Maze n°5 février 2012
Maze n°5 février 2012
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°5 de février 2012

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Association Inspira-Maze

  • Format : (216 x 279) mm

  • Nombre de pages : 52

  • Taille du fichier PDF : 11,1 Mo

  • Dans ce numéro : Syd Barrett, l'étoile filante du rock psychédélique.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 34 - 35  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
34 35
ACTUALITÉ gère en langue étrangère" est ouverte. Au rythme de deux heures par semaine, cette matière peut être intéressante. Mais les langues en ellesmêmes perdent 1 heure et passent à 4h30 pour l'ensemble LV1 + LV2. Leur "maîtrise renforcée des langues vivantes" est un peu faible quand même... Et ainsi, on perd une heure de langues et une matière pour 2h de littérature étrangère. Voilà pour la sérieL, qui devait être mise en valeur par la réforme. Série Scientifique maintenant, ce qui a fait couler beaucoup d'encre c'est bien sûr le passage de l'Histoire-Géographie au bac S en 1 ère. Et il y a de quoi. On va mettre de côté le fait qu'une épreuve aussi dure que celle des "anciens S" avec un an de moins pour s'y entraîner c'est délicat, et plutôt regarder le programme. Pour pouvoir rentrer ce que l'on faisait en 2 ans en un an, on a inventé l'organisation thématique. Finies les dates et les repères chronologiques, il n'y a plus de périodes mais des thèmes. Ainsi, on traitera entres autres de "Croissance, mondialisation et mutations depuis 1850", "La guerre au XXe siècle" en Histoire et "Les territoires de proximité", "La France dans le monde" en Géographie. Autre originalité, le timing. Les professeurs sont censés passer environ 3 heures sur la Première Guerre mondiale, et 3 heures sur la Seconde. Le programme de Géographie, lui, va des territoires de proximité à l'Europe, en passant par les régions et la France, mais ne s'étend pas au-delà. Avec ça, les scientifiques seront parés pour avoir vision critique et complète du monde, cela ne fait aucun doute... Les séries ES et L pâtissent d'ailleurs aussi de ce changement, comme ils ont le même programme. Niveau heures, au lieu de 2h30 en 1ère et 2h30 en Terminale ils auront 4h en 1ère. Cela fait donc 1 heure de perdue par rapport à l'ancienne génération. Dans les autres matières, la chute du nombre d'heures est aussi remarquable en sciences. Les maths et l'SVT (ou SI) perdent 1h, la Physique- Chimie 1h30. Tout ça pour quoi ? Une demi-heure Réforme des lycées : "orienter, accompagner, préparer". Et en réalité ? dans les langues vivantes, soit 1/4 d'heure dans chacune d'entre elles. Faible encore, quand ils sont si fiers de nous rendre pros en langues. Pour finir, la 1ère ES a été un peu moins touchée par la réforme, mais il y a eu un changement majeur : l'apparition de la Physique-Chimie, potentiellement une bonne chose, si ce n'était au grand détriment de l'SVT : par 1h30 de chaque toutes les deux semaines. Ainsi, alors qu'ils avaient des connaissances très solides en SVT auparavant, les ES se contentent maintenant de connaissances très limitées dans les deux matières. Une heure d'SES a été ôtée au passage, mais aussi les deux heures d'options qui sont désormais réservées aux Terminales. En échange de quoi ils connaissent la même augmentation minable des heures de langues que les S car la spécialité anglais leur permettait d'avoir 2h en plus pour ceux qui la choisissait. Ces heures de perdues sont elles compensées quelque part ? Oui, partiellement avec l'aide personnalisée (encore elle !) qui demeure toujours aussi inégalitaire et inutile. Elle n'est pas forcément négative (méthodologie, approfondissements, initiation à la philosophie en L) mais ne peut remplacer de vraies matières. Une grande simplification des programmes est observable, particulièrement en mathématiques, en sciences, en SES et en Histoire-Géographie. Les élèves sont donc condamnés à demeurer plus ignorants que les générations précédentes. Ceci profite au moins aux maisons d'éditions, de nouveaux livres ayant été conçus dans toutes les matières. Les langues ont peut-être été mises légèrement en avant, mais en plus de la disparition de la spécialité langues en ES, les options européennes ont tendances à être de plus en plus supprimées... Peut-on vraiment parler d'ouverture linguistique ? Maze Magazine 34 N°5—Février 2012
Se pose enfin le problème des redoublements : quelle est leur utilité, sachant que toute une génération d'élèves qui redoublent se trouveront avec un programme grandement différent ? Qu'attendre pour l'an prochain ? Une perte d'heures moins importante dans les matières spécifiques des séries (SES, sciences...) dans un but de ré-équilibrage par rapport à une 1ère plus générale. Cela sera-t-il suffisant pour arriver en fin d'année avec un niveau identique ? La question est là. Le premier bac du nouveau lycée arrive en effet l'an prochain, et peut-être qu'il faudrait finalement espérer une fin du monde en décembre 2012... Qu'en conclure ? Que de telles modifications toucheront sûrement bientôt les filières technologiques. En filière professionnelle, un an entier a déjà été supprimé pour l'obtention du bac pro. Mais surtout que ce savant remaniement du lycée cache mal une volonté de suppression d'heures et donc de postes... Jusqu'où tout cela va-t-il aller ? Leo & Koko Maze Magazine 35 N°5—Février 2012 D.R.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :