Maze n°10 jui/aoû 2012
Maze n°10 jui/aoû 2012
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°10 de jui/aoû 2012

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Association Inspira-Maze

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 50

  • Taille du fichier PDF : 11,5 Mo

  • Dans ce numéro : c'est l'été !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
MUSIQUE KING CHARLES, LA SUCRERIE DE VOTRE ÉTÉ Cet artiste extravagant se proclame roi et parle de révolution. Ne prenez pas peur, King Charles est un musicien un peu atypique, avec une voix suave et très agréable à l’oreille, une coupe de cheveux horsnorme et un sourire qui ferait pâlir tous les membres des 1D réunis. Son style est parfois comparé à celui d’un hipster, mais ce qui est sûr est que ce londonien a du charme à l’état brut que l’on retrouve à la fois dans sa musique et dans sa présence scénique. On découvre chez lui également ce côté « vintage » qui plaît et fait tant vendre depuis quelques mois. Cependant, ce nouveau roi de la musique anglaise a su ne pas en abuser et saupoudrer son personnage de quelques extravagances. Love Blood, son premier album est autant prometteur que pétillant. Bercé par la musique classique depuis son enfance, King Charles s’est penché sur la musique de Bob Dylan pendant son adolescence pour ensuite se laisser tomber dans la musique des années 1960-1970 et découvre les nombreux talents que sa patrie a porté. Maze 6 Eté 2012 Alfitude
Il abandonne donc son violoncelle pour créer son personnage et son univers musical, découvrir la musique folk, le rock, le rap et vivre les histoires d’amour qui inspireront son premier opus sorti le 7 mai dernier. Il raconte également de manière anecdotique que sa mère lui avait conseillé d’écrire des chansons aux filles car elles aimaient ça. Il suivit donc ses conseils, appelait les filles et leur jouait les chansons, qui pendant ce temps faisaient totalement autre chose… Dans le monde de la musique depuis longtemps, il rencontre Charlie Winston et fait une première tournée aux États-Unis avant de débarquer dans nos vies et nos écouteurs. La France l’a découvert dans l’émission Taratata de Nagui et l’entendra sûrement cet été sur les ondes françaises avec son single Mississippi Isabel qui s’avère être très sucré, rythmé et mélodieux. Un vrai succès qui changerait des hits habituels que notre cher pays connaît et a du mal à digérer chaque année. Il semble bien difficile de classer King Charles dans un genre musical alors que lui-même n’arrive pas à se définir. Certains le classent comme prédécesseur du chanteur Mika qui avait fait un carton en France il y a 5 ans avec un album tout aussi pop et qui plaisait aux « kids ». Certes, mais je mettrai sa chevelure à couper que notre voisin anglais plaira au plus grand monde. On peut se demander en écoutant son album si le nouveau souverain est un romantique. Surement, la fameuse Isabel revient dans quelques autres chansons et quand on le questionne ou lorsqu’il présente son single il dit « Je t’ai pris sur mon vélo, tout le long sous la pluie, elle m’a embrassé une fois, je l’ai emmené déjeuner et elle ne m’a plus jamais embrassé «. Ces chansons débordent d’amour et de sentiments, quitte à vous laisser un arrière goût un peu trop mielleux et l’espoir que le prochain opus traitera d’autre thèmes. L’album reste riche en tonalité majeure, les notes les plus aigües du piano n’ont jamais autant été utilisées dans un seul et même album. On découvre de vrais chefs-d’œuvre avec notamment Love Lust et Coco Chitty qui vous prouveront que King Charles semble être l’amant idéal. Cependant, la chanson Polar Bear est marginale par rapport aux autre de l’opus et reste dans un style bien trop r’n'b qui ne colle pas du tout avec sa voix. King Charles prend tout doucement sa place dans le monde de la musique et nous espérons le voir s’y installer durablement pour nous faire voyager à nouveau dans son univers. MARGOT PERNET Maze 7 Eté 2012 radioscreamer



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :