MDCU le Magazine n°2 décembre 2011
MDCU le Magazine n°2 décembre 2011
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2 de décembre 2011

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : MDCU.fr

  • Format : (271 x 361) mm

  • Nombre de pages : 74

  • Taille du fichier PDF : 12,7 Mo

  • Dans ce numéro : Regenesis, back to east !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 42 - 43  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
42 43
avoir un gros problème : son appareil pour voyager dans le temps est cassé et ne peut plus que sauter en avant, vers le futur. Avec Bishop à ses fesses lourdement armé et un bébé dans ses bras, il va devoir fuir, encore et toujours. La magnifique série Cable relate cette aventure. Pendant des années, Cable va éduquer la petite (oui c’est une fille, rousse comme Jean...ah bon) en sautant de temps en temps vers le futur à cause des manigances de Bishop. Ce dernier va atomiser des continents entiers, commettre des génocides, engager des soldats, faire des alliances... Tout sera bon pour tuer la petite. Cela ne lui plaît pas mais il ne veut pas que son propre futur se réalise. Ce bébé ne va pas sauver les mutants, elle sera leur perte. Pour la petite (son nom est Hope), Cable est un père adoptif. Il lui explique la vérité en prenant le temps de lui raconter son histoire au fil de sa croissance. Elle ne sait pas encore qu’elle est une messie mais elle connaît tout des X-Men et Cable en fait un véritable soldat. Il vont trouver parfois des périodes de calme avec des années passées à vivre paisiblement sans pouvoir revenir en arrière mais Bishop les trouvera quoiqu’il arrive. Cable considère Hope comme sa fille même s’il la prépare au rude combat qu’il l’attend à son retour et elle s’appelle donc Hope Summers. LES VILAINS NE LAISSENT JAMAIS LES X-MEN TRANQUILLE Dans le présent, si Cyclops ne comprend pas pourquoi Cable prend autant de temps pour rentrer (quelques mois pour lui, une quinzaine d’années pour son fils, merci les voyages dans le temps), ses amis ont fort à faire. Déjà, les X-Men se sont établis à San Francisco mais ont toujours autant de problèmes. Si on a un peu oublié la partie « espèce en extinction », les mutants ne reste pas moins une communauté en position de faiblesse. C’est le Dark Reign dans l’univers Marvel et Norman Osborn trouve là une excuse pour prouver sa puissance. Il va utiliser le sentiment anti-mutant qui explose à San Francisco (alors que la ville est fière de ses X-Men) pour imposer l’ordre. Bien sûr, cela ne l’arrange pas et fait tout pour que les mutants répondent aux attaques. C’est le crossover Utopia avec un affrontement entre les X-Men et les Dark Avengers. Cyclops, en fin tacticien, manipule Osborn par le biais d’Emma qui entraîne avec elle son camarde Namor de la Cabale. Avec la puissance des Atlantes, les X-Men vont flouer leur adversaire en utilisant l’ancien Astéroïde M de Magneto comme nouvel havre de paix. Ils remettent à flot cette ancienne station spatiale et en font une île, Utopia. Ils quittent les eaux américaines et se retrouvent donc libres dans les eaux internationales avec la puissance du peuple de Namor comme protection (s’il en fallait une...). L’autre truc à suivre, c’est X-Force. Suite à Messiah Complex, Cyclops, qui a enfin pris la place de Xavier comme leader incontesté et respecté des X-Men, comprend qu’il a besoin d’une bande de meurtriers pour protéger son peuple. Il y a certaines menaces qui doivent être détruites dans l’oeuf sans aucune conscience morale. Les X-Men, jusqu’au retour du bébé, sont en 40 état de guerre (ils pensent que son retour va redonner un jour aux anciens mutants leur pouvoir et ne plus faire des mutants une espèce en voie d’extinction). Il nomme donc Wolverine à la tête d’une équipe black-ops qui ne répondra qu’à lui. Logan recrute X-23, Warpath, Angel, Domino et Elixir (plus deux autres mutants non recrutés mais qui seront membres de l’équipe). C’est parti pour du sang, beaucoup d’organes tranchés et une bande de vilains qui veulent exterminer les mutants car, en face, il y a un certain Bastion. Bien connu des X-Men (pour faire simple, ici c’est un robot du futur qui a pour mission d’exterminer les mutants), il va utiliser un virus technologique pour ramener à la vie mais sous son contrôle une bande d’ennemis des X-Men capable de soulever d’énormes ressources. Une partie de son plan sera détourné par Sélène dans le crossover Necrosha, mais c’est une autre histoire. Bastion est à la tête des Purificateurs et d’un conseil de vilains qui préparent le retour du bébé, eux aussi, mais pas pour lui faire des papouilles. LA GUERRE DU MESSIE Alors que X-Force a fort à faire entre Bastion et Sélène et que les mutants jouent avec Utopia, Cyclops s’inquiète pour son fils et le bébé. Le Fauve va donc chercher dans le flux temporel où se trouve Cable et il muni d’appareils à voyager dans le temps les membres de X-Force. Dès que Hank trouvera l’époque où se trouve Cable, Cyclops y enverra X-Force pour ramener le bébé, même si Cable devait s’y opposer pour une quelconque raison. Un jour, alors que X-Force combat la Reine Lépreuse pour sauver des mutants et empêcher un attentat, Hank trouve enfin Cable. De peur de voir son fils sauter à nouveau dans le temps et perdre sa trace, Cyclops prend la décision de faire voyager immédiatement X-Force alors que Logan demande quelques minutes pour finir la mission, ce que refuse Scott. Hank doit enclencher le saut vers le futur et Wolverine, fou de rage, laisse à la merci de son ennemie sa victime. C’est le début de Messiah War, la suite de Messiah Complex. L’équipe ne peut pas rester longtemps de par la technologie qu’elle utilise et n’a que quelques heures pour trouver le bébé. C’est pas dur, Cable et Hope (qui a dans les 6-7 ans, première surprise pour Logan) se trouve dans une époque apocalyptique où un Stryfe (un clone de Cable) règne sur des terres désolées. Bien sûr, un Deadpool bien cramoisi est toujours en vie (Deadpool a longtemps fait équipe avec Cable dans des séries Marvel, d’où sa présence comme clin d’oeil). Rapidement, Hope est faite prisonnière par Stryfe et X-Force doit la sauver. Bishop a bien sûr manipulé Stryfe mais ce dernier le trahi et Cable en profite pour faire un saut avec sa fille. Cependant, la petite, omnibulée par les X-Men et leur époque qu’elle ne connaît que selon les histoires de son père, résiste et veut rester avec ces nouveaux amis, notamment les jeunes Elixir et X-23. Le saut vers le futur est donc un désastre car, en voulant rester, elle se désolidarise de Cable au pire moment et les deux se retrouvent à 2 ans d’écart dans le futur. Cable retrouve donc sa fille alors qu’elle devient une ado, ayant grandi sans lui. Bishop lui aussi a laissé
derrière X-Force qui va faire son rapport à Cyclops en revenant dans le présent : Hope va bien, elle a grandie, Cable l’éduque bien mais ils ont Bishop aux fesses et ne peuvent revenir dans leur époque. Malheureusement, Utopia et Necrosha vont occuper les héros. LES X-MEN AIGUISENT LES LAMES ET FORGENT LES ARMURES Bon, les X-Men ont déménagé et sont devenus insulaires. Magneto les a rejoint pacifiquement et apporte son aide en se pliant au leadership de Cyclops. Necrosha vient de frapper durement l’île d’Utopia : la vilaine Sélène a ramené à la vie tous les mutants morts (dont les 16 millions de Genosha, y’a une scène dans X-Force où l’équipe de black-ops débarque parmi cette foule... Culte) et attaque les X-Men. Vous inquiétez pas, Logan and co vont régler la situation. Pendant ce temps, Magneto parvient à ramener sur Terre Kitty (en attirant la balle géante en métal) mais elle ne peut pas encore retrouver sa forme normale. Il n’est pas le seul à travailler comme un malade. Il faut aménager Utopia, vivre avec les mutants de tous bords (la plupart des « petits vilains » ont rejoint les X-Men), accélérer l’entraînement des rares jeunes mutants qui ont conservé leurs pouvoirs... En face, Bastion passe à la vitesse supérieure. Il a un plan précis pour le retour de Hope et n’a pas encore abattu ses cartes face aux X-Men. Quant à Cable et Hope, je vais spoiler la fin de la série qui est parue dans X-Men Hors Série #1 avec les cinq derniers épisodes regroupés (autant au début c’était excellent, autant la fin de la série est mauvaise). Vous l’aurez compris, le duo parvient à revenir à notre époque mais leur voyage n’est toujours pas fini. X-Force est prêt et attend les vilains, les X-Men ont fait le ménage et Cyclops souhaite revoir son fils et celle qu’il considère comme le messie sain et sauf. C’est là que Bastion va lâcher toutes ses forces... ENCORE ET TOUJOURS UN CROSSOVER MESSIEURS LES SCÉNARISTES Niveau équipe, je résume. On a X-Force, une bande de X-Men qui n’hésite pas à tuer les vilains et agit en secret sous les ordres de Cyclops. Attention, quand les autres X-Men vont découvrir leur existence... On a bien sûr le casting de la série Uncanny X-Men avec Emma, Colossus, Cyclops mais aussi Pixie qui peut se téléporter et d’autres personnages sympa. Du coté de X-Men Legacy, c’est Malicia qui mène la danse avec Gambit et pas mal de jeunes mutants qui ont vécu assez d’horreurs pour mériter le droit de défendre leur messie. On a aussi les New Mutants : ce sont des X-Men qui formaient la troisième génération (la première est celle de Cyclops, Jean, Angel..., la seconde celle de Wolverine, Tornade, Diablo, Colossus...). Ils se sont perdus de vue depuis mais Cyclops a reformé l’équipe car ils peuvent encadrer les jeunes et fournir, 41 en ce temps de guerre, une équipe expérimentée. Enfin, le X-Club, une bande de scientifiques mutants qui essayent de trouver un remède au M-Day. Ce sont eux qui ont renflouer Utopia par exemple. Et c’est tout, X-Factor étant dispensable pour Second Coming. Et au fait, Jean Grey est morte depuis longtemps ! La bataille fut rude et jalonnée de sacrifices. Je vous conseille vraiment cette lecture palpitante. Dans un premier temps, Cable et Hope arrivent à notre époque, ce qui déclenche le branlebas de combat dans les deux camps. Une équipe de X-Men va à leur rencontre et rencontre une forte résistance. Il faudra le sacrifice de Diablo qui va téléporter Hope sur Utopia, nan sans être mortellement blessé par Bastion qui s’était déplacé exceptionnellement sur le terrain. La bataille n’est pas finie car Utopia est alors assiégée par les forces de Bastion qui isole la ville de San Francisco. Il ouvre un portail sur un futur où surgit constamment une nouvelle vague de Nimrod, un des pires ennemis des X-Men. X-Force passe le portail pour stopper les vagues et il faudra le sacrifice de Cable pour que les héros survivent en revenant dans leur présent. Bastion lance alors sa dernière attaque mais Hope révèle ses pouvoirs (elle peut mimer les pouvoirs d’autres X-Men) et va vaincre ses adversaires, ce qui détruit le dôme. Les mutants sont sauvés, cinq nouveaux membres de cette race apparaissent sur l’écran de contrôle de Cérébra et Emma remarque des flammes du Phoenix autour de Hope... LES CONSÉQUENCES DE SECOND COMING Suite à Second Coming, la série Uncanny X-Men a présenté les fameuses « cinq lumières », ce qui a débouché sur la nouvelle série Génération Hope avec la messie qui va devoir apprendre à vivre dans cette époque et trouver sa vraie mission. Uncanny X-Men a vu le dernier arc de Matt Fraction qui a conclut son run en revenant sur deux menaces laissées en jachère. Puis Kieron Gillen a repris la série pour revenir sur le sort des habitants du Breakworld. Après ce sera au tour de Fear Itself. Du coté de New Mutants, on a fait un tour en enfer pour un arc très divertissant et en lien avec le crossover Inferno. Après, c’est le crossover Age of X avec X-Men Legacy. Cette dernière a eu le temps de nous présenter des arcs sympathiques mais pas forcément indispensables. Age ofX, c’est l’histoire de Legion qui pète encore un câble et qui voit une de ses personnalités modifier la réalité. Rogue va tout faire pour renverser la situation et ce sera l’occasion de voir chaque mutant dans un rôle ou avec un caractère bien différent. Après ce crossover, New Mutants a changé de direction en se concentrant sur les problèmes laissés à l’abandon par les X-Men comme X-Man ou Blink. Quand à X-Men Legacy, Carey est en train de finir lui aussi son run avec des histoires encore une fois sympathiques. De l’autre coté de l’univers mutant, X-Factor continue ses conneries en partant à Las Vegas puis en présentant enfin l’accouchement de Rhane. La série X-Men a été lancé avec des



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


MDCU le Magazine numéro 2 décembre 2011 Page 1MDCU le Magazine numéro 2 décembre 2011 Page 2-3MDCU le Magazine numéro 2 décembre 2011 Page 4-5MDCU le Magazine numéro 2 décembre 2011 Page 6-7MDCU le Magazine numéro 2 décembre 2011 Page 8-9MDCU le Magazine numéro 2 décembre 2011 Page 10-11MDCU le Magazine numéro 2 décembre 2011 Page 12-13MDCU le Magazine numéro 2 décembre 2011 Page 14-15MDCU le Magazine numéro 2 décembre 2011 Page 16-17MDCU le Magazine numéro 2 décembre 2011 Page 18-19MDCU le Magazine numéro 2 décembre 2011 Page 20-21MDCU le Magazine numéro 2 décembre 2011 Page 22-23MDCU le Magazine numéro 2 décembre 2011 Page 24-25MDCU le Magazine numéro 2 décembre 2011 Page 26-27MDCU le Magazine numéro 2 décembre 2011 Page 28-29MDCU le Magazine numéro 2 décembre 2011 Page 30-31MDCU le Magazine numéro 2 décembre 2011 Page 32-33MDCU le Magazine numéro 2 décembre 2011 Page 34-35MDCU le Magazine numéro 2 décembre 2011 Page 36-37MDCU le Magazine numéro 2 décembre 2011 Page 38-39MDCU le Magazine numéro 2 décembre 2011 Page 40-41MDCU le Magazine numéro 2 décembre 2011 Page 42-43MDCU le Magazine numéro 2 décembre 2011 Page 44-45MDCU le Magazine numéro 2 décembre 2011 Page 46-47MDCU le Magazine numéro 2 décembre 2011 Page 48-49MDCU le Magazine numéro 2 décembre 2011 Page 50-51MDCU le Magazine numéro 2 décembre 2011 Page 52-53MDCU le Magazine numéro 2 décembre 2011 Page 54-55MDCU le Magazine numéro 2 décembre 2011 Page 56-57MDCU le Magazine numéro 2 décembre 2011 Page 58-59MDCU le Magazine numéro 2 décembre 2011 Page 60-61MDCU le Magazine numéro 2 décembre 2011 Page 62-63MDCU le Magazine numéro 2 décembre 2011 Page 64-65MDCU le Magazine numéro 2 décembre 2011 Page 66-67MDCU le Magazine numéro 2 décembre 2011 Page 68-69MDCU le Magazine numéro 2 décembre 2011 Page 70-71MDCU le Magazine numéro 2 décembre 2011 Page 72-73MDCU le Magazine numéro 2 décembre 2011 Page 74