Maze n°12 octobre 2012
Maze n°12 octobre 2012
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°12 de octobre 2012

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Association Inspira-Maze

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 56

  • Taille du fichier PDF : 12,5 Mo

  • Dans ce numéro : interview Giedré « Je cuis vachement bien le Ébly. »

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 54 - 55  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
54 55
55 La « Bohème » fait escale au Grand Palais Maze 54 Octobre 2012
La "Bohème" fait escale au Grand Palais La "bohème", c'est avant tout une rencontre. Celle de deux mondes que tout oppose : notre société sédentaire, et les "gens du voyage". Ces nomades qui parcourent inlassablement le monde, figures insaisissables de la liberté et de l'errance, vont fasciner de tout temps les artistes. Le mystère de ses origines, son langage longtemps incompréhensible, ses prédictions célestes, et le fantasme d'une vie sans attache ont fait du bohémiens un personnage de légende, un mythe. Et ce mythe va connaitre son apogée au XIXe siècle : l'artiste, dont la figure va être profondément transformée à cette époque, devient cet être solitaire, irréductible à la norme, et vivant dans la liberté et la misère. Dès lors, s'effectuera une réelle identification au bohémien, à cette vie de "bohème". L'artiste à trouvé son nouveau maitre de liberté. Courbet, par exemple, choisit de vivre comme un saltimbanque, et de montrer son art sur les routes qu'il parcourt. Baudelaire ira même jusqu'à inventer un nouveau mot : le bohemianisme, fusion ultime du bohèmien et de l'artiste. Le Grand Palais a décidé de consacrer une exposition à la "Bohème", et met en lumière la fascination que le peuple bohémien a exercé sur l'art à travers les siècles, ainsi que la transformation du statut de l'artiste au XIXe siècle. L'exposition nous fais redécouvrir l'apport fondamental qu'a eu cette culture dans la construction d'une identité européenne riche et diversifiée. Plus de 200 oeuvres seront réunies pour cette exposition. Parmi elles, La diseuse de bonne aventure de Gerorges de la Tour, Zingara au tambour basque de Corot, ou encore Rêveriesde Charles Amable Lenoir. Vous pourrez également admirer des tableaux de Van Gogh, Picasso, Manet, etc… La visite s'effectue autour de deux grands thèmes : les bohémiens eux mêmes avec des tableaux qui font référence à la bonne aventure, le voyage, les costumes, la musique, la danse... Puis les artistes bohèmes qui ont conquis Paris, avec Montmarte, les réunions au café, l'atelier... A travers ces tableaux qui racontent tous à leur manière la "Bohème", on peut lire les propres fantasmes, les propres angoisses des artistes. Leurs désirs d'immensité, d'ailleurs perpétuels. La peur du temps qui passe et celle de rester au bord de la route, prisonniers de la sédentarisation et enivrés de passions libertaires. On peut y lire la febrilité du geste qui tend si loin vers l'inconnu, mais à la fois une grande maîtrise. Un regard curieux, fantasque parfois, mais toujours juste. L'artiste du XIXe, en profonde rupture avec son temps, menant une vie de bohème, de va -nu-pieds, est indissociable du romantisme. Les ecrivains comme Musset, Baudelaire, Verlaine, Lamartine, Rimbaud, vont adopter comme les peintres cette figure du bohemianisme : les cheveux longs, une barbe, la pipe - le tabac étant associé aux bohémiens - et des vêtements extravagants pour l'époque. Enfin, l'exposition se termine en abordant les problèmes de rejet, d'accusations qu'on subit de tout temps les bohèmiens. Elle nous rappelle les milliers de morts lors de la seconde guerre mondiale, et les artistes humiliés, comparés à des malades mentaux, qui ont du s'exiler. L'exposition n'oublie pas de nous rappeler combien ce rejet est toujours présent : la guerre de Yougoslavie et la fin de l'URSS ont amené avec eux une nouvelle vague de méfiance, d'hostilité. Les bohemiens vivent aujourd'hui pour la plupart dans des bidonvilles, et représentent encore la minorité la plus importante d'europe. retrouvez l'exposition en visite guidée à 360° sur le site internet du Grand Palais. Exposition nationale Du 26 septembre 2012 au 14 janvier 2013 8 euros pour les moins de 25 ans/12 euros plein tarif. CLARA LEROY Maze 55 Octobre 2012



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :