Maze n°14 décembre 2012
Maze n°14 décembre 2012
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°14 de décembre 2012

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Association Inspira-Maze

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 46

  • Taille du fichier PDF : 6,8 Mo

  • Dans ce numéro : retour sur 2012.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 44 - 45  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
44 45
moin, qui, par son attention, teste les limites de ce qu'il peut supporter mentalement dans la souffrance d'autrui. S'exerçant depuis de nombreuses années dans cette voie avec son ex compagnon, Ulay (Frank Uwe Laysiepen), Marina Abramović poursuit ainsi sa réflexion sur le rapport de pouvoir et de dépendance entretenu par le public et l'artiste, invitant les contemplateurs de ses œuvres à prendre part entière à celles-ci, comme lors de sa dernière exposition intitulée The artist is present, où une table trône en plein milieu Marina Abramovic avec un spectateur/acteur à MOMA d'une pièce, et de chaque côté se regardent intensément l'artiste et le spectateur/acteur, assis tous deux sur des chaises tandis que le reste de la pièce est entièrement nu, excluant toute distraction et pareillement, tout échange langagier. Pascal n'avait-il luimême pas déclaré dans ses Pensées* : "J’ai découvert que tout le malheur des hommes vient d’une seule chose, qui est de ne savoir pas demeurer en repos dans une chambre", à simplement méditer sur sa nature ? Et bien Marina offre à cet homme son propre reflet afin qu'il puisse plonger aussi profondément que possible dans son intérieur. Porte ouverte sur l'intériorité et de même, la pluralité, l'art de Marina Abramović n'a pas pour but premier d'être spectaculaire ni de choquer, mais prouve au contraire que les actes les plus simples, s'ils reçoivent l'attention méritée, peuvent être autant de clés de compréhension de l'être, et s'avérer encore plus efficaces que de verbeuses tirades aussi interminables que faussées. Douleur, passion, vie, mort, corps et esprit ne forment alors plus qu'un seul et même objet sensible, enfin prêt à goûter au pur instant. Voilà à quoi cela revient de plonger dans l'univers saisissant Marina Abramović, définition d'un art nouveau de la serbe Marina Abramović. Un documentaire réalisé par Matthew Akers et Jeff Dupre aura par ailleurs cristallisé son art en cette année 2012. Intitulé The artist is present, il retrace l'oeuvre de cette artiste, sans doute la plus active dans le mouvement du body art. Le teaser de ce film est disponible ici : Marina Abramović The Artist is Present trailer HBO. MARINE ROUX Maze 44 DÉCEMBRE 2012
"BRERTHTIIHINE...EXTRHORDINARYPr -IJRVIU FUI", TIME OUT NEW YORK MARINA FIBRAMOVIC THE IIRHOEST TI4ING TO 00 IS SOMETHING WHICH IS CLOSE TO NOTHING. SUNDANCE FILM FESTIVAL Maze 45 DÉCEMBRE 2012



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :