MDCU le Magazine n°1 novembre 2011
MDCU le Magazine n°1 novembre 2011
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°1 de novembre 2011

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : MDCU.fr

  • Format : (271 x 361) mm

  • Nombre de pages : 60

  • Taille du fichier PDF : 59 Mo

  • Dans ce numéro : la fin de DC ? Tout sur le reboot DC Comics.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 38 - 39  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
38 39
Il pulvérise Scott mais alors que tout semble perdu, Scott utilise sa basse pour le contrer. Le duel musical s’engage. Mais Todd prend le dessus et Scott est de nouveau mis au tapis. Todd déchaine ses pouvoirs végétaliens. Scott lui propose un café afin de se faire achever. Todd n’est pas dupe, il sait que Scott a mis du lait de vache dans son café et préfère prendre l’autre tasse qui contient du soja. Mais Scott a rusé en pensant très fort à l’inverse et a trompé Todd... La police végétalienne débarque et supprime les pouvoirs de Todd. Le bassiste n’en ai pas à sa première erreur... Après avoir été dévégétalisé, Todd est rapidement explosé par Scott. La troupe se rend à l’after. Scott se prend le chou avec Ramona à propos de ses ex. Mais il est frappé par l’ombre... Il s’agit de Roxie, une ex de Ramona. Roxie se jette sur lui mais Ramona contre le coup. Elle affronte Roxie qui veut la ramener vers Gideon, le chef de la Ligue des Ex. Comme c’est Scott qui doit l’affronter, Ramona dirige ses coups. Scott trouve son point faible grâce à Ramona et gagne le duel. Scott en veut à Ramona. Blasée, elle s’en va... mais en lui laissant la liste de ses ex. Les prochains sont les jumeaux Katayanagi. Ils sont également les futurs adversaires du tournoi de rock des Sex Bob-omb, pour un duel musical mais en même temps sur scène... LA DERNIÈRE SÉANCE : SCOTT PILGRIM VS THE WORLD Ramona est présente dans la salle. Elle est accompagné de Gideon Graves (alias G-Man). Le producteur est donc le dernier ex-maléfique. Le duel commence et les jumeaux marque des point d’entrée de jeu. Le groupe répond sous l’impulsion de Scott qui a la rage. Attaque après attaque, la salle est peu à peu détruire par les deux groupes. Les Sex Bob-ombfinissent par gagner le match et Scott gagne une vie. Il cherche Ramona mais tombe sur Knives qu’il laisse en plan. Il retrouve Ramona dans la ruelle, mais elle a pris sa décision. Elle retourne avec Gideon Graves parce qu’elle ne peut pas se passer de lui. Ils proposent un contrat au groupe, mais Scott refuse. Neil devient le nouveau bassiste. 36 par Velian Scott est à la dérive... Sa sœur le retrouve et est pour une fois plus douce. De retour chez Wallace, son coloc le met gentillement dehors. Gideon appelle Scott, il l’invite dans son nouveau club « Chaos » de Toronto, où les Sex Bob-ombvont jouer. Wallace lui dit qu’il ne doit pas hésiter et le détruire ! Scott se rend au Chaos Theater. Il défie Mister G. parce qu’il est amoureux de Ramona. Scott gagne une épée grâce au pouvoir de l’amour. Il élimine les sbires de Gideon et fait face au boss. Mais Gideon brise son épée. Alors qu’il va se faire achever, Knives fait son entrée et contre son coup. Mais en réalité, elle se fout de Gideon et se jette sur Ramona. Les deux hommes reprennent le combat à mains nues pendant ce temps. Scott éjecte Gideon et stoppe les filles. Il explique qu’il a trompé Knives avec Ramona... Mais Scott est poignardé dans le dos par Gideon et meurt. Scott se retrouve dans le désert de son rêve, Ramona apparaît et lui explique sa relation avec Gideon. En réalité, elle est sous son contrôle à cause d’une puce électronique. Ramona lui dit qu’il ne devrait peutêtre pas se battre pour elle mais pour une autre raison. Scott utilise son crédit, et retourne au Chaos Theater. Il s’excuse auprès de ses amis et fonce vers Gideon. Le boss lui « re » demande si il veut se battre pour elle, Scott lui répond qu’il va se battre pour lui ! Il gagne alors une nouvelle épée en développant le pouvoir de l’amour propre. Le combat recommence et Scott est plus puissant qu’au premier tour. Cette fois, il envoie Gideon au tapis. Knives débarque et met Ramona au tapis. Scott l’arrête et leur avoue qu’il les a trompé toutes les deux... La puce de Ramona est détruite. Mais Gideon n’a pas dit son dernier mot et utilise ses pouvoirs. Dominant Scott, c’est Knives qui entre dans le duel et vient l’aider.
Ramona empêche Gideon de tuer Scott et Gideon la frappe alors qu’elle est au sol. Knives et Scott font équipe et à deux, ils arrivent à détruire le boss final. Malgré sa mort, Gideon lance un dernier défi : Nega Scott – un double maléfique. Scott demande aux filles de sortir... Les deux Scott finissent par sortir du club après avoir discuté et se quittent bons amis. Ramona s’éclipse devant la complicité de Scott et Knives. Knives lui dit qu’il ne doit pas la laisser partir. Scott la remercie et rattrape Ramona. Les deux amoureux se prennent la main et poursuivent leur route ensemble... COMMENTAIRE LA DERNIÈRE SÉANCE : SCOTT PILGRIM VS THE WORLD UN BIJOU ! Pour commencer, je ne connais absolument pas le comic. On me l’avait recommandé mais le graphisme m’avait fait reculer. Après avoir vu ce petit chef d’oeuvre, j’y suis retourné et franchement, rien que pour le scénar ça vaut le coup. Si comme moi, vous ne connaissez pas le support dessiné, je vous renvoie vers la chronique Other Comics : Scott Pilgrim signée Fitzlionheart. Un film chaudement recommandé donc. Bourré de clins d’œil, super rythmé, il doit absolument être dans toute vidéothèque du bon geek/nerd qui se respecte avec une mention particulière pour tout ceux qui ont jouer aux consoles des années 80/90 (et je pense particulièrement à la NES). Essayons de prendre tout ça dans l’ordre : tout d’abord, il s’agit bien d’une adaptation - rien de classique, il y a un vrai univers et une façon de filmer complètement inédite. C’est un gros rêve de gamin après une partie de Street Fighter d’imaginer des combats comme ça dans la « vraie vie ». Du « Bam et des « Pafs » qui sont loin d’être ridicules et font de ce film un ovni cinématographique. Edgar Wright nous a habitué à du bon, après Hot Fuzz et Shaun of the Dead, mais Scott Pilgrim est pour moi son meilleur opus. Le casting est excellent de bout en bout, tout le monde est dans le même délire, Michael Cera en tête. Au delà des effets, ce sont les dialogues qui sont excellents (notamment les scènes entre Scott et son colocataire gay ultra cynique - ou encore... « Je suis lesbienne de toi » ^^). Plein d’humour, mais aussi de romantisme, accompagné d’une très bonne bande-son... il y a vraiment tout les ingrédients du film culte. 37 Évidemment, le corps du film, c’est la lutte contre les ex-maléfiques. Et là, il y a du lourd. Chaque combat est différent, super bien chorégraphié. C’est très drôle de voir Chris Evans (la Torche - Cap depuis) et Brandon Routh (Superman) dans une nouvelle adaptation de comic, utilisant leurs muscles mais dans des rôles parfaitement ridicules, à l’opposé de ce qu’il font d’habitude ^^. Obligé de lui mettre un 10/10. C’est déjà du culte pour moi ! LE SAVIEZ-VOUS ? par Velian Quand Scott poursuit Ramona en rêve dans sa fac, des - chœurs féminins reprennent le thème musical de la Grande Fée de la saga The Legend of Zelda On peut aussi entendre dans le film des effets sonores tirés - des sagas Super Mario et Sonic. Le combat entre Ramona et Roxy Ritcher est un hommage - au jeu SoulCalibur : les deux filles utilisent des armes issues du jeu vidéo : Ramona se bat avec un énorme marteau comme Astaroth, et Roxy utilise une épée-fouet similaire à celle d’Ivy. Le ‘X’rouge et jaune sur l’anorak de Scott est un clin d’œil - au symbole des X-Men. Todd, bassiste de The Clash At Demonhead, porte un T-shirt - noir avec un Crane blanc semblable au costume du Punisher de l’univers Marvel Comics. Scott, quant à lui, porte un T-Shirt des 4 Fantastiques avec - un 1/2, référence au Tee-Shirt porté par le fils de Reed Richards et de Susan Storm. Lorsque Ramona évoque son passé avec ses ex, les flashbacks sont mis en scène sous forme de dessins-animés qui - reprennent le graphisme de Bryan Lee O’Malley. Une scène entre Scott et son colocataire Wallace est filmée - comme un sitcom, avec les fameux rires enregistrés et en intro le thème de Seinfeld. Le groupe de Scott, les Sex Bob-ombs, est une référence - aux bob-ombs, les créatures en forme de bombes animées issues de la saga Super Mario. « The Clash At Demonhead », le groupe de Envy Adams, - tire son nom du jeu vidéo éponyme sorti en 1989 sur sur console Nes. Même chose pour « Crash & The Boys », le premier groupe qui affronte les Sex Bob-ombs dans le film, qui tire également son nom d’un jeu vidéo de sport, sorti sur console Nes en 1992. Les 2 épées sortant du corps de Scott à la fin du film font - référence au jeu Shining Wind. Les trois couleurs de cheveux de Ramona, (rouge, bleu, - vert), sont les mêmes couleurs de cheveux que l’héroïne du film de Michel Gondry : Eternal Sunshine Of The Spotless Mind. Gideon Graves est connu sous le surnom de G-man, qui est - un personnage mystérieux du jeu vidéo Half-Life. Lorsque Scott rêve (et meurt), il se trouve dans un désert, - ceci est un clin d’oeil au jeu vidéo Final Fantasy VIII (dans la scène finale du jeu, Squall Leonhart meurt et on le voit marcher dans un endroit qui semble être un désert).



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


MDCU le Magazine numéro 1 novembre 2011 Page 1MDCU le Magazine numéro 1 novembre 2011 Page 2-3MDCU le Magazine numéro 1 novembre 2011 Page 4-5MDCU le Magazine numéro 1 novembre 2011 Page 6-7MDCU le Magazine numéro 1 novembre 2011 Page 8-9MDCU le Magazine numéro 1 novembre 2011 Page 10-11MDCU le Magazine numéro 1 novembre 2011 Page 12-13MDCU le Magazine numéro 1 novembre 2011 Page 14-15MDCU le Magazine numéro 1 novembre 2011 Page 16-17MDCU le Magazine numéro 1 novembre 2011 Page 18-19MDCU le Magazine numéro 1 novembre 2011 Page 20-21MDCU le Magazine numéro 1 novembre 2011 Page 22-23MDCU le Magazine numéro 1 novembre 2011 Page 24-25MDCU le Magazine numéro 1 novembre 2011 Page 26-27MDCU le Magazine numéro 1 novembre 2011 Page 28-29MDCU le Magazine numéro 1 novembre 2011 Page 30-31MDCU le Magazine numéro 1 novembre 2011 Page 32-33MDCU le Magazine numéro 1 novembre 2011 Page 34-35MDCU le Magazine numéro 1 novembre 2011 Page 36-37MDCU le Magazine numéro 1 novembre 2011 Page 38-39MDCU le Magazine numéro 1 novembre 2011 Page 40-41MDCU le Magazine numéro 1 novembre 2011 Page 42-43MDCU le Magazine numéro 1 novembre 2011 Page 44-45MDCU le Magazine numéro 1 novembre 2011 Page 46-47MDCU le Magazine numéro 1 novembre 2011 Page 48-49MDCU le Magazine numéro 1 novembre 2011 Page 50-51MDCU le Magazine numéro 1 novembre 2011 Page 52-53MDCU le Magazine numéro 1 novembre 2011 Page 54-55MDCU le Magazine numéro 1 novembre 2011 Page 56-57MDCU le Magazine numéro 1 novembre 2011 Page 58-59MDCU le Magazine numéro 1 novembre 2011 Page 60