Manager & Réussir n°8 sep/oct/nov 2015
Manager & Réussir n°8 sep/oct/nov 2015
  • Prix facial : 3,90 €

  • Parution : n°8 de sep/oct/nov 2015

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 68

  • Taille du fichier PDF : 17,2 Mo

  • Dans ce numéro : la révolution co-working.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
Manager Tribune Qu’on le veuille ou non, la relation patron - subordonnés est une relation de pouvoir. Les patrons paternalistes se bercent d’illusions lorsqu’ils pensent qu’il suffit de se faire aimer pour la faire oublier. Les subordonnés, eux, n’oublient pas qu’un jour ils peuvent se faire « virer ». LA QUESTION DES RESPONSABILITÉS Donner des responsabilités à tous ses collaborateurs constitue, certes, un beau défi pour le dirigeant d’entreprise dans la mesure où cela lui permet d’augmenter leur compétence mais rien ne dit que son entreprise résistera à ses concurrents et que tous ces collaborateurs ne devront pas un jour changer de métier. C’est pourquoi ils accepteront les responsabilités qui leur sont confiées mais une partie d’eux-mêmes restera sur la réserve. Ils s’engageront mais ils ne mobiliseront pas totalement leur enthousiasme, leur désir de se dépasser, leur curiosité, leur imagination et leur agilité mentale. Or, dans un monde en constante évolution l’entreprise a besoin d’exploiter pleinement tout leur potentiel car les équipes dirigeantes ne réunissent pas suffisamment de talents pour détecter les dangers et surtout les opportunités qui naissent du changement. 6 La chronique de Robert Papin TRANSFORMER VOS COLLABORATEURS EN LEADERS-ENTREPRENEURS C’EST POSSIBLE ! Le dirigeant parfait n’existe pas ! C’est pourquoi le management des hommes c’est comme le bon vin  : il faut du temps et de la patience pour arriver à maturité. Les explications et conseils de notre chroniqueur expert, Robert Papin. RECHERCHER DE NOUVELLES OPPORTUNITÉS Impliquer tous les collaborateurs dans la détection de ces dangers et de ces opportunités c’est possible et c’est probablement le meilleur procédé pour tirer profit du changement, quelle que soit la taille de l’entreprise. Les manutentionnaires sont probablement les mieux placés pour repenser et améliorer leur propre activité et ce n’est pas parce qu’ils sont manutentionnaires qu’ils n’ont pas des idées sur les opportunités que l’entreprise pourrait exploiter. Ils côtoient des transporteurs qui livrent probablement les concurrents et constituent par conséquent une bonne source d‘informations. Ils sont au contact des vendeurs et ils ont probablement des suggestions à formuler pour accroître l’efficacité de ces derniers. Et s’ils reçoivent des clients mécontents peut-être ont-ils des idées dont la mise en œuvre éviterait beaucoup de réclamations. Les collaborateurs chargés de la comptabilité sont les mieux placés pour étudier les procédés susceptibles d’augmenter la pertinence des informations financières que cette comptabilité peut fournir. Mais ce n’est pas parce qu’ils sont comptables qu’ils ne sont pas capables de réfléchir à l’amélioration des produits ou services commercialisés par l’entreprise. En associant tous les collaborateurs à la recherche de nouvelles opportunités, il ne faudra pas s’étonner s’ils s’approprient la paternité de celles qu’ils découvriront dans leur environnement. Ils souhaiteront alors être considérés comme de véritables entrepreneurs et non comme de simples exécutants. Mais n’est-ce pas le rêve de tous les chefs d’entreprise ? n Robert Papin www.robertpapin.com Bio express Ancien officier des nageurs de combat, Robert Papin est Agrégé d’Economie et gestion, docteur en droit. Fondateur d’HEC Entrepreneurs. Il est l’auteur de « Former de vrais leaders c’est encore possible ! » chez Dunod Editeur. Il a également publié des best sellers en management et notamment « Stratégie pour la création d’entreprise » (Dunod) et « L’Art de diriger » (Dunod). « Former de vrais leaders  : c’est encore possible ! » de Robert Papin, Editions Dunod, 264 pages, 19  € .
AU TOP DIDIER LEROY (TOYOTA MOTOR CORPORATION) Didier Leroy vient d’être officiellement nommé Président de l’entité Toyota N°1 qui englobe  : la R&D, la production et les ventes en Europe, Amérique du Nord et Afrique ; le Groupe ventes au Japon (Japan Sales Business Group) ; les fonctions Planification produit, Design et Sport automobile liées à la zone géographique d’activité de Toyota N°1. À ce poste, il supervisera la R&D, la fabrication et les ventes en Europe, Amérique du Nord et Afrique ; le Groupe ventes au Japon (Japan Sales Business Group) ainsi que les fonctions Planification produit, Design et Sport automobile liées à la zone géographique d’activité de Toyota N°1. Il est ainsi le premier non japonais à devenir Vice-président de TMC et membre du Comité directeur. Cocorico ! n FRÉDÉRIC MOULIN (DELOITTE FRANCE) Frédéric Moulin, Associé Audit - Commissaire aux comptes et Expert-Comptable - est élu Président du Conseil d’Administration de Deloitte France et nommé membre du Conseil d’Administration de Deloitte au plan mondial. Il succède ainsi à Jose-Luis Garcia, Associé Audit Services Financiers. A 51 ans, marié et père de 3 enfants, Frédéric est diplômé de l’Ecole Supérieure de Commerce de Bordeaux. n VIRGINIE BRUNEL (DEMECO) Virginie Brunel, DG de Demeco(Groupe Nasse), impose son style depuis 2011 dans l’univers très masculin du déménagement. À 44 ans, mère de 4 enfants, à la tête d’un groupe qui pèse 250 millions d’euros de chiffre d’affaires et fédère un réseau de plus de 150 agents franchisés, elle manage tous les jours 28 directeurs et près de 600 salariés en France et en Espagne. Elle prouve qu’être femme et dirigeante, même dans des « métiers d’hommes », c’est possible ! Demecofête cette année ses 50 ans et sa 40 e acquisition, une vraie success-story pour une TPE devenue leader de son marché ! n ANTOINE DARODES (AGENCE DU NUMERIQUE) Antoine Darodes (ENS) vient d’être nommé par le Gouvernement à la tête de l’Agence du Numérique. Mise en place par le décret du 3 février 2015, l’Agence du Numérique est une structure nouvelle destinée à devenir un guichet unifié, flexible et réactif au soutien des initiatives de développement des infrastructures, des usages et des écosystèmes d’innovation dans le champ du numérique. L’Agence jouera un rôle de coordination et d’aide à la concrétisation d’initiatives privées et publiques, tant en France qu’à l’international, au profit d’une croissance numérique profitable à tous les territoires et tous les citoyens. n MICHAEL HAMELINK (AIGLE AZUR) News Aigle Azur vient d’annoncer la nomination de Michael Hamelink au poste de Président-Directeur Général. Il aura pour mission de mener à bien la stratégie de développement à long-terme du groupe. Agé de 47 ans et de nationalité hollandaise, titulaire d’un Master en Administration des Affaires, ce brillant manager bénéficie de 15 ans d’expérience en management international dans le secteur de l’aviation, en Asie et en Afrique. Il a débuté sa carrière en 1992 au sein de la compagnie KLM Royal Dutch Airlines, puis est nommé Directeur Général Régional Afrique de l’Est d’Air France KLM à Nairobi en 2008, puis Directeur Financier de la compagnie Mandala Airlines à Jakarta en 2009 et rejoint aux mêmes fonctions Lonrho Aviation à Johannesburg de 2011 à 2013. Nommé Conseiller Sénior en investissements internationaux au sein du groupe HNA Aviation, à Haikou en Chine, Michael Hamelink a intègré Aigle Azur en mars 2015, en tant que Directeur Financier. n 7 Manager



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Manager & Réussir numéro 8 sep/oct/nov 2015 Page 1Manager & Réussir numéro 8 sep/oct/nov 2015 Page 2-3Manager & Réussir numéro 8 sep/oct/nov 2015 Page 4-5Manager & Réussir numéro 8 sep/oct/nov 2015 Page 6-7Manager & Réussir numéro 8 sep/oct/nov 2015 Page 8-9Manager & Réussir numéro 8 sep/oct/nov 2015 Page 10-11Manager & Réussir numéro 8 sep/oct/nov 2015 Page 12-13Manager & Réussir numéro 8 sep/oct/nov 2015 Page 14-15Manager & Réussir numéro 8 sep/oct/nov 2015 Page 16-17Manager & Réussir numéro 8 sep/oct/nov 2015 Page 18-19Manager & Réussir numéro 8 sep/oct/nov 2015 Page 20-21Manager & Réussir numéro 8 sep/oct/nov 2015 Page 22-23Manager & Réussir numéro 8 sep/oct/nov 2015 Page 24-25Manager & Réussir numéro 8 sep/oct/nov 2015 Page 26-27Manager & Réussir numéro 8 sep/oct/nov 2015 Page 28-29Manager & Réussir numéro 8 sep/oct/nov 2015 Page 30-31Manager & Réussir numéro 8 sep/oct/nov 2015 Page 32-33Manager & Réussir numéro 8 sep/oct/nov 2015 Page 34-35Manager & Réussir numéro 8 sep/oct/nov 2015 Page 36-37Manager & Réussir numéro 8 sep/oct/nov 2015 Page 38-39Manager & Réussir numéro 8 sep/oct/nov 2015 Page 40-41Manager & Réussir numéro 8 sep/oct/nov 2015 Page 42-43Manager & Réussir numéro 8 sep/oct/nov 2015 Page 44-45Manager & Réussir numéro 8 sep/oct/nov 2015 Page 46-47Manager & Réussir numéro 8 sep/oct/nov 2015 Page 48-49Manager & Réussir numéro 8 sep/oct/nov 2015 Page 50-51Manager & Réussir numéro 8 sep/oct/nov 2015 Page 52-53Manager & Réussir numéro 8 sep/oct/nov 2015 Page 54-55Manager & Réussir numéro 8 sep/oct/nov 2015 Page 56-57Manager & Réussir numéro 8 sep/oct/nov 2015 Page 58-59Manager & Réussir numéro 8 sep/oct/nov 2015 Page 60-61Manager & Réussir numéro 8 sep/oct/nov 2015 Page 62-63Manager & Réussir numéro 8 sep/oct/nov 2015 Page 64-65Manager & Réussir numéro 8 sep/oct/nov 2015 Page 66-67Manager & Réussir numéro 8 sep/oct/nov 2015 Page 68