Maze n°4 janvier 2012
Maze n°4 janvier 2012
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°4 de janvier 2012

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Association Inspira-Maze

  • Format : (216 x 279) mm

  • Nombre de pages : 54

  • Taille du fichier PDF : 5,2 Mo

  • Dans ce numéro : interview Liz Cherhal.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 36 - 37  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
36 37
CINÉMA MISSION IMPOSSIBLE 4 : PROTOCOLE FANTÔME Et voilà le dernier volet de la saga Mission Impossible ! 5 ans après MI3, à presque 50 ans, Tom Cruise revient toujours en forme pour de nouvelles cascades ; toujours et voir de plus en plus risquées. Mais cette fois, l'équipe est restreinte ! Elle est réduite au trio Tom Cruise, Simon Pegg et Paula Patton (splendide il faut l'avouer), qui fonctionne plutôt bien. Cette fois ci, c'est Brad Bird (Les Indestructibles, Ratatouille) qui se colle à la réalisation du 4ème épisode de la saga incontournable, et Tom Cruise à la production. Un volet assez palpitant avec cependant des longueurs qui rendent la suite des aventures un peu lassantes. D'autre part, les cascades sont très réalistes et innovantes, notamment à Dubaï avec la montée du gratte-ciel et la tempête de sable par exemple. Mais était-ce utile de dépenser autant dans un nouvel opus qui n'est pas si extraordinaire ? Le scénario est assez simpliste : on tourne autour de codes de lancements nucléaires russes, pas très original. De plus, on aurait pu penser que plus d'obstacles s'opposeraient à ce "protocole fantôme". Ce n'est pas pour autant que les séances d'espionnage sont très pertinentes. Le film se regarde tout de même plutôt bien, mais je ne vous cache pas que les dernières minutes ont été dures à suivre pour moi. Bon, on voyage pas mal : Hongrie, Russie, Inde et j'en passe. Ethan Hunt s'est retrouvé en prison à Budapest. Après s'en être échappé, en mission au Kremlin (centre de Moscou), il s'y trouve malheureusement lorsque l'on a décidé d'y produire un attentat. L'agence Mission Impossible se fait ainsi toute petite, ayant perdu tout estime au sein de l'Etat. Le protagoniste se retrouve alors sans renfort pour poursuivre ce qu'il a commencé. Mais il va s'avérer que par des circonstances accidentées, l'équipe va compter un membre de plus : William Brandt alias Jeremy Renner (Démineurs, The Town, Thor...) Maze 36 JANVIER 2012 Paramount Pictures France Des clichés par-ci par-là, mais ce n'est pas vraiment étonnant ; quand on s'en va voir Mission Impossible, on sait à quoi s'attendre. Par contre, n'ayant pas vraiment de rapport avec les premiers opus (je ne sais pas si on peut parler de point positif ou négatif), quelqu'un qui n'aurait pas vu les 3 premiers n'est en aucun cas désavantagé. Les effets spéciaux sont assez étonnants, mais, de nos jours, ne sommes nous pas capable de tout faire au cinéma ? En tout cas, la touche d'humour ne fait pas de mal et celle de modernité voire futuriste non plus car le suspense n'est pas vraiment au rendez-vous. A vrai dire, je m'attendais à mieux mais ce film n'est comme qui dirait que purement divertissant. Un régal pour les fans d'action et 2h13 plus ou moins ennuyantes pour les autres. NOA
CINÉMA HOLLYWOO C'est dans Hollywoo que les deux comédiens français Florence Foresti et Jamel Debbouze se retrouvent ensemble au cinéma ! Un film qui pourrait, au premier abord sembler un peu lourd, mais finalement non. Après RTT avec Kad Merad qui n'avait pas vraiment marché, le réalisateur Frédéric Berthe s'associe avec Pascal Serieis pour faire un film drôle, sympa et qui nous fait passer un bon moment entre amis. En résumant : Florence Foresti alias Jeanne est la doublure française de la star hollywoodienne Jennifer Marshall (la jolie Nikki Deloach). Tout va bien pour elle jusqu'au jour où cette fameuse Jennifer décide d'arrêter sa carrière. Jeanne entreprend alors de se rendre à Los Angeles pour la trouver et lui dire de se ressaisir, mais celle-ci n'est pas au bout de ses surprises... Bon, il faut l'avouer, Jamel Debbouze n'est pas très bon et on abuse peut être un peu trop du côté "franglais". Cela dit, côté blagues, ce n'est pas du déjà vu. De plus, les paysages de Californie ne font Bon, en allant voir cette comédie française, ne vous attendez pas à un scénario ultra complexe, des acteurs hors du commun, un suspense fou ou bien des rebondissements dingues. Mais bon, on rigole bien, ça tient la route et les vannes ne sont pas si légères qu'on pourrait le penser. Florence Foresti est dynamique, elle ne se prend pas la tête et vit son personnage à fond. StudioCanal pas de mal : c'est frais, c'est beau, ça donne envie. Du côté du tournage, les plans ne sont pas très sophistiqués, mais bon je vous l'ai dit, ce film reste seulement agréable et distrayant. Le montage de la scène entre Jamel (Farrès) et les yennes est vraiment petit, mais seuls les mordus de cinéma le remarqueront. En gros, un film qui ne vaut pas forcément la peine d'être vu au cinéma, mais plutôt une comédie amusante à regarder à plusieurs en dvd. En deux mots : pas mal ! Maze 37 JANVIER 2012 NOA



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :