MDCU le Magazine n°3 janvier 2012
MDCU le Magazine n°3 janvier 2012
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°3 de janvier 2012

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : MDCU.fr

  • Format : (271 x 361) mm

  • Nombre de pages : 62

  • Taille du fichier PDF : 17,3 Mo

  • Dans ce numéro : les créations de Stan Lee.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 52 - 53  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
52 53
noms anglophones (nous l’avons vu avec le célèbre « Homme Jouet » de The Batman ou encore « l’Archer Vert » de Smallville), je préfère ce titre plutôt que la version VF de Young Justice qui donnerais : « Les Jeunes Justiciers ». Malgré cela, signalons que les titre des différents épisodes ont été particulièrement bien traduits. Quant au résumé au dos des deux DVD, bah, ils ne sont pas si mauvais que cela ! Certes, ils s’adressent avant tout aux enfants (quand Warner aura compris que ce type de produit s’adresse aussi aux plus vieux, il y aura une nette amélioration, je vous le dit) mais on évite l’écueil de la niaiserie. On a un résumé qui présente rapidement et correctement le programme et qui a le mérite de donner l’eau à la bouche… La seule chose qu’on pourrait reprocher est que les slogans du type « Ne les traitez pas de débutant » ou « Jeunesse est synonyme de Justice dans cette collection explosive ! » sont un peu racoleurs et auraient pu être plus travaillés mais là aussi, ce n’est pas aussi catastrophique. Ainsi, côté visuel, on voit qu’il y a plusieurs points à retravaillé pour la Warner mais encore une fois, cela est une constante chez-elle qui pourrait nous offrir des jaquettes et des coffrets nettement mieux que ce qu’ils nous proposent actuellement (qu’il arrêtent déjà de réutiliser bêtement ceux d’Outre Atlantique et de franciser à la louche tout ce qu’ils trouvent) même si on voit qu’il y a certains bons points. Les menus. Maintenant, passons aux menus et surtout, à l’un des points essentiels de tout test/critique DVD, l’interactivité. Bah ici, elle est quasi inexistante. On a rien du tout hormis des images de fond qui changent entre les différents onglets (le pire étant que ces images sont les mêmes entre les deux DVD) et le thème de la série… Pas d’animation, pas de mouvement, pas de vie, bref, c’est bien trop plat et c’est la grosse critique que l’on peut faire aux différents DVD des séries animées de super-héros et même aux éditions américaines (la preuve en est sur les éditions américaines des DVD de Batman TAS et TNBA qui, à mon grand regret, ne possèdent pas ou alors très peu d’interactivité. De plus, nous pouvons aussi souligner l’absence de bonus, il n’y a rien du tout, pas de reportages intéressants, d’interviews ni même de trailers et bandes annonces. Bref, ici, un point qui est totalement à revoir. Image, son et doublage. Concernant l’image et le son, je n’ai pas de grosses critiques à formuler pour ma part ! Les rendus sont généralement bons pour de l’animé et je ne vois pas trop ce que l’on peut formuler comme critique. Concernant le doublage, que dire à part que j’ai été agréablement surpris puisque je trouve que par rapport aux précédentes séries et films animés (les derniers en tête étant « The Batman » et « Batman et Red Hood »), il y a eu une nette amélioration. Cette amélioration et gradation dans la qualité du doublage se retrouvait déjà, à mon humble avis, dans les doublages de « Batman : The Brave And The Bold » et « Superman/Batman : Apocalypse », et ici, c’est vraiment bon. On retrouve avec plaisir Adrien Antoine en Batman qui arrive vraiment à s’imposer (même si cela n’aura pas été sans mal mais bon, soulignons les réels efforts lors de « Arkham City ») ou encore l’excellent Emmanuel Jacomy en Superman (oui, c’est lui qui était dans Superman TAS). Les doubleurs des personnages secondaires ne sont pas non plus en reste (Green Arrow, Bane, Aquaman et Red Tornado en tête). En ce qui concerne les doubleurs des personnages principaux, c’est-à-dire des jeunes justiciers, là aussi c’est bon. Les doubleurs collent bien à leurs personnages et hormis celle de Robin, qui elle ne colle pas du tout car elle fait trop enfantine et juvénile, c’est très bon. En bref, un doublage plutôt bon et qui tend à s’améliorer avec les épisodes. On sent que les doubleurs sont à l’aise et qu’ils ne se contentent pas de lire un texte avec une voix plate mais qu’ils arrivent au contraire (chose très difficile ces dernières années) à faire transparaitre certaines émotions. Alors certes, ce doublage n’atteint pas les très bons doublages de grandes séries comme Batman TAS ou Superman TAS mais cela reste tout de même de bonne qualité. BartAllen aussi en profite pour nous donner sa petite critique du coffret qui résume tout à fait bien ce que as été dit jusqu’à maintenant : Au niveau packaging, il y a un gros problème. Le coffret est vendu sous le nom de « Young Justice » (rien de choquant jusque-là) mais chaque DVD est nommé « La Ligue des Justiciers : la Nouvelle Génération ». Deuxième point noir : le coffret est vendu comme l’intégrale de la saison 1. Or on a seulement 8 épisodes. Les DVD se contentent du minimum syndical avec juste la possibilité de lire tous les épisodes d’un coup ou d’en lire un seul. On a aussi le choix des langues. 50
les autres apparitions sont rares, en général pour un épisode comme Aquaman. Bref, une série qui a du potentiel mais il ne faut pas faire attention au packaging. En résumé : Les + : - Le son, l’image et le doublage. - Les couleurs du coffret et des jaquettes. - Les résumés au dos des jaquettes. - La traduction du titre : ça aurait pu être bien pire… Les - : - Aucune interactivité dans les menus. - L’absence de bonus. - Le coffret trop fragile. - La mention mensongère et outrageuse disant : « L’intégrale de la Saison 1 ». - La traduction du titre : Pourquoi le traduire ? NOTE : 6/10 car même si il y a de bons points, cela aurait pu être nettement mieux ! LA SÉRIE VAUT-ELLE LE COUP ? Dans cette partie, trois membres du staff, BartAllen, Hawkeye et moi-même allons vous donner notre avis sur les huit premiers épisodes de la série, soit les épisodes présents dans ce coffret. Nous prévenons tout de suite que notre critique ne se fera pas « épisode par épisode » ! Ce serait ennuyeux et long et nous préférons donc dresser une critique globale de ce début de série. Avant de commencer, notons que Julien avait fait une review sur le premier épisode. Pour la lire, cliquez ici. La critique de Hawkeye : Entre la fin de Justice League Unlimited et Young Justice, les séries DC n’étaient pas toujours de qualité. The Batman servait des scénarios banals pour la plupart, Teen Titans manquait cruellement de guest et ne développait pas assez les relations de l’équipe, The Brave and the Bold et ses... graphismes. J’en passe, et je ne parlerai même pas de Krypto. Mais là, enfin ! DC reprend l’équipe du film Crisis on two Earth (qu’on pourrait classer comme prequel de la série) et nous offre un reboot des Teen Titans ! L’animation est irréprochable, les scénarios bien construits, et on a la formation de tout un univers qui se construit. Et me faire lever tôt un samedi pour regarder une série, ça ne m’était jamais arrivé avant ! Vous l’aurez compris, j’adore déjà cette série au bout de 18 épisodes, que vous pouvez voir en VO sur youtube, ou en VOSTFR sur des sites plus trop légaux, en attendant que France 4 ou une autre chaîne ait la bonne idée de l’acheter. Le nombre de guests est assez impressionnant, sans pour autant surcharger la série. De nombreux personnages secondaires sont présentés aux novices et c’est une bonne initiative, on a de nombreux clins d’œil (JSA, Barbara Gordon...). L’équipe est bien construite et aucun membre n’est laissé de côté. J’ai beaucoup aimé la personnalité de Red Arrow, et le statut de Robin, qui montre parfaitement ses deux visages : le mini Batman qui peut néanmoins sourire et rire d’une situation. Et j’espère que l’image qu’on lui a collé avec la série de 1960(vous savez, Robin la tarlouze...) sera effacé avec cette nouvelle série. Je tiens aussi à prévenir les sceptiques : les premiers épisodes sont pour beaucoup de monde très peu creusé (avis que je ne partage pas), mais sachez que dès l’épisode 5, ça déménage, et que beaucoup d’éléments placés dans ces épisodes n’ont pas été présentés par hasard. Notez aussi que le prochain film DC animated, JLA : Doom est de la même équipe... Continuité ? Est-ce que les aventures de la League seront racontées via les films, et ceux de la Young Justice via cette série ? Ce serait intéressant de voir cet univers se développer de cette façon. La critique de BartAllen : Au niveau des épisodes, l’équipe est un peu lente à se mettre en place mais les interactions entre les membres sont sympathiques et la série est assez drôle. J’ai particulièrement aimé l’épisode sur la magie qui reste assez inexploité. Il y a une machination qui vise les membres de l’équipe. Reste à voir ce que ça donnera. Le point positif est vraiment l’absence des « vieux » héros. Hormis, Batman et Red Tornado, 51



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


MDCU le Magazine numéro 3 janvier 2012 Page 1MDCU le Magazine numéro 3 janvier 2012 Page 2-3MDCU le Magazine numéro 3 janvier 2012 Page 4-5MDCU le Magazine numéro 3 janvier 2012 Page 6-7MDCU le Magazine numéro 3 janvier 2012 Page 8-9MDCU le Magazine numéro 3 janvier 2012 Page 10-11MDCU le Magazine numéro 3 janvier 2012 Page 12-13MDCU le Magazine numéro 3 janvier 2012 Page 14-15MDCU le Magazine numéro 3 janvier 2012 Page 16-17MDCU le Magazine numéro 3 janvier 2012 Page 18-19MDCU le Magazine numéro 3 janvier 2012 Page 20-21MDCU le Magazine numéro 3 janvier 2012 Page 22-23MDCU le Magazine numéro 3 janvier 2012 Page 24-25MDCU le Magazine numéro 3 janvier 2012 Page 26-27MDCU le Magazine numéro 3 janvier 2012 Page 28-29MDCU le Magazine numéro 3 janvier 2012 Page 30-31MDCU le Magazine numéro 3 janvier 2012 Page 32-33MDCU le Magazine numéro 3 janvier 2012 Page 34-35MDCU le Magazine numéro 3 janvier 2012 Page 36-37MDCU le Magazine numéro 3 janvier 2012 Page 38-39MDCU le Magazine numéro 3 janvier 2012 Page 40-41MDCU le Magazine numéro 3 janvier 2012 Page 42-43MDCU le Magazine numéro 3 janvier 2012 Page 44-45MDCU le Magazine numéro 3 janvier 2012 Page 46-47MDCU le Magazine numéro 3 janvier 2012 Page 48-49MDCU le Magazine numéro 3 janvier 2012 Page 50-51MDCU le Magazine numéro 3 janvier 2012 Page 52-53MDCU le Magazine numéro 3 janvier 2012 Page 54-55MDCU le Magazine numéro 3 janvier 2012 Page 56-57MDCU le Magazine numéro 3 janvier 2012 Page 58-59MDCU le Magazine numéro 3 janvier 2012 Page 60-61MDCU le Magazine numéro 3 janvier 2012 Page 62