Maze n°7 avril 2012
Maze n°7 avril 2012
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°7 de avril 2012

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Association Inspira-Maze

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 52

  • Taille du fichier PDF : 8,7 Mo

  • Dans ce numéro : interview exclusive Lussi in the Sky.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 40 - 41  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
40 41
ACTU LUNCH BEAT, LA NOUVELLE VAGUE SUÉDOISE Nouvelle tendance tout droit venue de Suède, les "Lunch Beat", qui consistent à allier danse et repas durant la pose des employés, allant même jusqu’à recréer une ambiance de discothèque éphémère en pleine journée, sont devenues le nouveau passe temps à la mode en quelques mois dans la capitale suédoise avant de continuer à s’étendre dans une dizaine de villes aux alentours. Pourquoi ce concept fait-il autant parler de lui aujourd’hui et est-il révolutionnaire ? Maze 40 N°7 — Avril 2012 Lunchbeat.org Encore méconnues en France, les Lunch Beat ont lieu une fois par mois en Suède et rassemblent aujourd’hui plus de 300 personnes par évènement. Elles ont ainsi su se faire une place dans le quotidien suédois en seulement quelques mois. A leur initiative, Molly Ränge, une jeune femme de 28 ans qui a voulu allier sa passion pour la danse et les sorties à son travail tout en s’inspirant du célèbre film de David Fincher, Fight Club. En effet, c’est dans un sous-sol à Stockholm qu’eut lieu la première "Lunch Beat", réunissant 14 personnes en 2010. Mais contrairement au film qui nous montre de violents combats de boxes clandestins dans des caves, c’est une toute autre atmosphère qui se dégage ici, puisque ce n’est plus de la boxe, mais bel et bien une véritable piste de danse qui prend le relais, donnant ainsi à ces sous-sols des airs de discothèques éphémères, et clandestines elles aussi. Bien évidement, tous les artifices dont l’on use habituellement dans ce genre de lieu est présent, en passant par les lumières à l’incontournable DJ, qui est même un élément capital et obligatoire dans la création d’une "Lunch Beat". Cependant, une différence se fait remarquer, l’alcool y est interdit et seul de l’eau est servi aux personnes présentes ce qui montre la réelle nécessité d’un moment de partage et de détente, plutôt qu’un instant où l’on sort entre amis le weekend. Parfaitement structurées, les "Lunchs Beat" ont des règles à respecter telles qu’être obligatoirement organisées de manière à ne pas durer plus d’une heure (elles ont souvent lieu entre 12h et 13h) afin de per-
mettre aux employés de regagner leur lieu de travail dans le plus bref délai. Elles ont lieu en semaine (jour férié non inclus), ou encore, élément essentiel, les personnes présentes à ces rendez-vous se doivent de ne jamais parler de leur travail avec les autres durant toute la durée de l'évènement. Maze 41 N°7 — Avril 2012 usatoday.net Source d’un véritable moment de changement et de détente, les employés délaissent volontiers leur lieu de travail pour se retrouver dans ces sous-sols afin de se changer les idées durant leur pose déjeuner. Il s’agit aussi de pouvoir manger tout en dansant, ce qui implique que le repas (des sandwichs végétariens la plupart du temps) est compris dans le prix de l’entrée qui est de 100 couronnes (soit 11 euros), tout comme la boisson, dont on peut user à volonté. Cette entrée payante, elle, est utilisée dans le but de rembourser les frais de location des salles utilisées, et ainsi organiser d’autres évènements. Selon employeurs et employés, il s’agit d’un concept bénéfique pour le moral car il donnerait un regain d’énergie pour la suite de la journée, permettant ainsi d’être plus actif dans ses activités au bureau, ce qui n’était pas le cas auparavant. Véritable moment de détente pour tous, le concept des "Lunch Beat" a su se faire valoir et s’est rapidement répandu dans d’autres villes suédoises. On dénombre à ce jour des évènements dans une dizaine d'autres villes dont Belgrade. L'une des dernières "Lunch Beat" en date s’est organisée dans les sous sol du Palais Royal quand bien même elle avait eu lieu à la Maison de la Culture de Stockholm le mois précédent donnant un impact culturel à ce concept qui n’en demandait pas tant. La prochaine aura à nouveau lieu à la Maison de la Culture de Stockholm le 22 Mai prochain. En plein essor dans le pays, l’évènement ne semble pas près de s’arrêter et fait même la fierté de ses habitants. Un site a d'ailleurs été dédié à ces évènements, retraçant leur histoire (http://www.lunchbeat.org) et donnant les dernières actualités à suivre pour se rendre aux prochains évènements. Les "Lunch Beat" sont aujourd’hui un véritable phénomène dans la société suédoise et semblent prêtes à prouver qu’il est possible pour tous d’allier travail et loisir en une seule journée, tout en parvenant à ne pas perdre ses moyens. Le phénomène s’amplifie et finit même par devenir international puisqu’il fait parler de lui en Europe (Allemagne, Angleterre,…) mais aussi, et ce qui paraît plus surprenant, au Vietnam. La France adoptera-t-elle à son tour ce concept dans les mois ou années à venir afin d’essayer d’améliorer la vie de ses employés ? ELISE VERGER



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :