Manager & Réussir n°8 sep/oct/nov 2015
Manager & Réussir n°8 sep/oct/nov 2015
  • Prix facial : 3,90 €

  • Parution : n°8 de sep/oct/nov 2015

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 68

  • Taille du fichier PDF : 17,2 Mo

  • Dans ce numéro : la révolution co-working.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 8 - 9  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
8 9
Manager En action STEPHEN KELLY (SAGE) « La révolution de la comptabilité en temps réel est en marche » Sage, un des leaders mondiaux de l’édition de logiciels de gestion, annonce le lancement de Sage Live, solution de comptabilité intégrée en temps réel pour les entrepreneurs. Cette innovation a été mise en place afin que les petites et moyennes entreprises (PME) puissent accéder à une source d’informations unique qui leur permettra d’anticiper et de maîtriser leurs activités, grâce à une solution accessible depuis tous les supports (ordinateur, smartphone, tablette,…). Le produit révolutionnaire dédié aux petites et moyennes entreprises est désormais disponible aux États-Unis, avec un lancement prévu au Royaume-Uni et en Irlande à la fin de l’été. « Nous nous réjouissons de contribuer à créer un environnement unique « one office » pour nos utilisateurs grâce à un moteur de comptabilité multidimensionnelle et multinationale, » déclare Stephen Kelly, PDG de Sage. n CNIL Vers une géolocalisation des salariés ? La CNIL, dans une délibération du 4 juin 2015 a autorisé le recours à la géolocalisation pour contrôler le respect des règles d’utilisation des véhicules par les salariés, mais pas en dehors du temps de travail. Evolution des pratiques en matière de géolocalisation des véhicules d’entreprises, évolution des pratiques des utilisateurs (salariés)… la CNIL a donc entrepris des modifications de la norme n°51. Big Brother est-il en train d’envahir doucement mais sûrement le monde de l’entreprise ? n Jean-Pierre Carlin, Directeur Europe du Sud chez LogRhythm. 8 COLLABORATEURS Première menace pour les données de l’entreprise ? Selon une récente étude réalisée en France, les salariés seraient très confiants quant à la sécurité informatique au sein de leur entreprise. En effet, seuls 36% d’entre eux pensent qu’elle a déjà été la cible de hackers alors qu’en réalité, 90% des organisations reconnaissent avoir déjà subi une attaque. En outre, 85% des personnes interrogées estiment que leur entreprise est bien protégée contre les cyber-attaques et les hackers. Des résultats qui révèlent une importante contradiction entre la perception des employés et la réalité des risques actuels qui planent sur les ressources et les données d’une organisation alors que les menaces se multiplient et sont de plus en plus sophistiquées. C’est ce qu’explique Jean-Pierre Carlin, Directeur Europe du Sud chez Log- Rhythm  : « Ces chiffres sont surprenants dans la mesure où les affaires de faille de sécurité et de vol de données massifs font très régulièrement la Une des médias depuis quelques mois. Ce sentiment de confiance représente une véritable porte ouverte aux hackers car si les collaborateurs n’ont pas conscience des risques qui planent sur les données et les ressources de l’entreprise, il y a fort à parier pour que les bonnes pratiques et les procédures essentielles en matière de sécurité ne soient pas non plus appliquées, voire négligées. En outre, ce n’est pas parce qu’une entreprise est protégée qu’elle ne subira pas d’attaque. » n ASCENSEUR SOCIAL De chauffeurlivreur à manager Dans le cadre de l’Université d’Entreprise de Star’s Service, leader de la livraison à domicile en France, 12 salariés viennent d’obtenir le titre professionnel Manager d’Univers Marchand, délivré par le Groupe IGS Formation Continue. Parmi les 12 salariés qui ont suivi la formation, 9 n’avaient pas le Bac. Pour leur permettre d’accéder à la formation titre de Niveau III Manager d’Univers Marchand, le Groupe IGS Formation Continue a utilisé un dispositif de validation des acquis professionnels. Equivalent à un Bac +2, reconnu au RNCP, ce titre a permis à ces 12 salariés de valider leurs acquis professionnels. Pour Pierre-Charles Carré, Responsable des formations de la société Star’s Service  : « Nous tenons à faire évoluer nos salariés, en leur offrant une formation diplômante qui récompense leurs efforts et qui garantit leur employabilité. La difficulté, c’est de bâtir un enseignement adapté aux spécificités de notre entreprise et aux différences de niveau scolaire entre apprenants. Tous nos managers ont d’abord été chauffeurs-livreurs avant de devenir Responsables d’Exploitation. » n
PILOTAGE D’ENTREPRISE 240 000 emplois à la clé ! En marche Le « Pilotage d’Entreprise » labellisé FFPPE, méthode de gestion centrée sur le dirigeant de petite entreprise, permettrait de multiplier par 3 les embauches dans les TPE, selon les résultats d’une enquête réalisée auprès de 589 dirigeants utilisateurs du « Pilotage d’Entreprise ». La méthode se focalise sur la rentabilité de l’entreprise en donnant une visibilité suffisante au dirigeant pour s’engager sur la voie de l’investissement et de l’embauche. Pensée spécialement pour le dirigeant de petite entreprise (0-19 salariés), cette méthode de gestion a pour objectif prioritaire d’améliorer rapidement la rentabilité de l’entreprise et la visibilité du dirigeant, qui sont les deux principaux leviers pour investir et (donc) embaucher. Les résultats affichés sont extrêmement prometteurs  : en moyenne, 33% des utilisateurs de la méthode ont augmenté leur effectif en 2014, contre 11% en moyenne pour toutes les TPE françaises. En nombre de salariés, ce chiffre s’élève à +0,1 salarié net par entreprise, contre -0,1 constatés cette année sur l’ensemble des TPE. Si l’on extrapolait ne serait-ce qu’à la moitié des 2,4 millions de TPE à qui s’adresse cette méthode, 240 000 emplois pourraient être créés en France. Ça fait réfléchir, non ? n FORMATION FRANCHISE Développer un réseau Depuis 6 ans, l’Académie de la franchise - organisme de formation de la Fédération française de la franchise – forme et accompagne les futurs franchisés, futurs franchiseurs, réseaux en création, en développement ou confirmés à une plus grande maîtrise de leur métier. Aujourd’hui, l’Académie de la franchise lance la formation sur le métier de « développeur de réseau de franchise ». Premier contact du candidat avec l’enseigne, le développeur est un métier essentiel au sein d’un réseau de franchise puisque celui-ci participe activement à la stratégie d’implantation territoriale, notamment par le recrutement de nouveaux franchisés. Il suit le montage des projets de franchise jusqu’à l’ouverture du point de Chantal Zimmer, vente, mais son poste est également très orienté sur déléguée générale de la FFF le terrain puisque le développeur a parfois aussi pour mission de rechercher et valider de nouveaux emplacements. n CROISSANCE PLUS Vers un regain d’optimisme Stanislas de Bentzmann, Président de Croissance- Plus Réalisée par OpinionWay auprès de dirigeants d’entreprises de croissance, la 14 e édition du baromètre CroissancePlus/Astorg Partners fait ressortir plusieurs tendances  : une envie d’optimisme qui ne demande qu’à s’exprimer mais qui est freinée par encore trop d’incertitudes ; un besoin de plus de stabilité et de visibilité pour relancer leurs investissements, leurs embauches et leur développement à l’international, qui stagnent. Pour accroître cette confiance, les entrepreneurs réitèrent leurs demandes  : simplification du droit du travail (77%), réforme du contrat de travail (72%), baisse du coût du travail (52%). Les entrepreneurs veulent croire à la reprise et sont dans l’attente même si pour beaucoup elle reste encore incertaine. Stanislas de Bentzmann, Président de CroissancePlus explique  : « Ce regain d’optimisme n’est pas encore traduit en investissements et en hausse de marges. Les entrepreneurs sur le terrain veulent y croire mais pour que le déclic ait lieu, ils ont besoin de plus de simplification dans leur quotidien. Le marché du travail est toujours un frein à l’emploi et à la croissance des entreprises, il suffirait pourtant d’oser le réformer en profondeur ». n 1 CADRE SUR 4 souhaite quitter son entreprise ! A travers les résultats de son nouveau baromètre réalisé avec l’Ifop, Cadremploi explique que si les cadres restent attentifs aux opportunités s’offrant à eux, leur volonté de changement s’avère de plus en plus pressante  : plus d’1/3 (35%) envisagent ainsi de changer de poste dans moins d’un an. Pour autant, leurs réflexions sur le long terme s’étendent bien au-delà. Malgré une volonté de partir en retraite à l’âge de 61 ans en moyenne, les cadres sont conscients que leur départ n’interviendra que vers 65 ans. Après une période d’incertitude, les cadres retrouvent cependant confiance dans le marché de l’emploi (49%) et se positionnent en tant qu’acteurs du changement. Plus d’un cadre sur 2 a en effet consulté des offres d’emploi au cours des 6 derniers mois ; 31% ont même postulé à une ou plusieurs offres d’emploi et 25% ont passé au moins un entretien. Signes tangibles de cette reprise, l’ancienneté moyenne des cadres diminue (moins de 6 ans sur un poste) et leur propension à accepter un poste s’accentue (+ 2 points par rapport à 2014). Par ailleurs, plus d’un cadre sur 2 (55%) se déclare ainsi attentif aux opportunités ou en recherche active d’emploi, ce qui représente un record historique. Même s’ils sont plus enclins à une mobilité externe, la rémunération demeure la première raison d’un refus de poste (49%) , suivie par le manque d’intérêt (33%). Ces deux indicateurs constituent les deux motifs principaux pour quitter leur entreprise. n 9 Manager



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Manager & Réussir numéro 8 sep/oct/nov 2015 Page 1Manager & Réussir numéro 8 sep/oct/nov 2015 Page 2-3Manager & Réussir numéro 8 sep/oct/nov 2015 Page 4-5Manager & Réussir numéro 8 sep/oct/nov 2015 Page 6-7Manager & Réussir numéro 8 sep/oct/nov 2015 Page 8-9Manager & Réussir numéro 8 sep/oct/nov 2015 Page 10-11Manager & Réussir numéro 8 sep/oct/nov 2015 Page 12-13Manager & Réussir numéro 8 sep/oct/nov 2015 Page 14-15Manager & Réussir numéro 8 sep/oct/nov 2015 Page 16-17Manager & Réussir numéro 8 sep/oct/nov 2015 Page 18-19Manager & Réussir numéro 8 sep/oct/nov 2015 Page 20-21Manager & Réussir numéro 8 sep/oct/nov 2015 Page 22-23Manager & Réussir numéro 8 sep/oct/nov 2015 Page 24-25Manager & Réussir numéro 8 sep/oct/nov 2015 Page 26-27Manager & Réussir numéro 8 sep/oct/nov 2015 Page 28-29Manager & Réussir numéro 8 sep/oct/nov 2015 Page 30-31Manager & Réussir numéro 8 sep/oct/nov 2015 Page 32-33Manager & Réussir numéro 8 sep/oct/nov 2015 Page 34-35Manager & Réussir numéro 8 sep/oct/nov 2015 Page 36-37Manager & Réussir numéro 8 sep/oct/nov 2015 Page 38-39Manager & Réussir numéro 8 sep/oct/nov 2015 Page 40-41Manager & Réussir numéro 8 sep/oct/nov 2015 Page 42-43Manager & Réussir numéro 8 sep/oct/nov 2015 Page 44-45Manager & Réussir numéro 8 sep/oct/nov 2015 Page 46-47Manager & Réussir numéro 8 sep/oct/nov 2015 Page 48-49Manager & Réussir numéro 8 sep/oct/nov 2015 Page 50-51Manager & Réussir numéro 8 sep/oct/nov 2015 Page 52-53Manager & Réussir numéro 8 sep/oct/nov 2015 Page 54-55Manager & Réussir numéro 8 sep/oct/nov 2015 Page 56-57Manager & Réussir numéro 8 sep/oct/nov 2015 Page 58-59Manager & Réussir numéro 8 sep/oct/nov 2015 Page 60-61Manager & Réussir numéro 8 sep/oct/nov 2015 Page 62-63Manager & Réussir numéro 8 sep/oct/nov 2015 Page 64-65Manager & Réussir numéro 8 sep/oct/nov 2015 Page 66-67Manager & Réussir numéro 8 sep/oct/nov 2015 Page 68