MDCU le Magazine n°4 février 2012
MDCU le Magazine n°4 février 2012
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°4 de février 2012

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : MDCU.fr

  • Format : (271 x 361) mm

  • Nombre de pages : 38

  • Taille du fichier PDF : 11,9 Mo

  • Dans ce numéro : du dessin à l'écran, bilan de 2011.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 18 - 19  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
18 19
LES REVIEWS DE JANVIER : AVENGERS ANNUAL #1 Ashka : 2/10 Deuxième partie de l'histoire commencée dans le New Avengers Annual et une conclusion bien mauvaise de cette histoire, on nous fait juste un gros teasing bien crasseux sur ce qui va se passer mais au final aucune promesse tenue par rapport au début dans le New Avengers. On résout le conflit en deux pages, on tease sur les prochains événements en deux pages et tout le reste est du remplissage juste pas intéressant... Seuls les dessins sauvent un minimum le chapitre et encore... Fitzlionheart : 8/10 Très très bon numéro que cet annual. Bendis a encore des histoires à raconter sur la plus grande équipe de Marvel. C'est un peu facile le coup de la légitimité de l'équipe mais Wonder Man est un personnage passionnant depuis son retour et son point de vue se justifie. Dell'Otto fait le job avec un dessin plus coloré que sur Sex & Violence par exemple. Son trait est gras mais pas déplaisant. Cela prouve que cet artiste est vraiment talentueux en ne se cantonnant pas à un seul style. On attend donc la suite qui devrait paraître dans un autre annual prochainement. Seul bémol quand même, le petit "ces événements se déroulent avant Fear Itself #1". Il est temps de laisser la main monsieur Bendis. Quel intérêt à raconter une histoire si on se fout de la continuité et des autres titres qui continuent d'avancer. Julien : 8/10 Un très bon numéro d’Avengers qui fait suite à l’annual New Avengers et confronte cette fois directement les Avengers avec les Revengers de Wonder Man. Voir tous les Avengers en état d’alerte et tous réunis pour faire face à l’ennemi (Assemble ! !) est toujours une belle image bien kiffante et ça fait encore son effet dans ce numéro. Les motivations de Wonder Man sont vraiment intéressantes et on a de bons dialogues avec de belles scènes et confrontations, comme avec Beast. Ce numéro ne fait que lancer les choses pour la suite et ça peut être une très bonne suite si Bendis va assez loin et nous propose de réelles conséquence et un réel impact à ce qui se déroule dans ce numéro. Les dessins de Del’Otto sont comme toujours de toute beauté et c’est un gros plus de l’avoir pour ce numéro. Deux très bons annuals de Bendis qui peuvent laisser espérer de belles choses à venir pour les Avengers, encore faut-il être à la hauteur de ces attentes maintenant. 17
OTHER COMICS : LOCKE & KEY Par Ashka Le troisième volume de la série, "La Couronne des ombres", sort en France chez l’éditeur Milady Graphics et j’espère vous donner envie d’en savoir un peu plus sur cette série vraiment excellente. JOE HILL, FILS D’UN GÉNIE ! Joe Hill, ce nom ne vous dira peutêtre rien (ou peut être rappellera à certains Batfanatique un certains Joe Chill de l’univers Batman …) mais si je vous dis que son nom complet est Joseph Hillstrom King, vous devriez déjà avoir une idée plus précise de l’identité de ce scénariste. Eh oui, Joe Hill est le fils du très grand écrivain Stephen King et a décidé de prendre comme nom d’écriture Joe Hill pour ne pas être pris dans l’ombre de son père. Et le bougre est aussi doué que son père. En 2005, il sort son premier recueil (à ce moment-là, l’auteur n’avait pas encore révélé qu’il était le fils de Stephen King) qui regroupent 16 nouvelles horrifiques sous le nom Fantômes – Histoires Troubles ou 20th Century Ghosts en VO et gagne le prix Bram Stoker ainsi que le British Fantasy. En 2007, il publie son premier roman Le Costume du Mort ou Heart- Shaped Box qui remportera un grand succès critique et atterrira dans la liste des Best-Seller du New York Times. Ce n’est qu’après avoir sorti ce roman qu’il révèle au grand public qu’il est le fils de King. C’est en 2008 qu’il commence chez IDW la série de comics Locke & Key dont je vais vous parler et plus récemment le One Shot The Cape ainsi qu’une mini-série suivant ce one-shot que je vous conseille grandement tant c’est génialissime ! Il va aussi démarrer une nouvelle série encore une fois chez IDW avec la collaboration avec son père Stephen King sur un titre qui s’appellera Road Rage et qui devrait démarrer dans les prochains mois ! LOCKE & KEY, UN RÉCIT PRENANT. Locke & Key est donc une série comics fantastique/horrifique dont le pitch de départ est qu’après la mort de leur père et le viol de leur mère par des adolescents, Tyler, Kinsey et Bode, les trois enfants de la famille Locke ainsi que leur mère déménagent sur le domaine de Keyhouse à Lovecraft dans le Massachusetts qui renferme beaucoup de secrets liés à des clés. On démarre avec un titre qui commence très fort avec le drame de la mort du père Locke qui va amener la famille à déménager dans la demeure de Keyhouse. Ce qui est une grande force du récit est le fait qu’on ne suit 18



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :