Maze n°13 novembre 2012
Maze n°13 novembre 2012
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°13 de novembre 2012

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Association Inspira-Maze

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 48

  • Taille du fichier PDF : 7,6 Mo

  • Dans ce numéro : American Dream.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 4 - 5  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
4 5
SOMMAIRE Actualité AMERICAN DREAM 6 Musique SHAKA PONK, LE PHÉNOMÈNE ROCK FRANÇAIS 7 MUSE, LA PREMIÈRE DE LEUR SHOW EN FRANCE 12 Cinéma TAKEN 2, UN SUCCÈS SURPRISE PEUT-IL SE REPRODUIRE ? 17 LOOPER, UN CHEF D’ŒUVRE À NE PAS LOUPER 19 SKYFALL 22 THE BREAKFAST CLUB 23 SAVAGES 26 Littérature DR MENDES OU LE JOURNAL DE GELLER 29 LA RÉDACTION RÉDACTEURS EN CHEF BAPTISTE THEVELEIN QUENTIN TENAUD CORRECTRICES JOHANNE LAUTRIDOU MANON MELLA COORDINATRICE RÉDACTION CÉLIA RENART RÉDACTEURS ANAÏS PHILIPPE ANTOINE CAUTY ANTOINE DELCOURS AURÉLIE JACQUELINE AXEL VIERSAC JUNE DE WITT CHARLINE VALENCHON CHLOÉ TRIDERA CLAIRE LEYS CLARA LEROY CLOTILDE EL KENZA ELISE VERGER EMILY LINGAT EMMA BOITTIAUX ENORA HEREUS EVE COTTIN EWELINA SPIEWAK FLORENCE BOUSQUET GIANNI SANTANGELO JODIE BLIN JULIETTE KAZANDJIAN JUSTINE TARGHETTA KENTIN ALIX-MORIN KEVIN DUFRECHE FIFTY SHADES, TRILOGIE À CONTROVERSE ? 31 LE TRÔNE DE FER 32 LEMONY SNICKET, LE RETOUR 34 Mode HEDI SLIMANE, LE RETOUR DE L’ARTISTE 36 Jeux Vidéo ASSASSIN'S CREED 3 : CONNOR, DESMOND... 40 Maze 4 NOVEMBRE 2012 Art ESSAI SUR LA REPRÉSENTATION DE L’ENFER 43 TOM CHAMBERS OU L’IMPROBABLE HARMONIE 46 PARIS VU PAR HOLLYWOOD 48 LAURIE MONTAGNER LÉA SANCHEZ LÉO GERLIN LISHA LECACHEUR PU MANON GABEREL MANON MELLA MARGOT PERNET MARINE ROUX MARION HERMET MARION PONCEL MAURANE TELLIER MICHAEL PANTOUSTIER MICKAEL MARINO NOA COUPEY PETER COFFIN PIERRE MAILLET PIERRE VAN GODEL RACHEL PORTANIER SOLÈNE LAUTRIDOU THIBAULT COMTE VICTOR POINT YOHAN FAYARD
Win McNamee/AP/SIPA L’ÉDITO POLITIQUE American Dream Oui chers lecteurs cet édito sera un petit peu particulier. Dans quelques jours en effet, les Américains auront un choix important à faire, peut-être même le plus important depuis quelques élections maintenant : continuer avec le démocrate président des Etats-Unis, Barack Obama, ou bien oser la rupture et le goût du risque avec le républicain Mitt Romney ? Réponse le 6 novembre prochain. Mais qu'est-ce qui nous fascine tant en France dans cette campagne américaine ? Alors que les Américains eux-mêmes ne se sentent pas totalement concernés, puisque en 2008 par exemple, seulement 63% d'entre eux se sont déplacés pour aller voter, quand le taux de participation en France lors de l'élection présidentielle avoisine toujours les 80%. En effet nous sommes souvent ébahis par cette manière de faire de la politique, politique spectacle, politique fantasque même des fois, on rêve nous aussi d'avoir des orateurs de la trempe de Barack Obama, ces meetings énormes où le candidat arrive sur fond de U2 et non pas de musique du "changement" composée par l'éminent Benjamin Biolay (mais c'est qui Benjamin Biolay ?). On rêve parfois que chez nous aussi il n'y ait que deux candidats, pour que les soirs électoraux de premier tour ne durent pas quatre heures deux soirs de suite, mais que les deux opposants d'affrontent durant trois débats, sur différents sujets, avec une classe époustouflante, de beaux sourires ultra bright et des cravates qui ne partent pas de travers. Quel que soit le prochain président élu, nous aurons à nouveau été fascinés par cette élection américaine. Qu'est ce que voteraient les Français ? Obama évidemment ! Il faut se rappeler qu'aux Etats-Unis, pays du libéralisme, l'échiquier politique est inévitablement décalé sur la droite, ce qui fait que Barack Obama ne fait pas vraiment office de candidat socialiste, mais également que le communisme est toujours vu comme le mal incarné. Partant de ce postulat, les Français votent pour le modéré. En effet, le profil avocat brillant passé gouverneur de l'Illinois puis président des Etats-Unis, cela convient mieux aux Français que la formule millionnaire mormon que propose le candidat républicain. Les propos de Romney et de son équipe ne lui donnent pas non plus l'avantage dans le coeur des Français : "le viol est une méthode de conception comme une autre", "rien ne justifie l'avortement car la vie est un don de Dieu". Je pense que là tout est dit. Alors le "rêve américain" il est double : pour les Français, la politique américaine importée de temps en temps dans notre vie publique serait agréable ; pour les Américains, c'est celui de voir un jour un pays qui ne s'entre-déchirera plus entre les ultra-conservateurs d'un côté, et celui des gens modestes, des minorités ethniques de l'autre, celles qui croient au "Yes We Can" de 2008, mais qui pourraient bien être déçus du président Obama. Et peutêtre que cela se verra dans les urnes mardi prochain. KEVIN DUFRECHE Maze 5 NOVEMBRE 2012



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :