Maze n°12 octobre 2012
Maze n°12 octobre 2012
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°12 de octobre 2012

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Association Inspira-Maze

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 56

  • Taille du fichier PDF : 12,5 Mo

  • Dans ce numéro : interview Giedré « Je cuis vachement bien le Ébly. »

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 16 - 17  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
16 17
Vous en avez sûrement déjà entendu parler, vous les connaissez peut-être un peu mais êtes vous bien sûrs de savoir ce qu'elles font, d'où elles viennent, ce pour quoi elles se battent fervemment et les méthodes qu'elles emploient ? Alors, avis aux intéressés, enquête sur ce mouvement féministe d'une nouvelle ère qui ne manque assurément pas d'air. FEMEN, un nouveau féminisme est né ! Elles s'appellent les "Femen", à l'origine il s'agissait d'étudiantes révoltées ukrainiennes mais le mouvement, né en 2008, a depuis pris un ampleur conséquent et comporte désormais de nombreuses et nombreux militants. Elles se revendiquent "sextrémistes" et luttent pour toutes sortes de causes liées de près comme de loin aux droits des femmes. Cependant leurs cibles favorites restent la religion, la liberté d'expression, l'environnement, le sexisme ou encore la lutte contre le proxénétisme ou "le tourisme sexuel". Autant de sujets qui fâchent au sein de leur pays où certains droits fondamentaux, notamment en ce qui concerne les femmes, ne sont pas prêts d'être respectés. "Topless", couronne de fleurs symbolique et dégaine punk sont les maîtres mots. Si le mouvement a pu prendre son envol ces derniers temps et devenir réellement pondérant c'est en parti grâce au moyen, non dénué d'audace, dont les Femen usent à chacune de leurs manifestations... La nudité ! Un moyen d'action controversé qui amuse, choque ou aspire l'admiration mais ce qui est indéniable c'est qu'il est jusqu'alors médiatiquement très efficace. Les membres de l'organisation expliquent cette volonté de protester à moitié nues par un objectif déterminant : marquer les esprits et également, implicitement, dénoncer la prostitution, le tourisme sexuel, le harcèlement qui font rage un peu partout dans le monde mais surtout auprès des étudiantes ukrainiennes. Les Femen ont bien compris que défiler "topless" était une arme efficace pour faire parler d'elles, et elles ne comptent pas s'en priver. Des actions extravagantes pour un bilan aussi funeste que glorieux ! Les Femen agissent principalement à coups de manifestations rebelles et agressives. Leur but étant de marquer les esprits et s'emparer des médias rapidement, elles multiplient toutes sortes d'actions insolites et dangereuses mais non violentes. Il faut dire que ce terrorisme pacifiste, comme elles disent, fonctionne plutôt bien. Seulement, parfois elles dérapent et voilà la cause de tous leurs ennuies juridiques... Par des actes illégaux, tronçonnage de croix à Kiev en hommage au Pussy Riot par exemple, elles Maze 16 Octobre 2012 Militante FEMEN malmenée par la police en Ukraine lors d’une visite du Pape—
mettent alors à leurs trousses les autorités et se sont notamment déjà faites arrêtées et torturées par le KGB biélorusses pour avoir manifester, seins nus bien entendu, devant le bâtiment de Minsk de ce dernier. FEMEN en Ukraine Un terrain d'actions qui s'élargit jusqu'au Brésil et un centre d'entraînement à Paris... Où s'arrêteront-elles ? Grâce à leur couverture médiatique largement décuplée cette année, les Femen ont réussi peu à peu à faire valoir autour du globe leur organisme. On les retrouve désormais aux quatre coins de la planète, avec des militants de plus en plus nombreux. En France, les nouvelles recrues, avec l'aide précieuse de l’ukrainienne Inna Chevtchenko (réfugiée à Paris depuis que les services de sécurité ukrainiens la recherche) ont ouvert, ce qu'elles qualifient de centre d'entraînement, il est situé dans le 18ème arrondissement est fera office de "base" pour les Femen qui sont déterminées à se métamorphoser en vraies guerrières du 21ème siècle.. Abdos, pompes, course et coach mental pour assurer lors des futurs "happening" et échapper avec finesse aux policiers, elles ont pensé à tout ! On note qu'elles disposent aussi de locaux au Brésil, en Tunisie ou en Suisse par exemple. Obsédées par la laïcité et l'abolition de toute religion (une des membres ukrainiennes a récemment clamé dans les Inrocks "là où commence la religion, s'arrête le féminisme" elle s'attaquent sans tabou, d'une manière radicalement simple, slogans tranchants à la clé, à toutes religions confondues. En France ces drôles de dames ne perdent pas leur temps, elles ont déjà organisé quelques manifestations, au pied de la tour Eiffel contre l'intégrisme religieux ou plus récemment dans un quartier musulman défavorisé de Paris, les passants éberlués pouvaient lire des lettres peintes sur les poitrines des femmes aux couronnes de fleurs : "Allah m'a créée nue" ou " "Françaises, déshabillezvous ! ". Certains criaient au scandale, d'autres les encourageaient mais quoi qu'il en soit, malgré les menaces, elles ont déjà bien d'autres projets de la sorte en tête. Des mouvements et associations féministes, il en existent déjà bon nombre à travers le monde, mais il semblerait an c84 7i, 5AAKOH que Les Femen soient différentes. Plus radicales, plus fraîches, plus choquantes et actuelles, elles peuvent être considérées comme ambassadrices d'une nouvelle vague de féminisme. Des femmes indignées, activistes avantgardistes aux poitrines déployées, qui l'ouvre franchement pour qu'enfin, peut-être, les actes misogynes cessent en Ukraine et ailleurs. CLAIRE LEYS Maze 17 Octobre 2012



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :