Maze n°15 janvier 2013
Maze n°15 janvier 2013
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°15 de janvier 2013

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Association Inspira-Maze

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 44

  • Taille du fichier PDF : 13,6 Mo

  • Dans ce numéro : rencontre avec Valérie Donzelli et Jérémie Elkaïm.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 16 - 17  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
16 17
CInéma 17 Main dans la Main 18 Rencontre avec Valérie Donzelli et Jérémie Elkaïm 22 Sanglant, The Walking Dead ! 23 Le hobbit, un film très attendu ! 25 L’Odyssée de Pi Maze 16 Janvier 2013
Main dans la main, le nouveau film de Valérie Donzelli. (c) Droits Reservés - Wild Bunch Distribution Après La Guerre est déclarée l’année dernière, voici cette année le troisième film (réussi) de Valérie Donzelli : Main dans la Main. C’est une histoire atypique qui, par son cliché du coup de foudre, dynamite les codes de la comédie romantique. A partir de la rencontre de la directrice de l’école de danse de l’Opéra de Paris (Valérie Lemercier) avec un jeune miroitier (Jérémie Elkaim), le film raconte la belle histoire de ces deux personnages qui n’arrivent plus à se séparer, puisqu’ils sont liés au point d’en faire les mêmes gestes. Valérie Donzelli se fait peu à peu sa place dans le cinéma français. Elle nous avait offert il y a un an le très beau film autobiographique La Guerre est déclarée, qui racontait l’histoire de l’enfant malade de la réalisatrice et de son ancien compagnon, Jérémie Elkaim. Ce film fort et émouvant avait particulièrement touché et marqué l’année cinématographique qui avait pourtant été riche en surprises. Repartie bredouille des Césars, elle a de nouvelles chances de nominations cette année. En effet, le film marquera sûrement une nouvelle fois les esprits des spectateurs par son postulat original. L’idée de matérialiser ainsi la relation amoureuse par un couple qui ne peut plus concrètement se séparer mène évidemment à des situations comiques mais propose aussi une réflexion sur la relation amoureuse. Il est vrai que l’on apprécie tout le comique de situations entraînées par ce couple et Donzelli sait très bien jouer avec. Cependant, l’intérêt du film réside ailleurs. Le long-métrage parvient à dépasser le simple humour et la fantaisie irrésistible de la réalisatrice pour proposer au spectateur autre chose qu’une simple comédie romantique à la Woody Allen. Car on a affaire ici à une réflexion sur le couple, vécu comme un emprisonnement ou non. Ce sont bien des histoires de couples qui se font et qui se défont que l’on regarde pendant toute la durée du film : du couple principal à celui que l’on observe secrètement pendant quelques minutes avec les acteurs. En fait, la vraie histoire de ce film ce n’est pas tant ce couple inséparable au premier sens du terme, mais c’est le couple en général. Le bonheur arrive véritablement lorsque les personnages sont réunis par leurs volonté et non par une force surnaturelle qu’ils ne parviennent pas à décrire mais qu’ils veulent juste surmonter. La force du film de Donzelli est de partir d’une idée tout à fait originale, puis de la dépasser, et de l’approfondir totalement. En partant de l’humour de la situation, et en allant jusqu’à la jalousie qu’elle peut créer en passant par ses inconvénients, la réalisatrice propose autre chose qu’une simple comédie romantique banale mais sympathique. Un autre atout du film reste évidemment son casting. Lemercier et Elkaim forment un couple touchant et humoristique auquel on s’attache rapidement. Donzelli propose à Lemercier un rôle différent de ceux qu’on lui connait généralement, mais dans lesquels elle nous ravit, et à Elkaim un nouveau rôle poignant d’un jeune miroitier amoureux d’une riche parisienne de quinze ans son aînée. Les seconds rôles nous régalent tous par leur humour mais parviennent à se détacher du simple registre comique pour faire évoluer le film. Avec ce film réjouissant et réussi, touchant et amusant, Donzelli offre de très beaux rôles à ses acteurs et nous en propose un autre type de comédie, hautement plus agréable. A voir ! Retrouvez l’interview de Valérie Donzelli et Jérémie Elkaïm en page suivante ! Philippe Husson Maze 17 Janvier 2013



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :