Maze n°13 novembre 2012
Maze n°13 novembre 2012
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°13 de novembre 2012

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Association Inspira-Maze

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 48

  • Taille du fichier PDF : 7,6 Mo

  • Dans ce numéro : American Dream.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 42 - 43  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
42 43
43 Essai sur la représentation de l’Enfer 46 Tom Chambers, ou l’improbable harmonie 48 Paris vu par Hollywood Maze 42 NOVEMBRE 2012
Essai sur la représentation de l'Enfer Ma réflexion sur l'enfer s'est axée sur sa représentation symbolique aux travers de la déformation du visage, expression de la douleur, de la souffrance et de la peur. L'inspiration m'est venu du film-documentaire l'Enfer d'Henri- Georges Cluzot de Serge Bromberg sorti en décembre 2009. Dans les images clés du réalisateur, plusieurs déformations sont rapportées sur l'expression de l'enfer, de l'envahissement de l'enfer sur les traits, les formes que vont prendre les figures. Cette symbolique du visage grimaçant, étrange, inquiétant qui tourne autour de la bouche ouverte qui semble tour à tour vouloir avaler, soit crier, m'a posé question. Observe-t-on ailleurs cette étroite relation entre l'enfer, "une gueule grande ouverte", des sourcils torturés, mâchoires défigurées et crânes tordus ? Dans un premier temps j'ai découvert ces stigmates de l'enfer dès le Moyen-Age et ils m'ont conduit jusqu'au XVI ème siècle. Trois évocations illustrent ma recherche. Tout d'abord un bas relief du XIIème siècle représentant "la gueule de l'enfer" sur le tympa de la Cathédrale de Strasbourg, troisième registre à gauche. Puis deux siècles plus tard, le roman de Fauvel, suivi de la gueule de l'enfer des Jardins de Bomarzo. Dans la seconde partie nous rejoindrons l'époque contemporaine grâce aux œuvres de Bacon dans son étude du Pape Innocent X de Velasquez, Munch et son Cri puis Henri-Georges Cluzot et son équipe qui ont travaillés sur des représentations filmées traduisant les ravages de l'enfer, par des déformations du visage. Enfin j'exposerais ma conception de l'enfer. Ma vision de l'enfer n'est pas ce que l'on peut apprendre avec ces définitions mythologiques de Dante ou Virgile par exemple, mais "l'expression" de ce dernier. La douleur, la peur pénètrent l'âme humaine et s'expriment par une déformation unique du visage. Le visage étant élément de lecture permettant d'illustrer l'enfer. Dès le christianisme l'homme de va cesser de construire ses valeurs humaines autour des diverses scènes de la passion du Christ. Ce sont celles-ci qui sont sculptées sur le tympan de la Cathédrale Notre Dame de Strasbourg qui jusqu'au XIXeme siècle sera la construction la plus haute du monde, encore aujourd'hui la Cathédrale la plus haute de France. Victor Hugo en parlera comme du "prodige du gigantesque et du délicat". Un bas relief (le troisième registre) présente une grande gueule ouverte où l'on peut voir un condamné bouillir dans une marmite retenue par une énorme langue de feu. C'est la représentation de pendaison de Juda, que l'on visualise à gauche de la gueule ouverte. La tragédie du christianisme. Suite aux destructions de la Révolution française, il a été ajouté, un personnage réputé en Alsace : "Gamil Blosarch". C'est une allusion faite à un évêque pédéraste qui abusait des enfants de chœur et qui fut mis au ban de la ville. Sur ses fesses dressées en l'air, se tient un jeune garçon en train d'uriner. Les pattes palmées de l'évêque symbolisant la perversité. On aperçoit la figure grimaçante de l'évêque et le visage tourmenté de l'enfant. Le bourreau et la victime sont ainsi étrangement réunis autour de visages déformés par l'Enfer. Bas Relief, Troisième Registre de la cathédrale Notre- Dame de Strasbourg. Au Moyen-Age, Gervais de Bus va entre 1310 et 1314 dénoncer la corruption de l'église et du roi de France Phi- Une des illustrations de l’Histoire de Fauvain Maze 43 NOVEMBRE 2012



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :