MDCU le Magazine n°2 décembre 2011
MDCU le Magazine n°2 décembre 2011
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2 de décembre 2011

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : MDCU.fr

  • Format : (271 x 361) mm

  • Nombre de pages : 74

  • Taille du fichier PDF : 12,7 Mo

  • Dans ce numéro : Regenesis, back to east !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 40 - 41  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
40 41
de la surenchère. On a bien quelques histoires qui surnagent mais c’est pas suffisant. Les X-Men ne sont plus la franchise phare de Marvel et c’est du coté du cinéma que le salut viendra après plusieurs années de disette. L’AUBE D’UN NOUVEAU MILLÉNAIRE Les films X-Men de la FOX, on peut dire ce qu’on veut niveau qualité, mais au moins ça a relancé la franchise. Le constat est simple : avec l’afflux de nouveaux lecteurs (faut pas oublier que les comics, c’est un marché de niche comparé au cinéma) ou le retour de certains, Marvel veut en profiter. Il faut relancer la machine. Comme bien souvent, cela veut dire mettre une star des comics pour avoir une histoire exceptionnelle. Des fois ça marche pas (Millar et Hitch sur les FF y’a pas longtemps), des fois ça marche comme ici. Ainsi, Grant Morrison, le gars qui a su donner à la JLA de bonnes histoires (ça c’était gratuit pour les DC-boys) va s’atteler à la relance des X-Men. Il va reprendre la série X-Men (volume 2) à l’épisode 114 et se lancer dans une grande saga (disponible en VF dans quatre albums en librairie). En terme de créativité, on atteint des sommets. Morrison va tailler dans le vif pour guérir les X-Men. Il commence par un génocide (16 millions de mutants sont tués), il va faire d’Emma Frost une X-Woman, dépeindre une relation Scott-Jean désastreuse, tuer une bonne fois pour toute Jean, révéler des trucs bien moches sur Xavier, nous causer évolution, drogues, introduire de savoureux personnages et utiliser les deux plus vieilles menaces (Magneto et les Sentinelles) de la meilleure des façons. Cette saga est, à mon humble avis, le parfait résumé de ce que sont les X-Men. A cette époque là, il n’y a aucun crossover, ce qui simplifie un peu l’histoire. En face, Uncanny avec Austen n’est pas à son meilleur niveau. On a malgré cela des séries comme X-Statix et Exiles qui proposent une vision des X-Men originale. Dans un autre style, New X-Men Academy X présente (enfin) une toute nouvelle génération de mutants qui va devoir survivre par la suite à rien de moins que l’extinction de leur espèce. NO MORE MUTANTS 38 Nous sommes alors en 2005-2006. Marvel va connaître un tournant dans son histoire avec l’arrivée de Bendis (oh combien critiqué) qui va relancer les Vengeurs et par là même l’univers Marvel avec des crossovers à succès. Les X-Men ne sont pas en reste. Bizarrement, Marvel oublie un peu le travail de Morrison qui, il faut le dire, n’a pas su relancer la franchise. Non, il a juste proposé une superbe histoire, alors qu’il aurait pu, comme c’est le cas actuellement avec Batman, trouver une solution pour la franchise dans son ensemble. Là, il a un peu été égoïste et a fait son truc dans son coin. C’est pas grave, Marvel va lancer une nouvelle série qui va faire aussi fort : Astonishing X-Men. Avec Whedon (créateur de Buffy et réalisateur du film Avengers) au scénario et Cassaday aux dessins, c’est parti pour 25 numéros exceptionnels accessibles aux nouveaux lecteurs. Le truc, c’est que le rythme n’est pas respecté et l’histoire, encore une fois, centrée sur elle-même. Au même moment, Brubaker joue avec les secrets de Xavier et la famille Summers, puis envoie une équipe dans l’espace Shi’ar pour notre bon plaisir. Dans la série X-Men, Rogue, Cable, Mystique and co sont à la fête pour des aventures détonantes. Mais il n’y a toujours pas de ligne directrice, un truc qui va donner un destin commun. Tous ces gens là sont alors, au même moment, touchés par un crossover qui va changer la donne : c’est House of M. TOUT COMMENCE PAR UN GÉNOCIDE SUIVI DE TROIS PETITS MOTS Le crossover Avengers Disassembled présente le pétage de plombde la Sorcière Rouge, Wanda Maximoff, la fille de Magneto. On va pas revenir sur ce sujet passionnant, je vais juste rappeler qu’elle devient folle et tue certains camarades Vengeurs à elle. Ces derniers se séparent suite à cette tragédie alors que Magneto s’enfuit en compagnie de sa fille plus trop consciente de ce qui lui arrive pour la protéger de ses amis qui veulent la tuer pour effacer cette menace. En effet, Wanda peut être considérée comme l’un ou le personnage le plus puissant de l’univers Marvel. Elle peut modifier la réalité pour faire simple. D’un coup de tête, elle vous efface de la réalité quand elle lâche ses pouvoirs. Alors quand elle devient folle... Quelques temps après ce drame, alors que les Vengeurs se sont reformés dans la série New Avengers après la classique étape de recrutement, il a fallu s’occuper de cette menace. Les X-Men sont alors conviés à la fête et tous ces héros voguent vers Genosha pour se débarrasser de leur amie. Bien sûr, rien ne se passe comme prévu et Wanda modifie la réalité quand les héros arrivent sur
l’île. Bam, on découvre dans le crossover House of M une réalité où les mutants dominent pacifiquement le monde avec Magneto à la tête des USA. Qui plus est, chaque héros qui se trouvait alors sur Genosha se voit offrir la vie de ses rêves : Captain America n’a jamais disparu dans la glace, Spider-man est marié à Gwen, Cyclops est marié à Emma... Surtout, Wolverine a retrouvé sa mémoire !!! C’est très important pour la suite du crossover mais aussi pour le lancement de la série Wolverine Origins qui va nous éclaircir le passé du mutant griffu. Je passe sous silence tout ce qui se passe dans ce crossover magnifique (par Bendis et Coipel, les gars de SIEGE, mais en mieux) et j’arrive à la conclusion : Wanda voit tout le monde se battre pour elle alors qu’elle leur avait offert ce qu’ils voulaient. Elle prononce trois mots magiques qui vont tout changer : « No more mutants » (plus de mutants). UNE ESPÈCE EN VOIE D’EXTINCTION Vous l’aurez compris, la réalité va à nouveau changer. Retour à la normale, ou presque. IL N’Y A PLUS AUCUN MUTANTS !!! ! ! Bon Marvel triche et en laisse 198 (voir un peu plus, mais la pub et le chiffre officiel est de 198). Résultat, beaucoup de mutants vont mourir lors du M-Day (si tu voles et que en un flash tu perd tes pouvoirs, boum tu tombes... Surtout que personne ne se souvient de House of M hormis certains héros). Le pire est ailleurs : quand on dis plus de mutants, c’est plus de pouvoirs mais aussi plus de naissance de mutants. On sait que la mutation apparaît à la puberté mais là le gène mutant n’est plus actif, donc les bébés mutants n’activeront jamais cette mutation. Quand les 198 seront tous morts, bah fini l’espèce mutante. On a donc un changement de rapport de force radical. D’espèce en plein expansion qui allait un jour devenir la nouvelle espèce dominante, les mutants deviennent une espèce en voie d’extinction. Imaginez tous les ennemis des X-Men qui font de la propagande depuis des années, c’est Noël pour eux, plus que 198 mutants à buter et c’est la fin de l’espèce tant haïe. Le gouvernement des USA, à travers l’organisation O*N*E, va protéger les mutants restants en créant une réserve autour de l’Institut Xavier. Pendant la période appelée DÉCIMATION puis ESPÈCE EN DANGER, les mutants sont cloîtrés, menacés d’extinction, les vilains sont alliés aux héros, des mutants connus ont perdu leur pouvoir... Il faut apprendre à vivre avec cela mais certains vont chercher une solution. C’est le cas du Fauve qui va tout essayer en rencontrant les plus grands scientifiques de la Terre, héros et vilains, sans solution. Alors que les anciens mutants deviennent des parias ou sont massacrés dans certains pays sous-développés car considérés comme des lépreux devenus inoffensifs, Apocalypse va essayer de rallier à lui les 39 mutants, sans succès. Les Sentinelles protègent désormais les X-Men car chaque mutant est précieux. C’est alors qu’un événement tant attendu va tout faire exploser. LE COMPLEXE DU MESSIE Depuis le M-Day, aucun nouveau mutant. Une nuit, Cérébra clignote enfin et présente l’apparition d’un mutant non identifié en Alaska. C’est un bébé, le premier bébé mutant depuis tellement longtemps. Une course contre la montre s’engage et c’est le début de Messiah Complex, un crossover paru il y a trois ans. Les forces en présence : les X-Men qui veulent trouver le bébé pour le protéger et comprendre ce miracle ; les Maraudeurs qui travaillent pour Sinistre qui veut lui aussi choper le bébé pour sauver les mutants (avec une Mystique qui faisait alors partie des X-Men et qui les a trahi pour les Maraudeurs) ; enfin, les Purificateurs, des humains qui veulent en finir avec les mutants et donc tuer le bébé. Dès le début, les X-Men sont totalement dépassés par les événements. Ils arrivent après la bataille en Alaska où la ville d’apparition du bébé a été détruite et ses habitants tués dans le combat entre Maraudeurs et Purificateurs. Ce ne sont ni les mutants ni les extrémistes qui ont le bébé mais Cable !!! Eh oui, ce X-Men, fils de Cyclops et ayant lui même vécu une enfance spéciale, arrive avant tout le monde et s’empare du bébé. Seul (en fait on apprendra que Deadpool l’a aidé en secret), il va traverser le pays avec les vilains et les héros sur ses talons. Malheureusement, les Maraudeurs vont s’emparer du bébé. C’est pas grave, on aura le droit à une grosse baston finale pour l’avenir de la communauté mutante. Bishop révèle sa vraie nature en voulant tuer le bébé (Bishop est né dans un futur où les mutants vivent dans des camps à cause de ce bébé, c’est l’équipe de X-Factor qui va mener l’enquête à ce sujet) et va tirer une balle qui arrivera malencontreusement dans le crâne de Xavier (mais il survivra). Cable va au final reprendre le bébé et demander à son père, Cyclops, de le laisser fuir en lui faisant confiance. Il veut sauter dans le futur pour échapper à ses poursuivants et revenir rapidement quand tout ce sera calmé et que les X-Men auront préparé le terrain. Cyclops fait alors confiance à son fils et le laisse sauter vers le futur mais Bishop en fait de même et une course poursuite temporelle commence. UN PARI SUR LE FUTUR Voilà, Messiah Complex prend fin avec Cable qui a sauvé le bébé en fuyant vers le futur avec Bishop à ses trousses. L’académie de Xavier est détruite, les X-Men vont déménager à San Francisco pour prendre un nouveau départ et Cyclops pense que son fils va revenir dans quelques jours. Bien sûr, rien ne se passe comme prévu. Cable a réussi à sauter dans le futur mais Bishop aussi. La traque commence et Cable va rapidement



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


MDCU le Magazine numéro 2 décembre 2011 Page 1MDCU le Magazine numéro 2 décembre 2011 Page 2-3MDCU le Magazine numéro 2 décembre 2011 Page 4-5MDCU le Magazine numéro 2 décembre 2011 Page 6-7MDCU le Magazine numéro 2 décembre 2011 Page 8-9MDCU le Magazine numéro 2 décembre 2011 Page 10-11MDCU le Magazine numéro 2 décembre 2011 Page 12-13MDCU le Magazine numéro 2 décembre 2011 Page 14-15MDCU le Magazine numéro 2 décembre 2011 Page 16-17MDCU le Magazine numéro 2 décembre 2011 Page 18-19MDCU le Magazine numéro 2 décembre 2011 Page 20-21MDCU le Magazine numéro 2 décembre 2011 Page 22-23MDCU le Magazine numéro 2 décembre 2011 Page 24-25MDCU le Magazine numéro 2 décembre 2011 Page 26-27MDCU le Magazine numéro 2 décembre 2011 Page 28-29MDCU le Magazine numéro 2 décembre 2011 Page 30-31MDCU le Magazine numéro 2 décembre 2011 Page 32-33MDCU le Magazine numéro 2 décembre 2011 Page 34-35MDCU le Magazine numéro 2 décembre 2011 Page 36-37MDCU le Magazine numéro 2 décembre 2011 Page 38-39MDCU le Magazine numéro 2 décembre 2011 Page 40-41MDCU le Magazine numéro 2 décembre 2011 Page 42-43MDCU le Magazine numéro 2 décembre 2011 Page 44-45MDCU le Magazine numéro 2 décembre 2011 Page 46-47MDCU le Magazine numéro 2 décembre 2011 Page 48-49MDCU le Magazine numéro 2 décembre 2011 Page 50-51MDCU le Magazine numéro 2 décembre 2011 Page 52-53MDCU le Magazine numéro 2 décembre 2011 Page 54-55MDCU le Magazine numéro 2 décembre 2011 Page 56-57MDCU le Magazine numéro 2 décembre 2011 Page 58-59MDCU le Magazine numéro 2 décembre 2011 Page 60-61MDCU le Magazine numéro 2 décembre 2011 Page 62-63MDCU le Magazine numéro 2 décembre 2011 Page 64-65MDCU le Magazine numéro 2 décembre 2011 Page 66-67MDCU le Magazine numéro 2 décembre 2011 Page 68-69MDCU le Magazine numéro 2 décembre 2011 Page 70-71MDCU le Magazine numéro 2 décembre 2011 Page 72-73MDCU le Magazine numéro 2 décembre 2011 Page 74