MDCU le Magazine n°3 janvier 2012
MDCU le Magazine n°3 janvier 2012
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°3 de janvier 2012

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : MDCU.fr

  • Format : (271 x 361) mm

  • Nombre de pages : 62

  • Taille du fichier PDF : 17,3 Mo

  • Dans ce numéro : les créations de Stan Lee.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 54 - 55  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
54 55
Ma critique : Avec la fin de la très controversé (mais de qualité selon moi) « Batman : The Brave And The Bold », il fallait à DC une nouvelle série sur laquelle elle pourrait compter pour ne pas perdre de vue le petit écran. On l’a vu lors des précédents numéros du DDALE, la qualité des séries animées avait grandement diminué avec la fin du DCAU. Certes, DC repartait sur de bonnes bases avec ses nombreux longs métrages animé, ses DC Animated Original Movies, même si là aussi, il y a eu des hauts et des bas (ce point fera l’objet d’un futur numéro de cette rubrique) ; mais aussi avec la série « Batman : The Brave And The Bold » mais là aussi, cette série divisait les fans ! On le voit, Hawkeye ne semble pas avoir apprécié (et je pense qu’il n’est pas le seul) du fait des graphismes et de l’aspect enfantin de la série alors que d’autres, comme moi, ont vraiment été emballé par cette série. Ainsi, cette série était un défi pour DC car avec elle, la maison d’édition tentait de repartir sur de bonnes bases sur le petit écran, bases dont elle s’était éloignée avec la fin du DCAU. Bon, on ne va pas se voiler la face : le défi est réussi ! Malgré tout, autant dire que cela n’a pas été facile car je vous avouerais que les trois premiers épisodes sont très moyens ! Personnellement, j’avoue ne pas avoir beaucoup apprécié l’épisode pilote. A la différence de Julien, j’ai trouvé cela assez brouillon, sans surprise, décousu, superficiel et je n’ai pas aimé le traitement réservé aux personnages. Autant dire qu’avec cette mauvaise impression, mon avis sur la série c’est terriblement noircie que j’ai dû me forcer pour continuer. L’épisode 5, bien que traitant des thèmes très connus (pour ne pas dire revus et revus) dans les séries animées, passait déjà mieux et c’est vraiment avec le sixième épisode que j’ai accroché à la série ! A partir de cet épisode, je vous assure que ça décolle enfin. Une belle intrigue générale se met en place et on se laisse vraiment entraîné dans l’univers mis en place par les producteurs. D’abord, l’un des points fort de la série c’est qu’on a un fil conducteur, une intrigue générale entre les épisodes. En effet, l’ennemi principal de la série est un groupe, une organisation mystérieuse, The Light/La Lumière et cet ennemi se retrouve dans quasiment tous les épisodes. Nous avons en effet une série qui multiplie les guest et les apparitions (notons que le tout est très respectueux des comics et ceci est un point fort) mais toutes ses apparitions ne sont pas là pour faire jolie (X-Men 3, Wolverine si vous m’entendez…) mais servent à quelque-chose puisqu’au fur et à mesure que l’on avance dans la série, nous nous rendons compte que tout est lié : tout élément, toute apparition, tout évènement : tout est lié et le tout s’imbrique dans un gros truc mais le soucis c’est que nous ne savons pas encore ce que c’est car les producteurs savent entretenir le suspense. L’autre point fort de la série c’est ses personnages : ils sont très nombreux et les différentes interactions entre ceci sont vraiment intéressantes à suivre. Avant dans ma déjà trop longue critique, je disais que le traitement accordé aux personnages était superficiel mais trompez-vous car à partir de l’épisode 5, les différentes personnalités sont très bien mises en évidences et certaines font sourire (je pense notamment à Robin). Certains jouissent aussi d’un traitement efficace et ainsi, on suit avec plaisir des personnages méconnus mais qui sont vraiment bien mis en scène ; nous pouvons parler d’Aqualad, Red Arrow ou encore Artémis. De plus, les relations entre les différents personnages sont aussi bien mit en évidence. Ainsi, on suit avec plaisir notre bande de joyeux lurons encadré par la Ligue et Batman : on sent germer des sources de potentiels conflits et cela n’est pas pour nous déplaire. Nous suivons aussi les relations entre Superboy/Megan et Kid Flash/Artémis qui se précisent au fur et à mesure que passent les épisodes et cela n’est pas pour nous déplaire. Enfin, terminons par parler du fait que certains épisodes traitent des thèmes intéressants : ainsi, le cinquième épisode montre comment nos jeunes héros (notamment le plus puissant d’entre eux, Superboy) peuvent s’en sortir sans leurs pouvoirs, le septième épisode traite de la magie en général et de son appréhension par les simples mortels… Des thèmes qui bien que traités à plusieurs reprises dans d’autres films et séries font plaisir à voir et apportent de la profondeur à cette série. 52
Pour conclure, je dirais donc qu’il ne faut pas fier aux premiers épisodes, largement mitigés pour ma part car trop superficiels. Malgré tout, ils ont le mérite de mettre les choses en place et la série décolle véritablement à partir du cinquième épisode. Dès lors, malgré beaucoup d’éléments vus et revus, on passe un moment très agréable devant ces épisodes qui arrivent à nous captiver. Enfin, je l’ai déjà dit mais bon, soulignons l’immense respect envers les comics. ET LA SUITE ? La série. Ainsi, nous avons donc vu que cette série avait un certain potentiel de part ces diverses qualités. Elle semble avoir été apprécié par une bonne partie du public malgré ses débuts mitigés et on a vraiment hâte, en France notamment, de voir la suite. Aux Etats-Unis, la série est arrivée à l’épisode 18 : de nouveaux personnages sont apparus : nouveaux héros, nouveaux méchants mais l’intrigue principale reste la même et les enjeux se précisent autour de l’intrigue de « The Light/La Lumière ». Nous pouvons aussi signaler que les derniers épisodes ont été largement acclamés par le public et que la série bat vraiment son plein. Enfin, terminons par le fait qu’une seconde saison ait été annoncée : cette saison portera le nom de « Invasion ». Un titre qui est donc très simple mais aussi très évocateur ! La Terre sera ici directement menacée d’invasion qui sera surement d’origine extraterrestre. Verrons-nous Darkseid ? Les Paramedons ? Les Tanagariens ? Beaucoup de questions se posent et au vu de la qualité actuelle de la série l’intérêt ne risque pas de retomber. De même, il y a un dernier point que l’on pourrait signaler : le fait que cette série puisse être liée, en termes de continuité, aux longs métrages animés sur la Ligue des Justiciers. Après tout, les designs sont les même que pour « Justice League : Crisis On The Two Earths » et « Justice League : Doom » (ce que signalais Hawkeye dans sa critique), nous retrouvons les mêmes personnages et aucun des évènements racontés dans la série et les films n’entrent en contradiction. Même si rien de tout cela n’a été confirmé, nous sommes en droit de se demander si DC et Warner Bros ne sont pas en train de retenter l’expérience du DCAU/Timm Universe et de recréer un univers animé structuré… Enfin, terminons par parler des séries DVD. Les DVD : aurons-nous la suite en France ? mon humble avis, la série a peu de chance d’être diffusé A en France ou alors ce ne sera pas pour tout de suite. Je pense que si diffusion il y a, ce sera par France 4 ou Cartoon Network (je pense que l’on peut oublier France 3, ils préfèrent miser sur des programmes « plus familiaux » du type des Looney Toons et Scooby Doo) et ce ne sera pas avant mi 2012 au moins. Malgré cela, la série continuera d’être commercialisée : un autre volume a été annoncé pour Février 2012 (en plus de la sortie de « Batman : Year One » et de la deuxième saison de « Batman : The Brave And The Bold ») et il y a de fortes chance pour qu’il y en ait d’autres au cours de l’année prochaine surtout si le public est au rendez-vous. Malgré cela n’espérez pas trop que les défauts cités ci-dessus soient corrigés ! Je ne m’attends à aucune amélioration concernant les menus et la traduction du titre et je mise seulement pour des coffrets « plus résistants » … Ainsi, nous avons donc vu que cette série, malgré quelques débuts laborieux, avaient un gros potentiel et pourrait, sur le long terme, s’imposer comme L’une des séries phares de DC pour le début des années 2010. En France, si nous déplorons l’absence de diffusion à la télévision, nous pouvons applaudir l’initiative de Warner de commercialiser cette série même si nous émettons certains réticences et critiques sur le packaging. 53



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


MDCU le Magazine numéro 3 janvier 2012 Page 1MDCU le Magazine numéro 3 janvier 2012 Page 2-3MDCU le Magazine numéro 3 janvier 2012 Page 4-5MDCU le Magazine numéro 3 janvier 2012 Page 6-7MDCU le Magazine numéro 3 janvier 2012 Page 8-9MDCU le Magazine numéro 3 janvier 2012 Page 10-11MDCU le Magazine numéro 3 janvier 2012 Page 12-13MDCU le Magazine numéro 3 janvier 2012 Page 14-15MDCU le Magazine numéro 3 janvier 2012 Page 16-17MDCU le Magazine numéro 3 janvier 2012 Page 18-19MDCU le Magazine numéro 3 janvier 2012 Page 20-21MDCU le Magazine numéro 3 janvier 2012 Page 22-23MDCU le Magazine numéro 3 janvier 2012 Page 24-25MDCU le Magazine numéro 3 janvier 2012 Page 26-27MDCU le Magazine numéro 3 janvier 2012 Page 28-29MDCU le Magazine numéro 3 janvier 2012 Page 30-31MDCU le Magazine numéro 3 janvier 2012 Page 32-33MDCU le Magazine numéro 3 janvier 2012 Page 34-35MDCU le Magazine numéro 3 janvier 2012 Page 36-37MDCU le Magazine numéro 3 janvier 2012 Page 38-39MDCU le Magazine numéro 3 janvier 2012 Page 40-41MDCU le Magazine numéro 3 janvier 2012 Page 42-43MDCU le Magazine numéro 3 janvier 2012 Page 44-45MDCU le Magazine numéro 3 janvier 2012 Page 46-47MDCU le Magazine numéro 3 janvier 2012 Page 48-49MDCU le Magazine numéro 3 janvier 2012 Page 50-51MDCU le Magazine numéro 3 janvier 2012 Page 52-53MDCU le Magazine numéro 3 janvier 2012 Page 54-55MDCU le Magazine numéro 3 janvier 2012 Page 56-57MDCU le Magazine numéro 3 janvier 2012 Page 58-59MDCU le Magazine numéro 3 janvier 2012 Page 60-61MDCU le Magazine numéro 3 janvier 2012 Page 62