Maze n°4 janvier 2012
Maze n°4 janvier 2012
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°4 de janvier 2012

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Association Inspira-Maze

  • Format : (216 x 279) mm

  • Nombre de pages : 54

  • Taille du fichier PDF : 5,2 Mo

  • Dans ce numéro : interview Liz Cherhal.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 22 - 23  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
22 23
MUSIQUE CHARLIE WINSTON : RUNNING STILL Charlie Winston, vous connaissez assurément ? Il suffit de chantonner le refrain de Like A Hobo pour que quiconque (ou presque) se remémore de quel interprète il s'agit. D'ailleurs, c'est peut-être le seul morceau dont on se souvienne vraiment. De retour avec ce second album studio, le plus frenchy des anglo-saxons a-t-il su rester aussi bon, voire évoluer ? Non pas que son premier opus était décevant mais il lui manquait une petite touche de peps, un vrai caractère selon moi (en dépit aussi des -trop ? - nombreuses balades). Chacun ses goûts, c'est toujours vite dit et vite entendu ; le but d'une critique reste évidemment de donner son opinion. Hello Alone ouvre ainsi Running Still. Une balade lyrique à la guitare, qui fait office de single diffusé récemment sur les ondes. Ça passe, et quand ça repasse ça peut lasser. Si la solitude vous guette, alors ce titre sera le bienvenu... En deuxième position, on trouve Speak To Me, l'exemple parfait de boîte à rythme humaine. Revigorant, pour employer le terme : une des pistes qui met de bonne humeur tout en étant entraînante. Peu amateur de beatbox, j'ai néanmoins beaucoup aimé ! Je n'accroche pas trop au titre suivant donc passons (mais faîtes vous bien sûr votre propre opinion !). Ensuite vient The Great Conversation. Et là Charlie joue avec les mots, avec la langue anglaise. Les paroles sont très travaillées ; je le soupçonne cependant d'ironiser notre accent franglais... Morceau courtois, natürlich. On apprécie ou pas ce style, me concernant j'accroche ! On retrouve une chanson sur les sentiments, She Went Quietly, qui je vous assure n'est pas représentative du contenu global. Ne soyez pas déçu par le début de l'album, le meilleur est pour la suite ! En attendant, vous passerez par Unlike Me, voix très acoustique (au naturel !) accompagnée de la gratte de l'artiste : l'ensemble demeure très agréable. Puis Until You're Satisfied, qui personnellement me plaît beaucoup ! Vient Wild Ones, tout simplement défoulant ! Peut-être un peu brouillon mais tellement énergique ! C'est sur ce point que cet opus est de meilleure facture que le 1er album. Des mélodies plus entraînantes et qui restent en tête, un rythme ciselé : une évolution positive en somme. Making Yourself So Lonely ressemble cependant aux autres ballades : si on aime tant mieux, sinon on s'empresse de passer. Mon intérêt pour ce morceau variera très sûrement en fonction des jours (et du moral !). À ce moment de la tracklist, vous écoutez une perle : l'excellent Rockin'in the Suburbs. Pêche, dynamisme, des choeurs géniaux, 3 minutes d'un condensé de bonne humeur, une voix (toujours) plaisante : ça ne peut qu'être SENSATIONNEL en live ! Pour conclure, un très bon morceau pop-rock tout en frénésie. En avant-dernière place, mon coup de coeur. Le voyage touche en effet à son terme par une ballade envoûtante, une instrumentalisation dépaysante : à la première écoute, Summertime Here All Year m'a réellement transporté ! On finit par une petite ballade, Lift Me Gently, qui nous laisse tout de même sur notre faim. Selon moi, les dernières notes sont trop légères, pas assez appuyées. De fait, il est possible que vous soyez déçus par cette fin, qui aurait mérité une apothéose. Je crois que j'ai vraiment un problème avec les ballades… Au final, 12 titres qui défilent rapidement, de bonne qualité. On est satisfait mais j’aurais préféré un petit peu plus de pêche (ceux désireux d’une écoute reposante seront mieux servis). De plus et toujours de mon point de vue, trop de lyrisme tue le lyrisme… Un album divisible en deux grandes catégories : des ballades (encore et toujours) et des tubes plus énergiques. Mais de la bonne musique ! On en redemande, of course ! Un album que je vous encourage donc à courir vous procurer légalement ! Maze 22 JANVIER 2012
Maze 23 Real World Records JANVIER 2012



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :