Maze n°8 mai 2012
Maze n°8 mai 2012
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°8 de mai 2012

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Association Inspira-Maze

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 50

  • Taille du fichier PDF : 10,8 Mo

  • Dans ce numéro : francoishommande.fr.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 22 - 23  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
22 23
LE VOT EN FRANCE, QU'EN EST IL ? Après les Présidentielles, il nous semblait bon de faire un point sur la question du vote en France. Qu’est-ce que voter ? « Le vote est une méthode de prise de décision utilisée par un groupe de personnes ou une institution, généralement après une phase de discussion ou un débat. Il fait partie d’un processus qui prend le nom de scrutin ou d’élection. « Le vote c’est pouvoir exprimer son opinion. » C’est un droit, mais également un devoir au sein de notre République. Afin de pouvoir voter, il vous faut deux choses essentielles : avoir vos 18 ans et avoir votre carte d’électeur. Comment voter ? En vous déplaçant à votre bureau de vote. Vous irez dans l’isoloir à l’abri des regards indiscrets en mettant le nom de votre candidat dans l’enveloppe fournie, puis en le mettant dans l’urne. Mais il peut arriver que vous partiez en vacances ou/que vous ne soyez pas présent au moment d’une élection. Si vous tenez à voter, il vous suffit d’aller au commissariat ou au tribunal d’instance de votre ville pour y faire une procuration. Vous permettrez donc à quelqu’un que vous connaissez (et en particulier à une personne deconfiance) de voter à votre place en lui demandant de voter pour le candidat que vous aurez désigné. Si vous n’avez pas confiance en votre entourage n’ayant pas les mêmes convictions politiques ou parce que personne n’est présent dans votre ville au moment des élections et que vous avez adhéré à un parti politique, il vous sera également possible de donner procuration à une tiers personne appartenant à ce parti, car vous saurez où votre vote ira. Quelles sont les différentes élections auxquelles les citoyens français peuvent participer directement ? Il y en a 7 au total, parmi lesquelles on peut compter : - Les élections municipales (tous les 6 ans, avec un taux d’abstention de 34,15% en 2008) - Les élections cantonales (tous les 6 ans, avec un taux d’abstention de 55,6% en 2011)
- Les élections régionales (tous les 6 ans, avec un taux d’abstention de 51,2% en 2010) - Les élections législatives (tous les 5 ans, avec un taux d’abstention de 39,8% en 2007) - L’élection Présidentielle (tous les 5 ans, avec un taux d’abstention de 20% au premier tour en 2012) - Les élections Européennes (tous les 5 ans, avec un taux d’abstention de 58,25% en 2009) - Le référendum (= » Procédure exceptionnelle par laquelle les citoyens sont appelés à se prononcer directement sur un projet de loi ou sur un projet de révision de la Constitution. Vote par oui ou par non à la majorité des suffrages exprimés ») Pourquoi tant d’abstentionnisme ? L’élection Présidentielle, de manière générale, connait le plus faible taux d’abstention (20% cette année au premier tour, contre 16,2% en 2007). En effet, cet évènement est enclin à un véritable engouement pour les Français qui ne manquent pas à leur devoir civique quand il se présente, mais il est surtout beaucoup plus médiatisé que les autres ! Les élections municipales et législatives viennent après dans le classement, aussi importantes qu’elles soient. Il faut dire que l’abstentionnisme n’est pas dû qu’au manque de médiatisation, mais aussi à d’autres facteurs comme la non nécessité d’aller voter (car r REMARQUE IMPORTANTE Les électeurs des communes de plus de 5 000 habitants doivent présenter, au moment du vote, un titre d'identité. SCRUTIN N°1 SCRUTIN N°2 SCRUTIN N°3 SCRUTIN N°4 SCRUTIN N°5 SCRUTIN N°6 SCRUTIN N°7 SCRUTIN N°8 SCRUTIN N°9 SCRUTIN N°10 SCRUTIN N°11 SCRUTIN N°12 La) récente carte remplace la carte préCédemment dr'livrée, qui devra être détruite ; elle doit être conservée mr l'électeur jusqu'à réception d'une nouvelle carte. rappelons que l’abstention est soit le résultat d’un vote blanc, soit la conséquence d’un non vote), l’opinion inexistante des citoyens ne sachant pas pour qui voter, ou encore l’existence de candidats ne correspondant pas à l’image que les électeurs aimeraient avoir pour la France (et/ou pour l’Europe). Mais l’abstentionnisme, c’est aussi un échec de l’éducation civique enseignée dans les écoles, collèges et lycées, ne représentant qu’une demi-heure par semaine ! De droite comme de gauche, les responsables des jeunes de chaque parti sont en accord avec ce fait et sont unanimes : il faudrait développer une conscience civique en montrant mieux comment fonctionnent les institutions et la politique de manière globale de façon à intéresser les jeunes, mais aussi à en faire desadultes impliqués dans leur droit et devoir civique qu’est le vote. Liberté• Égalité• Fraternité RÉPUBLIQUE FRANÇAISE "VOTER EST UN DROIT, C'EST AUSSI UN DEVOIR CIVIQUE".. ZZZZ CARTE ÉLECTORALE MINISTÈRE DE L'INTÉRIEURr. is CELIA



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :