MDCU le Magazine n°3 janvier 2012
MDCU le Magazine n°3 janvier 2012
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°3 de janvier 2012

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : MDCU.fr

  • Format : (271 x 361) mm

  • Nombre de pages : 62

  • Taille du fichier PDF : 17,3 Mo

  • Dans ce numéro : les créations de Stan Lee.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 58 - 59  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
58 59
chrono qui rassemble à lui tout seul la plupart des caractéristiques des plus gros héros de films d’action des années 90 incarnés par tous les Stallone et autres Schwarzenegger,… On peut même dire qu’à l’inverse, énormément de séries brillent ou ont brillé par leur originalité : Buffy contre les Vampires (à l’époque) dont le personnage central, une blonde bien foutue pas toujours dégourdie tue des vampires alors qu’auparavant elle aurait été la première à se faire massacrer, Nip/Tuck, grâce à la variété des thèmes abordés souvent jugés « difficiles à aborder à la télé » comme la pédophilie, la drogue et beaucoup, beaucoup d’autres, Lost, par son histoire complexe et ses très nombreux flashbacks/flashfowards, Breaking Bad, pour mettre en scène le milieu dans la drogue dans un contexte jamais vu,… En fait, le plus gros repreneur de clichés reste le cinéma. En voici quelques exemples : Le film d’horreur. En général, on image un tueur masqué avec un couteau (en fait, c’est type particulier du cinéma d’horreur nommé « slasher » dont le premier film est Black Christmas suivi d’Halloween, qui sera suivi par Vendredi 13 et autres Scream). Le film dit « à l’eau de rose ». Il s’achèverait systématiquement par un baiser final devant un coucher de soleil. Le film d’action. Le héros ne se fait jamais mal ou presque, éteint cinquante incendies, tape sur une quinzaine de méchants avec un seul bras, aide une grand-mère à traverser, empêche l’explosion de dix bombes en une heure trente de film. Le film pornographique. Il ne serait fait que pour mettre en avant des scènes X… et l’histoire alors ? ! Les anciens westerns. Il y a les bons qui sont les cowboys, les brutes qui sont les indiens et des fois, rarement cela-dit, il y a des truands cowboys. A noter également que le principe même du Happy End du fait qu’elle soit présente dans presque tous les films possibles et inimaginables, reste un cliché en lui-même, le fameux « tout est bien qui finit bien ». Il est très rare qu’on soit surpris par la fin d’un film même si certains sont connus pour nous surprendre. Les films de la saga Saw (bien qu’elle s’épuise) ou les réalisateurs Tarentino, Rodriguez et Boyle pour ne citer qu’eux. De manière générale et étant fan de catch, on peut aussi dire que la WWE s’adapte très rapidement aux ennemis américains pour en incorporer dans leurs rangs. Ainsi, lorsque la France s’est présentée comme étant contre la guerre en Irak, il est apparu une équipe de catcheurs pseudo-français se déplaçant avec un béret sur la tête et le drapeau français et portant le nom « La Résistance ». La WWE a ensuite remis une couche suite aux affrontements Irakiens contre Américains puisque, quelques temps après, elle a engagé un catcheur italien pour jouer le rôle d’un catcheur du nom de MohammedHassan, un arabe présenté c o m me étant un gros « heel » à l’époque (heel=bad guy/méchant). Enfin, pour conclure ce CQINC, on peut noter qu’il existe également beaucoup de clichés au niveau de la parole. Par exemple, le fait d’appeler sa compagne « mon amour », « ma belle », « mon cœur », « mon bébé ». C’est le cas aussi pour les amis que l’on appelle fréquemment « vieux », « grand », « gros ». De même, il existe également de nombreuses expressions que l’on utilise « par habitude » lors de certaines situations. François Perusse parodie ainsi plutôt facilement un enterrement où les « il était jeune », « c’est dommage », « mes condoléances », « c’est les meilleurs qui partent les premiers » s’enchaînent. Vu l’endroit où on finira tous, vaut mieux en rire pendant qu’on le peut encore... Voilà, je crois que c’est à peu près tout pour ce CQINC. Je termine en vous conseillant le « Dictionnaire des idées reçues » de Gustave Flaubert que j’ai pu feuilleter vite fait par curiosité et qui m’avait donné l’idée de ce numéro. 56
Comme chaque mois, les lecteurs de MDCU ont pu poser leurs questions à Panini. Voici les réponses que l’éditeur Le rythme reste en tout cas le même pour cette année. nous a apporté. I ron Age est-il au programme ? Oui ! La suite des séries actuelles Alpha Flight et Black Panther sont elles encore aux programmes malgré février) contien- Le premier (en leur annulation ? dra les one-shots FF, Black Widow et Elles ne sont pas Monkey King, ainsi encore programmées. qu’une histoire des Tous les albums de l’année n’ont pas encore été validés, cela dit. New Warriors tirée de Home Front. Le deuxième (en mai) sortira juste après le dernier numéro de FEAR ITSELF La parution des séries Ultimate en Marvel et contiendra les Deluxe, va-t-elle garder le rythme de 1 par trois one-shots an, ou l’écart va-t-il être diminué ? épilogues à la série. Quel est finalement le sommaire des Fear Itself HS (pas de Homefront) ? 57



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


MDCU le Magazine numéro 3 janvier 2012 Page 1MDCU le Magazine numéro 3 janvier 2012 Page 2-3MDCU le Magazine numéro 3 janvier 2012 Page 4-5MDCU le Magazine numéro 3 janvier 2012 Page 6-7MDCU le Magazine numéro 3 janvier 2012 Page 8-9MDCU le Magazine numéro 3 janvier 2012 Page 10-11MDCU le Magazine numéro 3 janvier 2012 Page 12-13MDCU le Magazine numéro 3 janvier 2012 Page 14-15MDCU le Magazine numéro 3 janvier 2012 Page 16-17MDCU le Magazine numéro 3 janvier 2012 Page 18-19MDCU le Magazine numéro 3 janvier 2012 Page 20-21MDCU le Magazine numéro 3 janvier 2012 Page 22-23MDCU le Magazine numéro 3 janvier 2012 Page 24-25MDCU le Magazine numéro 3 janvier 2012 Page 26-27MDCU le Magazine numéro 3 janvier 2012 Page 28-29MDCU le Magazine numéro 3 janvier 2012 Page 30-31MDCU le Magazine numéro 3 janvier 2012 Page 32-33MDCU le Magazine numéro 3 janvier 2012 Page 34-35MDCU le Magazine numéro 3 janvier 2012 Page 36-37MDCU le Magazine numéro 3 janvier 2012 Page 38-39MDCU le Magazine numéro 3 janvier 2012 Page 40-41MDCU le Magazine numéro 3 janvier 2012 Page 42-43MDCU le Magazine numéro 3 janvier 2012 Page 44-45MDCU le Magazine numéro 3 janvier 2012 Page 46-47MDCU le Magazine numéro 3 janvier 2012 Page 48-49MDCU le Magazine numéro 3 janvier 2012 Page 50-51MDCU le Magazine numéro 3 janvier 2012 Page 52-53MDCU le Magazine numéro 3 janvier 2012 Page 54-55MDCU le Magazine numéro 3 janvier 2012 Page 56-57MDCU le Magazine numéro 3 janvier 2012 Page 58-59MDCU le Magazine numéro 3 janvier 2012 Page 60-61MDCU le Magazine numéro 3 janvier 2012 Page 62