Maze n°7 avril 2012
Maze n°7 avril 2012
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°7 de avril 2012

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Association Inspira-Maze

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 52

  • Taille du fichier PDF : 8,7 Mo

  • Dans ce numéro : interview exclusive Lussi in the Sky.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 46 - 47  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
46 47
MODE LE SWAG Il faut savoir qu’avant tout le swag est un terme, diminutif de l’anglais « swagger » qui peut exprimer le style (« J’aime bien ton swag ») mais aussi la classe (« Ce du temps, le swagest devenu un véritable style vesti- sweat est trop swag »). En bref, si quelqu’un vous dit mentaire. Mais d’où vient ce nouveau phénomène ? Tout droit des États-Unis. Pas étonnant, quand on connait l’ampleur culturelle du pays sur le monde. Les plus concernés sont les adolescents (il sera rare de trouver une grand-mère qui a du swag, même s’il en existe peut-être…), influencés notamment par les rappeurs du moment comme Wiz Khalifa, M.I.A., Nicki Minaj… Comment l’a-t-on amené jusqu’à nous ? Sûrement sur les réseaux sociaux, puisqu’il est au cœur des discussion. Par exemple, les pages Facebook avec des photos de street styles se multiplient, quant au hashtag #swag, il est utilisé presque toutes les secondes sur Twitter. Ou bien on l’a entendu dans des que vous avez du swag, cela voudra dire que vous êtes cool. Mais ce n’est pas seulement un mot ; au fil chansons, car les compositeurs n’hésitent plus à intégrer le mot dans leurs textes. Qu’est-ce que l’on porte ? Il n’y a pas de style masculin ou féminin car le swag est plutôt mixte. On privilégie beaucoup les accessoires comme les casquettes, les lunettes de vue inspirées des Ray-Ban Wayfarer, et même les casques audio (c’est encore mieux si c’est un Beats by Dr. Dre). Côté look : des tee-shirts basiques à imprimés, chemises à carreaux, baskets montantes, sweat-shirts, vestes de baseball… Les couleurs sont les bienvenues, sans pour autant exagérer. Ce qui caractérise le swag c’est finalement un style urbain, une petite touche de bling bling, mais il faut garder quand même Maze 46 N°7 — Avril 2012
un minimum de « classe ». En revanche, on n’hésite pas à renouer avec notre enfance, sans avoir peur du ridicule. Les héros de nos dessins animés sont de retour. Bob l’Eponge, Super Man, Pikachu… Ils ne sont plus sur notre télévision. Ils sont désormais sur nos vêtements ! Lil Wayne dit dans sa chanson Right Above It : « Skinny pants and some Vans » : « Des pantalons skinny et des Vans ». Une bonne description qui pourrait résumer ce style. Les inspirations Les rappeurs inspirent beaucoup, mais pas seulement : on retrouve beaucoup de similitudes avec les nouveauxhipsters. On peut désormais trouver des idées du monde entier tout en restant chez soi, il suffit de se connecter sur les sites comme Tumblr, We Heart It ou encore depuis son portable, sur Instatgram. Les marques swag YMCMB, New Era, SUPRA, OBEY, Vans, Nike, TI$A… Le look, ce n’est qu’une partie du style. Si vous faîtes du skateboard, écoutez Lil Wayne ou Drake, portez les moustaches aussi bien sur un tee-shirt que sur des photos, et si vous posez devant l’appareil entrain de faire unfinger sign deL.A., vous aurez d’autant plus de swag. Malgré tout, il s’agit peut-être là que d’une tendance passagère ; difficile de savoir si celle-ci va durer… ANAIS Maze 47 N°7 — Avril 2012



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :