Maze n°15 janvier 2013
Maze n°15 janvier 2013
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°15 de janvier 2013

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Association Inspira-Maze

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 44

  • Taille du fichier PDF : 13,6 Mo

  • Dans ce numéro : rencontre avec Valérie Donzelli et Jérémie Elkaïm.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 8 - 9  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
8 9
Rencontre avec Toybloïd Le 27 octobre dernier nous avions rendez-vous avec les Sticky Boys, Chateau Brutal et Toybloïd pour le festival Musicadonf à Orchies, occasion pour nous d’interviewer ces derniers entre deux pogos. (c) Carsten Wilde/rocknconcert.com Maze : Pouvez-vous vous présenter rapidement à nos lecteurs ? Toybloïd : Nous sommes Toybloïd, un trio composé d’un garçon et deux filles : Pierre, Madeleine et Lou. Ça fait 5 ans que nous jouons ensemble. On fait du rock et on envoie tout ce qu’on peut ! Devenu trio depuis environ neufs mois maintenant, vous continuez avec peut-être même plus d’envie qu’initialement. Pensez-vous garder cette formation ou est-il possible qu’un quatuor vienne à se reformer ? On se plait beaucoup à trois. Avec une guitare en moins notre son est par définition devenu plus brut et on se reconnaît là dedans. On s’est également rendu compte que visuellement un « power trio » sur scène ça a de la gueule et ça plait au public. Donc oui, on compte bien rester à trois. Comment vous organisez-vous lors de l’écriture des morceaux ? L’un écrit tandis que l’autre compose ou chacun y met sa patte au fur et à mesure ? La plupart du temps, les idées déboulent quand on est en répète. C’est vraiment un travail qu’on fait ensemble. Nous avions pu voir quelques images où vous étiez en studio par le biais des réseaux sociaux il y a plus d’un an maintenant. Où en êtes-vous actuellement ? Le départ de Van vous a-t-il donné envie de remanier le tout d’une nouvelle manière ? Effectivement le départ de Van a logiquement fait évoluer notre son. Nous avons donc décidé d’aller enregistrer un EP en janvier à Londres. Pour financer tout ça, on propose à tout le monde de participer, via le site de « crowdfunding » Oocto.com. D’ailleurs ça a super bien démarré, on est bien content. Toi aussi tu peux participer en te rendant Ici (les participations sont ouvertes jusqu’à fin février alors n’hésite pas). Peut-on s’attendre à un album ? L’idée c’est de faire d’abord cet EP, puis si tout va bien, on espère faire un album, oui.. Mado, tu délaisses un peu ta basse pour la guitare sur certains morceaux aujourd’hui, non ? Ha oui oui oui, ça permet à Lou de se prendre pour Rihanna, pendant 8 minutes. Le 1er Septembre, on a pu vous apercevoir au Divan du Monde dans le cadre des Secrets Sessions aux côtés de Airnadette, Château Brutal, les Sticky Boys... Mado, tu avais déjà fait une expérience similaire avec les Forest Sessions (Lille). Peux-tu nous en expliquer le concept ? Maze 8 Janvier 2013
Imagine plusieurs groupes qui se mélangent et qui ont deux heures chrono pour composer des morceaux. A la fin, il y a un concert et c’est trop bien ! On s’est fait plein de nouveaux potes avec qui on a hâte de repartager des scènes. En dehors de la musique, vous menez tous les trois une toute autre activité. Lou, tu as d’ailleurs obtenu un rôle dans la nouvelle série lancée par Arte, Ainsi Soient-Ils. Comment en es-tu arrivée là ? Quelles ont été tes réactions face au script ? J’ai passé un casting pour le rôle. Le personnage de Camille peut me ressembler, c’était cool et ça m’a permis de rencontrer Boris Bergman, parolier de Bashung et Jean-Pierre Taïeb, compositeur de la série. C’était ma première expérience en tant que comédienne et je me suis éclatée. Entre théâtre et musique ton cœur balance ? Je travaille le théâtre et la musique et j’aime les deux. Pour en revenir à Toybloïd, vous avez pu faire pas mal de premières parties ces derniers temps et en particulier celle de The Offspring ou Skip The Use. Quelle a été votre meilleure expérience jusqu’à présent ? Après cela, avant qui apprécieriez-vous jouer ? On a eu la chance de faire pas mal de supers premières parties. On garde un très bon souvenir de la date avec Offsrping. Entendre Noodles déclarer sur scène que Toybloïd est son « new favorite band », ça fait tout bizarre, surtout quand tu as eu le poster de ces mecs dans ta chambre ! Skip the Use sont des mecs super, ils nous ont fait un très bon accueil. Et puis ils sont pas dégueulasses à regarder quand ils sont torses nus. Vous avez aussi eu l’occasion de jouer à la Fête de l’Humanité, comment cela s’est-il fait ? Honneur de se voir programmer aux côtés de Patti Smith ? C’est une assoc de Vitry, qui organise également le festival Sur les pointes qui nous a programmé. C’était un concert mortel mais du coup on n’a même pas vu Patti Smith ! Hors région parisienne la plupart de vos concerts ont lieu dans le Nord. Entre nous, est-ce pour l’ambiance ou le maroilles ? Le maroilles et l’ambiance et la bière et Château Brutal et le Welsh et l’ambiance et la bière. Et pardon à nos voisins dans les chambres d’hôtel. On a beaucoup parlé de vous mais concrètement, Toybloïd ça écoute quoi en ce moment ? Lou : Le dernier album de Two Doors Cinema Club. Madeleine : Le dernier album de Cloud Nothings. Pierre : Je m’écoute beaucoup. Quelle est la vidéo la plus honteuse dont vous ne vous passez pas ? Alors, après un débat d’une demi heure : Un chat saute d’un balcon... FAIL Le mot de la fin ? Bisous câlins ! Elise Verger Maze 9 Janvier 2013



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :