MDCU le Magazine n°2 décembre 2011
MDCU le Magazine n°2 décembre 2011
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2 de décembre 2011

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : MDCU.fr

  • Format : (271 x 361) mm

  • Nombre de pages : 74

  • Taille du fichier PDF : 12,7 Mo

  • Dans ce numéro : Regenesis, back to east !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 60 - 61  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
60 61
La dernière séance vous propose un film résumé et illustré ainsi que les commentaires de l’équipe. Ce numéro présente les Tortues Ninjas. RESUME Un film de SteveBarron, réalisé en 1990, avec Josh Pais (VF : Emmanuel Gomes Dekset et VQ : Bernard Fortin) : Raphael ; David Forman (VF : Emmanuel Jacomy et VQ : Gilbert Lachance) : Leonardo ; Michelan Sisti (VF : Jean-François Vlérick et VQ : Sébastien Dhavernas) : Michelangelo ; Leif Tilden (VF : Serge Faliu et VQ : Marc Labrèche) : Donatello ; Judith Hoag (VF : Céline Monsarrat et VQ : Élise Bertrand) : April O’Neil ; Elias Koteas (VF : Philippe Vincent et VQ : Pierre Auger) : Casey Jones ; James Saito (VQ : Ronald France) : Oroku Saki/Shredder (Considérant les tortues comme des garçons ado, je n’ai pas accordé les adjectifs au féminin...) New-York, de nos jours. Des vols étranges ont lieu depuis quelques temps... Tous types d’objets sont volés, et l’on ne voit jamais les criminels tellement les vols sont rapides. April O’Neil, journaliste sur WTRL 3 rapportent les faits dans son journal télévisé. En quittant son travail, April est prise à partie par une bande voleurs. Alors qu’ils vont la brutaliser, un saï détruit le lampadaire. Des bruits de lutte se font entendre dans le noir. La police arrive quasi-immédiatement et alors que la lumière revient, les brigands sont déjà attachés... April découvre le saï et l’emmène. LA DERNIÈRE SÉANCE : LES TORTUES NINJAS 58 Une plaque d’égout se referme. Par Velian Dans les égouts, quatre tortues géantes rentrent satisfaites d’avoir mis au tapis les malfrats. Seul l’un d’entre eux est déçu d’avoir perdu son arme. Leonardo est le leader, le plus posé. Donatello est le plus malin, Michelangelo est le gamin du groupe, Raphaël le plus coléreux. De retour dans leur cachette, ils se présentent face à leur maître : Splinter, un rat géant. Raphaël avoue avoir perdu son saï ce qui le met en colère. Splinter propose une séance de méditation, mais les tortues sont de vrais ados et préfèrent danser, chanter et commander des pizzas. Raphaël se déguise et s’en va au cinéma. En sortant de sa séance, il arrête des voleurs de sac à main qui s’enfuit dans le parc voisin. Les jeunes sont horrifiés par la créature qu’ils viennent de voir. Mais surgit alors un homme portant un masque de hockey qui les attaque à coups de crosses. Raphaël s’interpose. Casey Jones décide de l’affronter. Raphaël perd son chapeau mais n’impressionne pas Casey qui s’enfuit après l’avoir mis au sol. Raphaël retourne à la cachette où Splinter l’attend. Le vieux rat prend le temps de lui parler pour calmer celui qu’il appelle son fils. Il veut que la tortue apprenne à canaliser sa colère pour en faire une force dans l’équipe. Au domicile d’April, son patron Charles Pennington craint pour la sécurité de son meilleur reporter. Charles a des ennuis avec son fils Danny. Ce dernier vole l’argent du portefeuille d’April discrètement... April va interviewer Sterns, le chef de la police. Elle lui demande si il conçoit un lien entre les voleurs et une organisation appelée le clan des Foot. Un homme masqué, regardant la télévision, demande à ce qu’on la fasse taire... Les tortues regardent également l’interview et reconnaissent la femme qu’ils ont sauvé. Une nouvelle fois, Raphaël s’en va. Stern convoque April sans caméras. Une dispute éclate. Elle est persuadée qu’il en sait plus qu’il ne le dit sur le clan des Foot. Dans le métro, des hommes masqués l’interpelle et lui transmette le message de leur chef. Elle doit cesser ses investigations. April dégaine le saï mais est vite mise au tapis. Raphaël, qui l’a suivi, surgit et se débarrasse des « ninjas ». Il emmène April, inconsciente, au repère. Pourtant, l’un d’entre eux parvient à le suivre... April se réveille entourée d’un rat et de quatre tortues géantes et commence à paniquer. Splinter tente de la rassurer et lui raconte leur histoire. Il était autrefois le rat de compagnie de
Hamato Yoshi, et a appris le ninjutsu en observant et mimant son maître. Après s’être retrouvé dans les égouts, Splinter a découvert les tortues pataugeant dans un liquide curieux. Petit à petit, tous ont grandis en taille, force et intelligence. Splinter les a élevé comme ses fils et leur a transmis son savoir. Les tortues raccompagnent April qui les invite à partager une pizza. Tous passent une excellente soirée, mais les garçons finissent par partir. De retour chez eux, ils découvrent la cachette détruite et Splinter a disparu. Ils décident de retourner chez April. Charles arrive chez April. Danny a été arrêté et Stern l’a fait libérer à condition qu’April soit débarquée. Les tortues se cachent, pourtant Danny croit les apercevoir dans l’appartement. April refuse de laisser tomber son enquête. Sur le chemin du retour, Charles et son fils se disputent une nouvelle fois. Danny finit par s’enfuir... Dans de vieux entrepôts, des jeunes se sont regroupés et jouent, fument. Dans un autre espace, d’autres jeunes s’entraînent. Ils sont formés par Tatsu, l’homme de main de Shredder, le chef des Foot. Une cérémonie a lieu où tous les jeunes se rendent. Un jeune homme reçoit un masque et intègrent le clan. Shredder harangue les jeunes et les incite à poursuivre vols et entraînement pour devenir des ninjas eux aussi. Il veut éliminer ses nouveaux ennemis, les tortues. Danny est présent et se fait connaître... April répond à une interview et donne des informations sur le clan des foot. Apparemment il s’agirait d’un groupe clandestin ayant opéré au Japon quelques années plus tôt. Raphaël est en colère, il veut aller chercher Splinter, mais Leo veut attendre qu’April leur apporte des informations. Raphaël claque la porte et va se défouler sur le toit. Au loin, Casey le remarque et le reconnaît. Il aperçoit également des Foot qui s’approchent... Pendant que les autres regardent la télé, April rentre. Elle leur propose de visiter la boutique d’antiquités qui se trouve au rezde-chaussée et qui appartenait à son père. Raphaël fait face seul à ses assaillants sur le toit, mais il est vite débordé par le nombre. Les agresseurs le propulsent à travers le toit, inconscient. Les autres prennent le relais, la bagarre s’engage dans tout l’appartement. Casey Jones fait son entrée et les aide à s’échapper. L’immeuble finit en flammes et tous s’enfuient vers l’ancienne maison de campagne d’April. Shredder, en rage, tente de faire parler Splinter qui reste muet. Il veut savoir comment quatre tortues ont pu résister à ses troupes. 59 Danny se rend auprès de Splinter. Tous deux commencent à discuter et Splinter gagne la confiance du jeune. April veut appeler Charles, mais Casey lui apprend qu’il a entendu un message disant qu’elle était virée. Le courant passe difficilement entre les deux. Raphaël est toujours inconscient, et Leo le veille sans relâche. Donatello travaille avec Casey et repart le camion d’April. Raphaël se réveille enfin. Leo et lui se pardonnent respectivement leurs mots durs. Les quatre tortues reprennent l’entraînement mais la volonté n’est pas là. Sans leur maître, ils sont perdus et craignent qu’il ne soit mort. Shredder, malgré l’absence des tortues, est toujours tracassé. Tatsu lui a dit des choses sur leur manière de se battre qui lui rappellent des souvenirs. Leo tente de méditer et parvient à entrer en contact avec Splinter. Il entraîne ses frères et tous parviennent à écouter leur senseï. Ils retrouvent l’espoir et décident de rentrer affronter les Foot pour libérer leur père. De retour à New-York, ils découvrent Danny qui se cache dans leur repère toujours en ruines. Casey refuse de dormir dans les égouts et va dans le camion. April offre à Danny un de ses dessins des tortues. Pendant la nuit, le jeune garçon est perturbé par le discours de Shredder et celui de Splinter. Il retourne au hangar pour voir le rat. Casey le voit partir et décide de le suivre... Splinter raconte à Danny son histoire. Il vivait autrefois au Japon chez son maître Yoshi qui avait pour rival un homme nommé Oroku Saki. Saki convoitait sa femme, Shin. Le couple a fui aux USA. Mais Saki les retrouva et les assassina. Splinter tenta de défendre son maître et défigura Saki qui lui trancha une oreille. Il termine son histoire en disant que Saki a ensuite disparu mais que Danny porte son symbole sur son bandana... Casey s’infiltre dans l’entrepôt. Shredder trouve Danny et surtout son dessin. Il comprend que les tortues sont revenues en ville. Shredder décide de les affronter lui-même, il demande à Tatsu de tuer Splinter. Les Foot débarquent chez les tortues mais l’équipe les attend et se débarrasse de la première vague. La lutte s’engage. Les quatre tortues, en harmonie, repoussent les agresseurs. Casey retrouve Danny, ils décident de sauver le vieux rat. Mais Tatsu arrive. Casey s’interpose et après avoir pris quelques coups s’empare d’un club de golf et met son adversaire au tapis. Les jeunes hésitent à intervenir, Casey leur fait la morale. Ils évacuent Splinter et retournent à la planque. Les tortues ont toujours le dessus et mettent les Foot en fuite. Ils se retrouvent sur le toit face à Shredder. Tous tentent leur chance mais Shredder a le dessus. Observant la scène depuis la rue, Splinter s’éclipse... Casey voit des Foot tenter de s’interposer.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


MDCU le Magazine numéro 2 décembre 2011 Page 1MDCU le Magazine numéro 2 décembre 2011 Page 2-3MDCU le Magazine numéro 2 décembre 2011 Page 4-5MDCU le Magazine numéro 2 décembre 2011 Page 6-7MDCU le Magazine numéro 2 décembre 2011 Page 8-9MDCU le Magazine numéro 2 décembre 2011 Page 10-11MDCU le Magazine numéro 2 décembre 2011 Page 12-13MDCU le Magazine numéro 2 décembre 2011 Page 14-15MDCU le Magazine numéro 2 décembre 2011 Page 16-17MDCU le Magazine numéro 2 décembre 2011 Page 18-19MDCU le Magazine numéro 2 décembre 2011 Page 20-21MDCU le Magazine numéro 2 décembre 2011 Page 22-23MDCU le Magazine numéro 2 décembre 2011 Page 24-25MDCU le Magazine numéro 2 décembre 2011 Page 26-27MDCU le Magazine numéro 2 décembre 2011 Page 28-29MDCU le Magazine numéro 2 décembre 2011 Page 30-31MDCU le Magazine numéro 2 décembre 2011 Page 32-33MDCU le Magazine numéro 2 décembre 2011 Page 34-35MDCU le Magazine numéro 2 décembre 2011 Page 36-37MDCU le Magazine numéro 2 décembre 2011 Page 38-39MDCU le Magazine numéro 2 décembre 2011 Page 40-41MDCU le Magazine numéro 2 décembre 2011 Page 42-43MDCU le Magazine numéro 2 décembre 2011 Page 44-45MDCU le Magazine numéro 2 décembre 2011 Page 46-47MDCU le Magazine numéro 2 décembre 2011 Page 48-49MDCU le Magazine numéro 2 décembre 2011 Page 50-51MDCU le Magazine numéro 2 décembre 2011 Page 52-53MDCU le Magazine numéro 2 décembre 2011 Page 54-55MDCU le Magazine numéro 2 décembre 2011 Page 56-57MDCU le Magazine numéro 2 décembre 2011 Page 58-59MDCU le Magazine numéro 2 décembre 2011 Page 60-61MDCU le Magazine numéro 2 décembre 2011 Page 62-63MDCU le Magazine numéro 2 décembre 2011 Page 64-65MDCU le Magazine numéro 2 décembre 2011 Page 66-67MDCU le Magazine numéro 2 décembre 2011 Page 68-69MDCU le Magazine numéro 2 décembre 2011 Page 70-71MDCU le Magazine numéro 2 décembre 2011 Page 72-73MDCU le Magazine numéro 2 décembre 2011 Page 74