Maze n°2 novembre 2011
Maze n°2 novembre 2011
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2 de novembre 2011

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Association Inspira-Maze

  • Format : (216 x 279) mm

  • Nombre de pages : 40

  • Taille du fichier PDF : 6,5 Mo

  • Dans ce numéro : un automne en couleur.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 20 - 21  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
20 21
esthétiques, inspirés des artistes occidentaux. Les paroles et les chansons y passent aussi, ainsi que le style de musique, la nouveauté et les artistes qui, d’abord, sont "proches d'eux" grâce aux shows TV, aux réseaux sociaux, ainsi qu'à leurs délires et aussi par leur professionnalisme sur tous les univers artistiques (chant, danse, présenter les émissions TV et radio...). Quels artistes et groupes aiment-ils ? Parmi les réponses à ce questionnaire, ce sont Big Bang (un boys band) et 2NE1 (un girls band) qui arrivent en tête. Mais ils aiment beaucoup d'artistes et groupes, pour en citer quelquesuns : SNSD (ou Girls'Generation), Beast, Super Junior, BoA, SHINee, Infinite ou encore Sistar... Quant à Mathilde Chu, elle écoute de la K-Pop indépendante (notamment Neon Bunny et Standing Egg), peu connue du marché. Achètent-ils des disques, vont-ils aux concerts même jusqu'à aller en Corée pour rencontrer leurs idoles ? Beaucoup possèdent des CD, DVD de concerts, goodies (du s t y l e p o s t e r s). C e r t ai n s, c o m me Z i ne b, D e l p h i ne, M a t h i l de Chu, KL et Amaury, ont pu tisser des liens en "vrai" ou par les réseaux sociaux avec des fans. Quelques fans ont pu assister au SM Town (concerts parisiens qui ont eu lieu en juin de r n ier) , c e qui e s t l e c a s de Amandine, Leyla, Charline et Mathilde. Et certains fans ont prévu d'aller auMusic Bank (qui est le "Dance Machine" local) à Paris en février prochain. Par contre, personne n'est allé en Corée, même si ce serait un rêve d'y aller selon KL. La K-Pop aura-t-elle la chance de percer en France et sont-ils d'accord ? Les avis sont partagés. 20 Pour Maryline, Juliette, Zineb, Amandine, Charline, Mathilde Chu,KL et Amaury, ils ne sont pas vraiment d'accord, de peur que ce genre musical devienne un phénomène comme tant d'autres avec ses groupies, comme le d i s en t C h a r l i ne et KL. M ai s pour Alexia, Soujiro_h, Leyla, Julie et Delphine, la K- Pop devrait débarquer dans notre culture hexagonale, même si pour Julie qui nous dit que "comme pour le Japon, nous resterons une minorité à adorer cette culture". En tout cas, à l'heure ou nous bouclons cet article, les Girls'Generation (ou SNSD) ont signé à Universal pour une distribution de leur album "The Boys" (qui sera réenregistré pour l'occasion entièrement en anglais) dans l'Hexagone. Bref, avec les concerts, la K-Pop pourraient débarquer prochainement chez nous. Mais l'avenir nous le dira. Comme a dit Mathilde Chu : "En ce qui concerne les concerts, depuis la SM Town, les maisons de disques ont vraiment pris conscience de l'ampleur du phénomène ici en Europe et je pense que ce n'est que le commencement." J e r e me r ci e A l e x i a, M a r y - line, Juliette, Julie, Zineb, Amandine, Soujiro_h, Ley la, D e l p h i ne, C h a r l i ne, M a t h i l de Chu, KL et Amaury pour leurs témoignages. MARION
CINÉMA POLISSE Réalisé par Maïwenn- Avec Karin Viard, Joey Starr, Marina Foïs. Après Le bal des actrices et Pardonnez Moi, Maïwennréalise son 3ème long métrage avec succès. Et pour dire, Polisse remporta le prix du Jury au Festival de Cannes de cette année. Un prix très mérité. Si vous ne l'avez pas déjà vu, n'attendez plus. Ce drâme sur le quotidien des policiers de la Brigade de Protection des Mineurs est on ne peut mieux réussi. Des acteurs épatants tels que Joeystarr, Karin Viard ou encore Marina Foïs, de l'humour, du révoltant et avec tant de réalisme ce qui rend ce film surprenant ! Les films du trésor Un petit défaut cela dit : le générique de Casimir au début du film, mais on l'oublie vite, je vous rassure. Beaucoup de pertinence et de dynamisme dans ce film. De plus, c'est bien la première fois qu'on voit un thème de ce genre traité de cette façon au cinéma. On se rapproche un peu d'un documentaire, mais la réalisatrice a su bien faire pour qu'on en échappe et que le film passe du rire aux larmes. Accessible à tous, il va permettre à beaucoup de monde Un sujet complexe, dur à traiter : la maltraitance, la pédophilie, le sexe chez les ados... Et pourtant Maïwenns'en sort à merveille. Beaucoup d'émotion et de choc. Et dire que ce serait même pire dans la vraie vie ! Dans tous les cas, on ne s'ennuie vraiment pas. On passe d'une affaire à une autre, en apercevant la vie que mènent ces policiers en dehors du travail. Une oeuvre intéressante avec une histoire d'amour dont on ne se serait pas douté au départ ainsi qu'une belle chance offerte à Joeystarr pour se racheter, et ça fonctionne très bien ! de se rendre compte de la réalité et favorisera la prise de conscience par rapport aux préjugés que l'on peut avoir. Ce film changera le regard des gens, et pour sûr, il fera parler de lui ! Pour ceux qui sont comme moi et qui ont souvent peur des films français, vous ne serez sûrement pas déçus par celui-ci qui est une vraie réussite ! NOA 21



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :