Maze n°13 novembre 2012
Maze n°13 novembre 2012
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°13 de novembre 2012

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Association Inspira-Maze

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 48

  • Taille du fichier PDF : 7,6 Mo

  • Dans ce numéro : American Dream.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 10 - 11  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
10 11
Pour le rappel, le groupe nous a offert encore une demiheure de délice offrant "Palabra Mi Amor", le dernier titre de leur dernier album en duo avec Bertrand Cantat, grand nom du rock français et "French Touch Puta Madre". Nous ne voudrions que jamais le concert s'arrête, que le groupe enchaîne à nouveau sur une nouvelle chanson, pour continuer à nouveau à vivre et non assister à un concert comme nous le faisons la moitié du temps. Le mythe Shaka Ponk est donc réel, il devient alors facile de comprendre pourquoi toutes les salles et les festivals se les arrachent, le groupe est devenu un gage de qualité. MARGOT PERNET Maze 10 NOVEMBRE 2012
Concrete Knives - Be Your Own King V oilà un peu plus d'un an que les Concrete Knives sont devenus incontournables dans le paysage de la pop made in France. Le groupe caennais a, en effet, apporté un souffle nouveau en hexagone avec leur premier EP "You Can't Blame the Youth" sorti en avril 2011. On attendait donc beaucoup de leur premier album, et d'autant plus depuis leur signature chez le label Bella Union (The Flaming Lips, Beach House, the Walkmen) Eh bien nous n'avons pas été déçus ! "Be Your Own King" comportent dix titres, très dynamiques, aux refrains entêtants et aux mélodies entraînantes qui vous rappelleront sans doute Clap Your Hands Say Yeah et Vampire Weekend. Nous connaissions déjà trois chansons de cet album, dont "Brand New Start", auxquelles vous n'avez pas pu échapper. On retrouve également des sonorités qui sonnent trèseighties, notamment sur le titre d'ouverture "Bornholmer", des rythmes africains sur "Africanize", l'un des titres phares de l’album, et enfin des rythmiques de guitare très plaisantes. Un album qui vous mettra donc de bonne humeur et vous poussera à bouger votre arrièretrain en rythme, même si vous êtes coincé dans les transports en commun, le lundi matin, entouré de personnes qui ont sorti leur plus belle tête d’enterrement. EMILY LINGAT supermonamour.com Petite Melody deviendra grande... Quand la parisienne Melody Prochet (exchanteuse de My Bee's Garden) rencontre le leader d'un célèbre groupe de rock psyché australien, cela donne Melody's Echo Chamber, un vrai concentré de rêves psychédéliques et de dream pop envoûtante. Une machine à fabriquer du bonheur pour nos oreilles, comme le prouve cet album qui pourrait être l'un de nos coups de cœur de cet automne. Enregistré entre le sud de la France et l'Australie, les onze titres qui composent cet opus frôlent la perfection, à commencer par I Follow You, lead single (et futur tube qui sait ?) à l'allure atmosphérique, accompagné d'un clip totalement coloré et magique. Un voyage purement sensationnel, à la limite du wonderlanesque psyché, des guitares saturées (Crystallized notamment), une ambiance pop sixties (Some Time Alone, Alone), des berceuses mélancoliques (You Won't Be Missing That Part Of Me, Bisou Magique, Endless Shore, Mount Hopeless), des rêves éveillés (Quand Vas Tu Rentrer ? et Be Proud of Your Kids, mention spéciale aux enregistrements de la voix d'une petite fille) ou des perles étranges mais tellement magnifiques (IsThatWhatYouSaid et Snowcapped Andes Crash). Le tout produit par Kevin Parker, qui n'est d'autre que le chanteur, guitariste et surtout leader de Tame Impala (et dont on reconnait bien sa patte pour cet album !). Entre My Bloody Valentine pour le côté rock psyché (ou shoegaze) deseighties/nineties et Beach House pour le chant vaporeux de la demoiselle, le minimalisme et le psychédélisme s'unissent, tout comme le bonheur et les couleurs vives. Les jolis songes (et cauchemars) de Melody ont désormais un visage radieux et lumineux, prêts à s'illuminer. MARION HERMET Maze 11 NOVEMBRE 2012



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :