Maze n°17 mars 2013
Maze n°17 mars 2013
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°17 de mars 2013

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Association Inspira-Maze

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 58

  • Taille du fichier PDF : 4,7 Mo

  • Dans ce numéro : l'art graphique aujourd'hui.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 26 - 27  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
26 27
Droits Réservés petite plaisanterie en avouant qu’avec Meryl Streep ils avaient échangé leurs rôles il y a trois ans, car il devait incarner Margaret Thatcher et Streep était alors le premier choix de Steven Spielberg pour Lincoln. Beau moment donc lorsque ces deux grands acteurs étaient réunis sur la même scène. Pour le reste, il y a eu, il faut bien le dire, pas mal de surprises. Ang Lee remportant 4 Oscars pour L’Odyssée de Pi semblait tout de même impensable il y a encore quelques jours … Malheureusement il est le film qui a remporté le plus de statuettes dans la soirée, devançant Les Misérables, avec 3 Oscars. Ce qui peut paraître cher payé … Difficile à croire mais Lincoln et Argo repartent avec seulement deux Oscars alors qu’ils étaient les grands favoris et qu’ils sont considérés comme les meilleurs films de l’année 2012. Argo remporte tout de même l’Oscar du meilleur film, le plus convoité, et décerné cette année par Michelle Obama, en direct de la Maison Blanche. Là-dessus rien à redire, beau spectacle. Le très bon Zero Dark Thirty de Kathryn Bigelow ne repart qu’avec une seule statuette, celui du Montage, ce qui est décevant mais peu surprenant. Jennifer Lawrence a remporté à seulement 22 ans le trophée de la Césars et Oscars, le débriefing ! - CINÉMA meilleure actrice pour Happiness Therapy. Elle est la plus jeune lauréate de l’histoire des Oscars. Elle était considérée depuis quelques jours comme favorite, mais gagner aux Oscars pour une comédie relève toujours de l’exploit ! C’est aussi la preuve que l’Académie se modernise un peu depuis l’année dernière, et que la compétition est beaucoup plus ouverte. On ne récompense pas que les drames ou biopics désormais. Magnanime, Lawrence a souhaité un bon anniversaire à Emmanuelle Riva qui fêtait ses 86 ans et qui rentre dans l’histoire des Oscars en étant l’actrice la plus âgée à être nominée. Le Django de Tarantino repart aussi avec deux statuettes, celle du meilleur scénario original, familière à Tarantino, car il est aussi tristement habitué à toujours être snobé par l’Académie pour un autre prix. Et l’excellent Christophe Waltz remporte l’Oscar du meilleur second rôle masculin, son deuxième, une fois de plus pour un Tarantino. Enfin, la cérémonie était placée sous le signe de la musique. On a eu le droit à une belle prestation de Skyfall d’Adèle, qui remporte d’ailleurs l’Oscar de la meilleure chanson. On a aussi vu le casting du célèbre Chicago de Rob Marshall et on a assisté à une jolie prestation de Goldfinger pour honorer la franchise James Bond. Le présentateur de la cérémonie a fait son travail, livrant de bonnes blagues et se révélant sympathique et amusant, même s’il avait un peu trop tendance à rire de son propre humour … Belle cérémonie donc mais un palmarès pour le moins surprenant voire décevant. Mais un palmarès qui est aussi diversifié et qui ne sacre pas un seul film mais plusieurs, ce qui n’est pas non plus déplaisant. Ce qui montre aussi que le changement est en marche au sein de l’Académie. Deux années de suite, des acteurs gagnent pour une comédie. L’année dernière un acteur français, cette année une jeune actrice, qui a une belle carrière devant elle. Cette année l’Oscar du Meilleur Film ne va pas de pair avec celui du Meilleur Réalisateur, ce qui n’était pas arrivé depuis vingt ans. Espérons que tout cela n’est pas qu’une illusion. - Philippe Husson Maze 26 Mars 2013
CINÉMA Harvey Weinstein, le nouveau maître d'Hollywood Voilà bientôt deux ans que Harvey Weinstein est le maître incontesté de la course aux Oscars. Il a fait gagner The Artist l'année dernière, a fait triompher Jennifer Lawrence cette année ; ce producteur de soixante ans est aujourd'hui aussi l'un des Hommes les plus influents d'Hollywood. Cela vaut bien un portrait et un retour sur son parcours. Droits Réservés - Turner.com Près de 300 nominations aux Oscars et environ 90 victoires. 4 Palmes d'Or à Cannes. Voici les statistiques totalement impressionnantes de la Weinstein Company. Cette maison de production ne part pourtant de rien. En fait, les frères Weinstein ont créé la société Miramax Films en 1979. Ils ont connu un beau succès et ont lancé plusieurs grands cinéastes d'aujourd'hui, comme Quentin Tarantino, pour ne citer que lui. Victime de son succès, la société est rachetée par Disney en 1993. Les Weinstein continuent de travailler dans leur maison de production mais ils rentrent en conflit avec Disney dans les années 2000, car ils ne peuvent produire au-dessus d'un certain budget sans l'accord de la société mère. Par conséquent, ils créent ensemble la Weinstein Company en 2005. Ils vont connaître d'importants problèmes financiers et la société va devoir se restructurer en 2010 : elle se concentre désormais sur la distribution. C'est ainsi que tout a commencé. C'est ainsi que Harvey Weinstein va s'imposer à Hollywood. Il détient la combinaison qui permet, à chaque fois, de remporter un ou plusieurs Oscars. Il sait comment influencer les votants et ainsi les pousser à voter pour les films qu'il produit. Déjà en 1998 il arrive à imposer Shakespeare in Love dans plusieurs catégories, dont certaines des plus prestigieuses. Ainsi le film remporte l'Oscar du meilleur film, du meilleur scénario original, de la meilleure actrice. Judi Dench s'impose même comme meilleure second rôle alors qu'elle n'apparaît pas plus de dix minutes dans le film... Augmenter le nombre d'interviews, le nombre de projections, accentuer la présence d'un film à un festival, réaliser des campagnes Maze 27 Mars 2013



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :