MBOA Magazine n°1 avr/mai/jun 2010
MBOA Magazine n°1 avr/mai/jun 2010
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°1 de avr/mai/jun 2010

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : MBOA TV

  • Format : (148 x 210) mm

  • Nombre de pages : 40

  • Taille du fichier PDF : 4,5 Mo

  • Dans ce numéro : M'Passi en solo.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 18 - 19  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
18 19
M'PAS SI 18 MBOA Magazine en solo noaealalaenoaealalaenoaealalaenoaealalaenoaeala noaealalaenoaealalaenoaealalaenoaealalaenoaeala n n
noaealalaenoaealalaenoaealalaenoaealalaenoaeala noaealalaenoaealalaenoaealalaenoaealalaenoaeala n n Musique. Iterview Ex- membre de Melgroove et seule membre féminine du collectif Bisso Na Bisso, la chanteuse française d’origine congolaise M’PASSI, s’évade en solo avec le single « Je Serai là », premier extrait de son premier album « D’où je viens », qui sortira cette année. Dans quel état d’esprit abordes-tu la sortie de ton album solo ? J’aborde la sortie de mon premier album solo en même temps avec sérénité et une grande peur aussi. De la sérénité parce que depuis le temps que j’en rêve, j’ai fini par le faire, ça a été dur, mais au final, je suis contente du résultat et je ne peux que lui souhaiter le meilleur à cet album. De la peur en même temps car je ne sais pas si ça va plaire, mais une chose est sure, j’irai défendre mon album becs et ongles !!! ! Pourquoi ton album est-il baptisé « D’où je viens ? « D’où je viens » est le titre d’une chanson de l’album et ce titre parle de moi, de mes origines, de mon éducation, voilà pourquoi ce titre me semblait être parfait pour définir mon album. Avant la sortie officielle de cet album prévue au printemps prochain, on découvre déjà en exclusivité sur MBOATV, le clip accompagnant le single « Je serai là ». Pourquoi je serai là ? « Je serai là » est le premier single extrait de mon album. C’est une chanson que j’ai écrite en pensant à ma fille, je lui ai fait une déclaration d’amour en chanson, je lui dis qu’avec la Grâce de Dieu, je serai toujours là pour elle. Par la même, je pensais à des périodes de ma vie où j’aurai aimé que quelqu’un me dise ses mots et me tende la main, malheureusement, la seule personne qui peut faire ça pour moi c’est ma mère, et des milliers de kilomètres nous séparent. Mais comme on dit, « loin des yeux, mais près du cœur » J’en profite pour dire à ma mère que je l’aime !!! ! ! Côté musique, on remarque que ton album est un véritable voyage musical avec des influences nouvelles POP et SOUL entre autres mélangées aux véritables sonorités africaines. Pourquoi ce choix ? Quand j’ai commencé à travailler sur cet album, je ne savais pas trop où aller, j’étais dans une tendance R’N’B et au fil du temps et des rencontres, on s’est rendu compte que ce n’était pas cette voie là qui me convenait, on donc changé complètement de trajectoire et refait les arrangements avec pour objectif que ça donne de la Soul teintée de musique africaine et qui puisse toucher le plus grand nombre, donc populaire, d’où le genre qu’on a défini pour mon album qui s’appelle du « SOUL’AF POP » J’ai en même temps pioché dans mes différentes expériences musicales. Comment s’est déroulé le tournage du clip « Je serai là » ? Le tournage du clip s’est très bien passé, on a tourné à Aubervilliers dans un énorme studio avec des musiciens. Sinon, on a fait quelques scènes en extérieur aussi. Comme tous les tournages, ça a été long, mais on avait une bonne ambiance, d’ailleurs on peut le voir sur le making of du clip. En famille aussi puisque j’ai fait tourner ma sœur, mon neveu et ma fille. Ca ne pouvait que bien se passer !!! Le deuxième album du collectif « BISSO NA BISSO » dont tu es membre (AFRICA), a connu un succès foudroyant auprès du public. Espères-tu bénéficier de ta notoriété acquise au sein des BISSO pour pousser ton album ? C’est vrai que le succès du dernier album du Bisso na Bisso « AFRICA » me sert énormément pour mon album, dans la mesure où on m’a vu tout au long de l’été sur toutes les chaines et que ça continue d’ailleurs avec le single « LA-BAS ». Mais il y a aussi les autres projets auxquels j’ai participé comme l’album « JUA » aux côtés de CHEBLI et bien sur MELGROOVE à l’époque qui aident à ma notoriété. J’en suis très fière !!! ! La célébrité t’a telle changée ? Je ne pense pas avoir changé, j’ai toujours les mêmes amis et mon cercle d’amis est très restreint. Je pense qu’il faut plutôt demander aux gens qui me côtoient s’ils pensent que j’ai changé. Mais honnêtement je suis toujours la même et je compte rester égale à moi même !!! ! Propos recueillis par Jacques EKEKE MBOA Magazine 19



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :