Maze n°7 avril 2012
Maze n°7 avril 2012
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°7 de avril 2012

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Association Inspira-Maze

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 52

  • Taille du fichier PDF : 8,7 Mo

  • Dans ce numéro : interview exclusive Lussi in the Sky.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 38 - 39  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
38 39
ACTU THE ROLLING STONES 50 ANS ET PLUS ENCORE... 1962-2012. Il y a donc bien 50 ans que le fameux groupe de rock'n'roll mythique a changé la face de la musique. 50ans d'une histoire d'amour avec la musique, les drogues, le public, les concerts et les scandales. Retour sur une carrière enviée par tous d'un groupe qui n'arrêtera jamais d'être écouté que ce soit par vous ou vos parents. Octobre 1960 : Mick Jagger et Keith Richards, se retrouvent après quelques années sans s'être vus. Keith rejoint le groupe de Mick et Dick Taylor qui ne connaît aucun succès. bassiste, le groupe tomba vite amoureux de Bill Wyman (et de ses amplis qui valaient alors une petite fortune...). Dés le début de l'année 1963, les Stones se produisent régulièrement au Ealing Club, puis au Crawdaddy. Passant d'une dizaine de spectateurs à une centaine grâce au bouche à oreille, leur Avril 1962 : Brian Jones, guitariste, souhaite quitter le groupe de rythm'and'blues dans lequel il est pour se consacrer au vrai rock. Il fonde alors les Rolling Stones avec Ian Stewart comme pianiste, Mick Jagger comme chanteur et Keith Richards comme second guitariste. Cette période est très creuse pour le groupe mythique, ils ont du mal à se loger et se nourrir avec les maigres cachets qu'ils reçoivent des petits concerts. Cependant, Brian et Keith passent leurs journées à améliorer leurs "guitares". La place de batteur au sein du groupe est instable, aléatoire. Tandis que pour le rock'n'roll conquit les foules et les salles n'arrivent pas à contenir tous les spectateurs présents. Cette année là, les Beatles, originaires de Liverpool connaissent leur premier succès. Les Stones signent alors rapidement avec Andrew Loog Oldham qui rêvent d'être leur manager. Grâce à lui, ils enregistrent leur premier single contenant deux reprises qui leur Maze 38 N°7 — Avril 2012
permettent d'entrer dans les charts anglais. Novembre 1963 : un 2e single sort qui leur a été offert par John Lennon et Paul McCartney I wanna be your man (http://www.youtube.com/watch ? v=i- G6tc1w_7g) et un instrumental de Stoned. Premiers scandales : Pour se démarquer des Beatles, "les 4 gendres idéaux", les Stones jouent sur le côté provocateur en portant les cheveux longs et un look très peu conventionnel. Bill, le bassiste, est celui qui porte les cheveux les plus longs et a été condamné pour avoir uriné contre le mur d'une station-service, l'image des Stones est alors en marche. La première fissure du groupe se forme lorsque les autres membres apprennent que Bryan touche un salaire en plus car il est leader. Ses relations avec les autres n'est déjà pas très bonne, car sa place de leader est contestée, il s'absente lors des concerts pour des problèmes de santé et il est déjà père de deux enfants. Le groupe doit créer des nouveaux morceaux, il se produit tous les soirs. Leur manager exige que Mick et Keith travaillent ensemble sur la composition des chansons et va jusqu'à les enfermer dans une cuisine jusqu'à la création d'un nouveau morceau. 1965 et l'envol dans les charts, Last Time et (I can't Get No) Satisfaction (http://www.youtube.com/watch ? v=8_VbImuG71M) atteignent les premières places des charts faisant concurrence aux Beatles. Cependant les deux groupes veillent à ne pas sortir leurs albums en même temps. C'est aussi l'année de sortie de Paint in black, Lady Jane contenu sur l'album Aftermath qui aujourd'hui, sont encore considérés comme des chef d'oeuvres. Leurs concerts sont épuisants, la foule est déchaînée, les fans veulent monter sur scène et se battent dans la fausse. Entre 250 et 300 concerts par an en 1966, les Stones font un break. En 1967, Keith et Mick se font arrêtés par la police pour possession de drogues, ils sont vite relâchés et leurs problèmes judiciaires s'arrêtent rapidement, ce qui n'est pas le cas pour Brian ce qui épuise également son moral. Beggars Banquet en 1968 remet les Stones sur le droit chemin avec le très fameux Sympathy For the Devil (http://www.youtube.com/watch ? v=1ckuXx64abc) qui sera maintes fois repris dans le futur et notamment par le groupe Guns'N'Roses. En juin 1969, le leader Brian Jones est déchu. Sa situation devenant trop compliquée et les tensions entre le groupe trop nombreuses, son exclusion était inévitable. Il sera retrouvé mort quelques semaines après dans sa piscine. Mick Taylor rejoindra alors le groupe pour remplacer Jones. Le 5 juillet 1969 aura lieu le grand concert de Hyde Park pour rendre hommage à Brian et présenter Mick au public. Les Stones atteignent leur apogée dés 1969 et s’autoproclament "Meilleur groupe de rock du monde" 1971, Sticky Fingers sort avec les accords mélodieux de Mick et la pochette dessinée par Andy Warrhol, l'artiste que tout le monde s'arrache. L'héroïne devient un membre à part entière du groupe, le meilleur ami de Keith Richards même, ce qui, est une des causes les plus probables sur le départ de Mick Taylor qui sera remplacé par Ron Wood. La fin des années 1970 et les années 1980 sont très compliquées pour le groupe, Keith est dévasté, le groupe a du mal à garder la tête hors de l'eau et l'arrivée de la musique disco et punk fait "disparaître" le rock'n'roll. Keith évitant alors 7 ans de prison grâce à un fan, arrête définitivement l'héroïne. Mais le mal est fait, Mick et Keith se détachent peu à peu l'un de l'autre et arrivent au point de ne plus d'adresser un mot. Jagger semble tenter par une carrière solo, tous les membres s'écartent alors du groupe. Les conflits se dissipent peu à peu et le groupe continue les tournées jusqu'à aujourd'hui. Mick et Keith restent un couple emblématique à la fois uni et désuni mais ces deux membres initiaux ont réussi à faire perdurer leur groupe pendant 50 ans et ont vaincu toutes les crises et les polémiques. Pour fêter ce demi-siècle d’existence, les éditions Thames & Hudson publieront une biographie des Stones, sobrement Intitulé "The Rolling Stones : 50". Le livre contiendra des commentaires du groupe et environ 700 illustrations, dont 300 en couleurs, toutes fournies par les archives de "The Mirror". Évidemment, les rumeurs courent sur une énième tournée du groupe à travers le monde, nous n'en demandons pas moins chers messieurs… MARGOT PERNET Maze 39 N°7 — Avril 2012



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :