Maze n°9 juin 2012
Maze n°9 juin 2012
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°9 de juin 2012

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Association Inspira-Maze

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 64

  • Taille du fichier PDF : 6,4 Mo

  • Dans ce numéro : interview François and the Atlas Mountains.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 18 - 19  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
18 19
MUSIQUE - ITW avait les morceaux, ça a été plus rapide à construire, au moins l’ossature des morceaux, alors que pour Plaine Inondable les morceaux se sont créés dans une période de six mois, ça a été l’été, l’automne. Il y a eu les voyages aussi, vous arrivez à mêler ces aventures et ce que vous en retirez et vos racines Amaury : Oui, oui, François a eu la chance d’aller en Afrique, moi pas encore, mais je crois qu’il a beaucoup composé à l’étranger. Justement, pour le travail de composition, vous allez apporter chacun vos pièces du puzzle, ou alors vous vous rassemblez pour faire ça en groupe ? Amaury : François va apporter les textes, l’idée, la mélodie principale, après le morceau va évoluer avec Gérard, Pierre, qui sont avec nous, on a aussi un batteur, tout ce petit monde va apporter sa sonorité, ses couleurs. Chacun a vraiment son rôle, après ça dépends vraiment du groupe, c’est une entité à part entière. François : Il n’y a pas de méthode. Ce qui est important c’est que tout passe par le vécu, alors à l’époque de Plaine Inondable il n’y avait pas eu un vécu de concert, mais le fait de passer du temps ensemble en Charente-Maritime, jouer au beach volley, aller au pays Basque rencontrer un groupe polyphonique Basque, ce sont des instants vécus ensemble qui ont RENCONTRE AVEC FRÀNÇOIS AND THE ATLAS MOUNTAINS créé ça. Sur E Volo Love il y a eu des concerts entre temps, et je pense au prochain album il y aura eu mille fois plus de concerts, le vécu du groupe et des musiciens récemment ça a été d’expérimenter des bouts de chanson, voir quelle était la réaction en concert. En ce moment, les nouveaux morceaux se construisent en grande partie sur de l’expérimentation en live. Donc vous envisagez la suite, la création de nouveaux albums, par rapport à ce que vous allez vivre ? François : Voilà, exactement. Il n’y a pas d’envies de style, on ne va pas se dire « tiens on va faire un album raggea », « on va faire un album pop », on fait l’album qui nous arrive, qui nous tombe entre les mains. Ce soir là, Frànçois & The Atlas Mountain ouvraient le festival dans une ambiance aquatique. E Volo Love est sorti en octobre 2011 sur le label Domino. JUNE DE WITT LAURIE-ANNE TOULEMENT pour Graffiti Urban Radio. Maze 18 N°9—Juin 2012 virginsandphilistines
MUSIQUE CITIZENS ! ARRIVE AVEC UN PREMIER ALBUM PLEIN DE PROMESSES Le 25 Avril dernier, Lyon accueille The Rapture au Transbordeur. En première partie des américains, un quintette londonien éblouit les spectateurs. Présent déjà sur quelques compilations Kitsuné, c'est bien les Citizens ! qui jouent leurs nouveaux morceaux. Séduit par leur prestation, c'est donc avec une certaine impatience que j'attendais la sortie de Here We Are. D'autant plus que ce premier opus est produit par Alex Kapranos, le leader des Franz Ferdinand. Alors, coup de coeur ou véritable déception ? De la fraicheur pour cet été ! L'album démarre avec le tube True Romance. Sorti en décembre 2011, ce premier single est aussi présent sur la Kitsuné Maison 12. Petite bombe pop, ce titre propulse les londoniens à une première reconnaissance sur le net. Le morceau de l'été, ce sera Reptile. Porté par une mélodie chaleureuse, il a un refrain si entêtant qu'il vous reviendra comme un gimmick pendant toute la journée. La voix sensuelle de Tom Burke frappe cet hymne d'une belle légèreté. Avec Caroline, on retrouve ce même indie-rock, ce même rythme soutenu. Les londoniens gardent en effet l’énergie des deux titres précédents, un riff qui vous restera en tête. Changement d'atmosphère. Les Citizens ! partent ensuite vers un autre univers, plus lointain. Parfait pour s'offrir un moment de liberté, la batterie percutante de Love You More vous rappellera l'Afrique. Plus froid et rebelle, Let's Go All the Way surprend par son ambiance mystique. Tom Burke vous touchera en effet de différentes manières durant le morceau. Une surprise. (l'm In Love With Your) Girlfriend. On est déjà frappé par le titre. Mais l'ambiance électro vous perturbera encore plus, tout comme les paroles. Les amateurs du genre apprécieront. Nobody's Fool séduira sans doute un plus grand public. Durant trois minutes, on voyage avec les chœurs et les envolées lyriques. La bande-son d'un rêve. Le prochain titre qui lancera les Citizens !, ce sera sans surprise Monster. Parfait en live, ce morceau vous donne l'occasion de vous évader grâce à une basse romantique. Le refrain éclate comme une délivrance, un besoin de s'exprimer. Une sensation de bonheur. Un final plein d'influences. Un peu rébarbatif, She Said a une sensation de déjàvu. C'est comme si l'on retrouvait les Rapture de l'album Echoes. La comparaison se rapprocherait plus de Franz Ferdinand pour le refrain de I Wouldn't Want To. Plus calme, ce titre est mon coup de coeur personnel. Les couplets rappellent la french touch du groupe Phoenix. Une pépite à mettre rapidement sur son baladeur. Pour finir Here We Are, les londoniens se rapprochent encore un peu plus de l'ambiance chérie par Alex Kapranos (notamment sur Tonight). En effet, Know Yourself a ce clavier et cet écho qui rappellent l'univers du producteur. Loin des trois tubes débutant ce premier album, ce titre ouvre la piste d'une nouvelle voie d'expérimentation pour le groupe londonien. Signés chez Kitsuné, les Citizens ! ne déçoivent pas avec ce premier album. Pendant une quarantaine de minutes, le quintette londonien impressionne par sa pop particulièrement maitrisée. Dès le départ, trois tubes plantent le décor d'une production réussie. Le reste suit avec talent. Une assurance que l'on retrouve dans leur live. La prochaine vague pop qui inondera votre été, ce sera Citizens. Maze 19 N°9—Juin 2012 citizenscitizens.com ANTOINE CAUTY



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :