Maze n°8 mai 2012
Maze n°8 mai 2012
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°8 de mai 2012

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Association Inspira-Maze

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 50

  • Taille du fichier PDF : 10,8 Mo

  • Dans ce numéro : francoishommande.fr.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 46 - 47  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
46 47
JEUX VIDEOS CES PETITS JEUX SI PRENANTS #1 PLANTS VS ZOMBIES En cette période de fin d’année scolaire, vous avez bien besoin d’un petit exutoire divertissant, nous le savons bien. Là où la tâche semble compliquée est qu’il faut allier le plaisir et le côté pratique : vous avez besoin d’un petit jeu sympathique pour vous vider la tête, mais pas quelque chose de long, compliqué, avec un gros scénario pour ne pas risquer d’oublier vos révisions, nous avons bien une petite idée à vous soumettre. Il s’agit là d’un de ces jeux développé par des éditeurs indépendants et diffusé sur le net qui, s’il ne révolutionne pas le genre, a quand même le mérite d’être bien agréable. Le titre nous laissait déjà présager un jeu drôle et inattendu, il est vrai que si Plant vs Zombies est un simple jeu de tower defence, il a quand même un grand nombre d’atouts. Les jeux de tower defence sont nombreux, et leur concept est simple : vous disposez des pièges, des troupes ou des lignes de défense devant l’objet ou le bâtiment que vous devez protéger des assauts plus où moins incessants d’une horde d’ennemis, (souvenez-vous du très agréable Defend your Castle disponible gratuitement sur l’appstore) ici c’est très simple : pour protéger votre maison des zombies qui viennent pour dévorer votre cerveau, vous leur barrez la route avec des plantes aux effets divers (elles tirent, gèlent, protègent, explosent, etc..). Si la difficulté du jeu est croissante, elle n’en reste pas moins toujours abordable, et si les décors changent à votre avancée dans le jeu (d’abord devant la maison, puis derrière, puis le toit, ainsi que les niveaux de nuit) le principe reste identique : les zombies arrivent à droite et se déplacent en ligne vers la gauche de l’écran. Pour faire pousser les plantes, vous aurez besoin de soleils qui tombent directement du ciel dans les niveaux de jour et vous sont donnés par les tournesols (« sunflower »). Vous gagnerez de nouvelles variétés de plantes au fur et à mesure des niveaux, certaines plus adaptées
à un décor qu’à un autre et vous permettant de continuer le jeu jusqu’au boss de fin. II est vrai que le jeu est un peu répétitif, mais le mode aventure permet de débloquer de nombreux mini jeux et puzzles (bowling, tape-taupe…), ainsi qu’un Zen Garden où vous pourrez faire pousser les plantes trouvées dans certains niveaux. Là ou Plante VS Zombie gagne à être fait est surtout dans son humour. C’est un jeu drôle, agréable, sympathique, sans être un jeu demandant une grande concentration ou une grande réflexion. Petit plus : la musique est sympathique et les bruitages amusants, les graphismes, s’ils ne sont pas impressionnants restent agréables et drôles. Le jeu ne se dévoile à vous qu’au fur et à mesure, notamment grâce à un des jeux annexes qui consiste à dépenser votre argent durement gagné en repoussant les zombies dans de l’engrais pour le Tree Of Wisdom qui vous révélera des astuces ou des petits codes amusants à tenter sur le jeu. Aussi vous posséderez un carnet qui vous donnera de drôles de descriptions pour les zombies comme pour les plantes (avec même de petites interviews de certaines d’entre elles, un délice de drôlerie) ! Et enfin, battre le boss de fin du jeu vous permettra de voir un charmant petit clip vidéo aux paroles délicieuses. Bref, Plant Vs Zombie est le jeu sur lequel vous allez pouvoir lâcher du leste entre vos examens, d’autant qu’il est trouvable sur à peu près n’importe quelle plate-forme de la DS à votre téléphone en passant par vos ordinateurs, le PSN ou encore la Vita. JUNE DE WITT



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :