Maze n°13 novembre 2012
Maze n°13 novembre 2012
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°13 de novembre 2012

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Association Inspira-Maze

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 48

  • Taille du fichier PDF : 7,6 Mo

  • Dans ce numéro : American Dream.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 48  |  Aller à la page   OK
48
U PAR YWOOD EXPOSITION GRATUITE À L'HÔTEL DE VILLE DU 18 SEPTEMBRE AU 15 DÉCEMBRE 2012 TOUS LES JOURS SAUF DIMANCHES ET JOURS FÉRIÉS/DE 10H À 19H L'exposition Paris vu par Hollywood présente de façon inédite l'histoire d'amour et de cinéma qui lie Hollywood à Paris. Elle se déroule jusqu'au 15 décembre à l'Hôtel de ville de Paris. On y retrouve des extraits de films, des photographies, des décors et des costumes de nombreux films américains, depuis le cinéma muet jusqu'à Hugo Cabret en passant par Moulin Rouge et Da Vinci Code. La découverte des films procure toute sa dimension didactique à l'exposition. Il y a le Paris de la haute société mondaine dans les années 40, le Paris du Cancan dans les années 50 puis les tournages sur place ensuite. Au delà de la simple promenade muséale, la question posée est celle de l'image de la ville à travers le cinéma. En effet, le Paris filmé n'est pas celui de tout les jours, bien au contraire, c'est un Paris idéalisé. Cette perversion de la ville, car c'est bien ici de ça dont il s'agit, construit un imaginaire propre au rêve et aux clichés, qui empêche à la fois de détruire et construire et en même temps nous donne envie de chercher ce que l'on voit dans ces films. On a l'impression que Paris se réduit à cinq clichés. En voyant Ratatouille qui rêve devant la Tour Eiffel, on est emporté aussi dans cette ville du romantisme et de la poésie. Que pensent alors ceux qui ont vu ces films et qui voient ensuite réellement Paris ? Cette question repose une question cruciale du cinéma. Réalité ou Fiction ? Puis on sort, il pleut, mais le décor est toujours là, oui, Paris est toujours là. On nous a vendu du rêve, rien ne nous empêche de le recréer. FLORENCE BOUSQUET Maze 48 NOVEMBRE 2012



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :