Maze n°6 mars 2012
Maze n°6 mars 2012
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°6 de mars 2012

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Association Inspira-Maze

  • Format : (216 x 279) mm

  • Nombre de pages : 54

  • Taille du fichier PDF : 9,3 Mo

  • Dans ce numéro : A.C.T.A. Autorisation Consentie pour Total Asservissement ?

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 34 - 35  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
34 35
Actualité Norma, une femme pas comme les autres ! Ces derniers mois, on a entendu parler d'elle à L'instinct Théâtre de Paris : c'est Norma ! Alexandra Jussiau, 38 ans et originaire de la ville de Dijon, "comédienne pleine de chien, d'énergie et d'invention" selon le Figaroscope, interprête à merveille Norma dans tous ses états depuis Septembre dernier, personnage décalé qui ne sait sur quel pied danser avec son entourage tout aussi fou qu'elle peut être : "Norma est la fille spirituelle et improbable d'un Dupontel et de Mary Poppins. Entre une mère lolita/Cougar, une voisine aristo/barjo, un punk à bec de lièvre et une galerie de personnages encore plus loufoques les uns que les autres, Norma évolue naturellement dans un monde décalé/décapant avec grâce et folie. On s'amuse, on rit et on pleure dans l'univers impitoyable de Norma. Elle a la classe d'une vraie dingue ! " Pour en apprendre un peu plus sur Norma et celle qui s'immisce dans sa peau, Maze a réussi à décrocher une interview exclusive pour vous, fidèles lecteurs ou lecteurs d'un jour ! ♦ Comment en es-tu venue à faire un woman show et qui l’a écrit ? Le directeur artistique Jarry de L'Instinct Théâtre m'avait vu jouer dans une pièce nommée "Vertiges" de F.Arca, où je jouais une jeune femme qui avait Alzheimer. Il a apprécié mon univers et m'a proposé de créer mon one woman show chez lui. Je l'ai donc co-écrit avec une amie, Charlotte Boimare. ♦ Y a-t-il eu un budget quelconque pour la réalisation de ton spectacle ? Non, tout s'est fait à la recette du spectacle, maintenant je recherche une production. ♦ Comment fonctionne la mise en place d'un tel spectacle ? Est-ce compliqué à faire ? Oh que oui ! L'écriture du texte prend du temps, son apprentissage également. Ensuite viennent la mise en scène et les répétitions du spectacle. Il faut aussi créer une affiche, s'occuper de la communication et de la publicité, contacter et harceler les producteurs pour qu'ils viennent...pour enfin finir par jouer toujours avec la même patate ! ♦ Norma est joyeux mélange d'Albert Dupontel et de Mary Poppins. Et toi, Alexandra Jussiau, qui estu ? Peux-tu te définir comme une part de Norma ? Car je sais qu’à toi toute seule tu es un vrai personnage ! Je suis fantasque, c'est vrai, mais pas aussi dingue que Norma, quand même ! ♦ Pourquoi avoir choisi de faire du théâtre ? Estce que ça a toujours été une évidence ou bien à un moment donné une révélation ? Tout simplement parce que j'aime ça ! Depuis toujours, c'était une évidence, que ça soit enfant, adolescente, jeune femme, femme et bientôt vieille peau ! (rires) ♦ Quel a été ton parcours pour en arriver à ce que tu fais aujourd’hui ? Tout d'abord j'ai fait le Concervatoire et l'école Nationale du Théâtre de Chaillot, puis j'ai enchaîné les stages, les rencontres ainsi que les pièces de théâtre... ♦ Arrives-tu à coordonner ta carrière en tant que comédienne et ta vie de famille ? Oui, mais alors quelle aventure !
♦ Existe-t-il une différence entre être sur scène et la vie à l’extérieur à tes yeux, ou considères-tu la vie elle-même comme un théâtre géant ? Dans la vie je ne me permet pas autant de choses que sur scène, je sais me tenir quand même ! Et non la vie n'est pas un théâtre géant car au théâtre il n'y a pas les conséquences de nos actes, mais dans la vie oui, c'est bien réel ! ♦ Qu’est-ce que ça te fait d’avoir d’aussi belles critiques de la part de Michel Field et de Denis ♦ Norma et Alexandra ont-t-elles décidé de décrocher d’autres dates sur Paris et la région Parisienne voire en Province ? Oui ! Nous allons jouer fin Mars début Avril au Théâtre de la Margueritte à Antibes. Et pour Paris j'attends des réponses... ♦ Enfin, comment te vois-tu d’ici une dizaine d’années ? Jeambar, je cite : « Norma est épatante, quelle énergie ! », « Une comédienne extraordinaire, une écriture formidable ! » ? Je suis ravie et flattée car Denis Jeambar est un super auteur et un brillant journaliste que j'apprécie beaucoup. L'émission de Michel Field "Rendez- Vous à l'Hotel Coste" est super intéressante, le soir où j'étais invitée, il y avait aussi Philippe Torreton pour le film "Présumé coupable", c'était génial ! Je me verrais bien en ministre du théâtre et du cinéma pornographique ! Euh non pardon, à Cannes... pour la fête de la crevette ! (rires) Merci Alexandra, pour avoir consacré du temps à notre magazine lors de cette entrevue ! Ledroit-Perrin Célia



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :