas eu plus de détails concernant un éventuel achat de la part de la chaîne. Mais en tout cas tout espoir ne semble pas perdu pour l’adaptation de Locke & Key et au vu de l’excellent trailer du pilot, on espère qu’un jour le projet se concrétisera vraiment même si le comics serait sûrement plus propice à des adaptations cinématographique plutôt que sur un format série TV. COMMENT ÇA SE LIT ? Comme je vous le disais, Locke & Key est édité par Milady Graphics et pour l’instant trois tomes sont sortis et je vous les recommande grandement tellement la qualité est au rendez-vous sur l’ensemble du titre et que la traduction faite par Max LE DAIN est vraiment impeccable ! Ça serait vraiment dommage de rater une telle occasion. Du coup vous retrouverez chez Milady Graphics « Bienvenue à Lovecraft ! », « Casse-tête » et « La Couronne des ombres » pour le prix de 14.90 euros chacun en librairie. Si vous préférez la VO, Dark Horse propose des TPB qui sont pratiquement identique à la version Française pour environ une quinzaine d’euros mais qui vous permettront de prendre un peu d’avance sur la lecture française car le quatrième tome est « Keys to the Kingdom » est disponible.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :