Manager & Réussir n°8 sep/oct/nov 2015
Manager & Réussir n°8 sep/oct/nov 2015
  • Prix facial : 3,90 €

  • Parution : n°8 de sep/oct/nov 2015

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 68

  • Taille du fichier PDF : 17,2 Mo

  • Dans ce numéro : la révolution co-working.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 20 - 21  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
20 21
Manager Business DOSSIER « CADRES » EXPERT SOPHIE HAURET MANAGER DE ROBERT HALF SPÉCIALISTE RESSOURCES HUMAINES 20 « A l’image d’une société en perpétuelle transformation, les valeurs et les comportements en entreprise évoluent. Les DRH (Directeurs des Ressources Humaines) prennent en considération les nouvelles attentes des salariés qui s’expriment moins exclusivement en termes matériels, mais plus en termes de qualité de vie au travail et d’épanouissement personnel. Ils font également face à des exigences réglementaires en matière d’environnement de travail (prévention du harcèlement, de discriminations ou de risques psychosociaux…). Dans ce contexte, les DRH placent le Responsable des Relations Sociales comme un acteur incontournable dans le maintien d’un climat et d’un dialogue social constructifs. » JOB EN OR « RESSOURCES HUMAINES » LE RESPONSABLE DES RELATIONS SOCIALES Quelle est sa fonction ? Rattaché généralement au DRH, le Responsable Relations Sociales travaille en étroite relation avec les juristes droit social et l’ensemble des Responsables des Ressources Humaines. Garant de la qualité du dialogue social avec les représentants du personnel et les organisations syndicales, ses principales responsabilités résident dans  : - La définition de la stratégie et du calendrier social en cohérence avec les enjeux opérationnels. - Le pilotage des relations avec l’ensemble des instances représentatives du personnel. - La préparation et l’animation de la négociation des accords collectifs. - La gestion des contentieux individuels et collectifs en matière sociale. - La veille juridique et la mise en conformité avec les nouvelles réglementations législatives et conventionnelles. Quel est son profil ? Diplômé d’une formation supérieure en droit social, il a idéalement effectué une première partie de carrière en cabinet d’avocats où sa technicité en relations individuelles et collectives a été éprouvée. Il a ensuite évolué au sein d’une Direction des Ressources Humaines de taille significative et influente. Quelle évolution de carrière ? S’il sait naviguer dans un environnement politique, le RRS pourra évoluer naturellement sur une fonction de Direction Relations Sociales France. Doté d’un profil international il pourra envisager de briguer une fonction de DRH Europe. Il est également courant de bifurquer vers un poste plus généraliste opérationnel de « Human Resources Business Partner ». Opportunités/Challenges 2015-2016 Dans un environnement réglementaire qui tend à se renforcer et des entreprises qui s’internationalisent, la fonction est de plus en plus intégrée dans SALAIRES LA RESPONSABLE DES RELATIONS SOCIALES Expérience Salaire fixe brut annuel Variable% salaire fixe 3-6 ans 40 000 – 50 000  € 0 6-12 ans 50 000 – 65 000  € 5 à 10% +de 12 ans 65 000 – 80 000  € 10 à 15% la décision stratégique et se positionne comme un véritable vecteur de performance globale et durable permettant de gérer autrement le capital humain des organisations. JOB EN OR « TECHNOLOGIE » LE MANAGER DE LA SÉCURITÉ DES DONNÉES NUMÉRIQUES Quelle est sa fonction ? - Responsable de la mise en place d’une stratégie, en conformité avec les aspects juridiques, sociaux, managériaux de la sécurité. - A la tête d’une équipe de taille variable selon le type d’entreprise, en charge d’identifier, développer, mettre en œuvre et maintenir les processus, de façon transverse dans l’organisation, visant à réduire les risque informatique et à augmenter la sécurité des données. - Son équipe traite les incidents, fixe les normes en matière de sécurité, définit les procédures et politiques de sécurité, et effectue les contrôles nécessaires, tout en veillant à prévenir l’obsolescence des technologies de sécurité informatique acquise par l’entreprise. Quel est son profil ? - Connaissance fonctionnelle des métiers relatifs au secteur d’activité de l’entreprise et des éventuelles règlementations inhérentes. - Expertise en Systèmes, Réseaux et Sécurité informatique qu’il a acquis lors d’un début de carrière en tant qu’ingénieurs système et/ou réseaux dans un département Infrastructure ou en tant que consultant dans un Datacenter (chez un opérateur télécoms par exemple.). - Bonnes compétences en gestion de projets SI. - Solides connaissances en droit numérique et droit des entreprises. - Communiquant et fin négociateur  : il doit souvent convaincre sa direction d’engager des sommes importantes en technologies de sécurité informatique bien en amont de la matérialisation d’un risque palpable par un non informaticien. Quelle évolution de carrière ? Il peut évoluer en tant que Directeur Infrastructure ou Directeur des Systèmes d’information dans un secteur impliquant une forte criticité des données. Opportunités/Challenges 2015-2016 La sécurité, souvent parent pauvre des Directions
des Systèmes d’Information, même au sein de groupe de taille importante, fait aujourd’hui l’objet d’une règlementation européenne, mettant les multinationales du continent face à la nécessité d’investir dans le domaine. Le Manager de la Sécurité des Données Numériques devra opérer cette mise en conformité avec le souci de présenter à sa Direction Générale une stratégie cohérente avec la réalité des risques propres à l’activité de l’entreprise, l’évolution rapide des technologies, les éventuelles contraintes budgétaires qui s’imposent à lui. JOB EN OR « DIGITAL » LE DIRECTEUR DE LA STRATÉGIE DIGITALE OU CHIEF DIGITAL OFFICER Quelle est sa fonction ? Il influence les décisions stratégiques globales pour qu’elles puissent idéalement prendre en compte tous les enjeux liés au Digital. Il est de plus en plus souvent rattaché à la Direction Générale. Auparavant, le Chief Digital Officer dépendait plutôt de la Direction de la Communication, du Marketing voire de la DSI. Quel est son profil ? D’une formation d’école de commerce ou d’ingénieurs, ce type de profil n’est pas issu d’une filière type. Très polymorphe, le parcours du candidat « idéal » a pu épouser différentes formes  : entrepreneur digital chevronné désireux d’apporter son expérience à des organisations complexes issues de l’ancienne économie ou bien encore expert ayant déjà participé à une transformation digitale d’envergure au sein d’une organisation. Quelle évolution de carrière ? Le Chief Digital Officer tend par la suite à prendre des responsabilités plus globales, avec gestion À PROPOS DE ROBERT HALF Fondé en 1948, le groupe Robert Half, pionnier du recrutement spécialisé temporaire et permanent, est aujourd’hui leader mondial de ce secteur pour tous les métiers de la finance, de la comptabilité, de la banque, de l’assurance, du juridique et du fiscal, de la technologie et de l’assistanat. > Présent à Paris, La Défense, Versailles, Stade de France, Massy, Lyon, et Aix-en-Provence, > Compte plus de 340 bureaux dans le monde (Etats-Unis, Canada, Europe, Australie, Asie, Nouvelle-Zélande). Plus d’infos sur www.roberthalf.fr SALAIRES LE MANAGER DE LA SÉCURITÉ DES DONNÉES NUMÉRIQUES Expérience Salaire fixe brut annuel Variable% salaire fixe 10-20 ans 60 000 – 100 000  € 0 à 5% d’un P&L à part entière sur un scope résolument cross-canal. Le poste de COO ou CEO est une prochaine étape cohérente. Opportunités/Challenges 2015-2016 Tous les secteurs sont concernés, et les profils doivent être capables de faire muter des organisations complexes. Au-delà des compétences liées à la vision du candidat, à la mise en place et au suivi de grands chantiers, il faut avoir du drive, être capable d’évoluer dans des environnements très matriciels, et pouvoir déployer cette vision sans l’imposer de manière trop verticale en suscitant une adhésion collective forte. Bien entendu, ces 7 jobs en or ne sont pas les seuls à présenter de réelles opportunités de carrière pour les cadres français, mais ils sont très représentatifs des voies d’avenir à suivre pour trouver sa place au sein des entreprises qui comptent aujourd’hui et qui affichent de réels potentiels de croissance pour demain. Si vous avez le goût du risque, n’hésitez pas également à rejoindre les start-ups de la nouvelle économie qui recherchent actuellement des cadres d’expérience pour étoffer leurs équipes web. Un nouveau monde est en train d’émerger. A vous de savoir prendre le train en marche, car tout évolue à grande vitesse dans le secteur des ressources humaines. n J.B. EXPERT CHRISTOPHE DE BUEIL MANAGER DE ROBERT HALF TECHNOLOGIE EXPERT FABRICE COUDRAY DIRECTEUR DE ROBERT HALF TECHNOLOGIE « Le Big Data est au centre de l’économie numérique. La question de la sécurité des données devient une problématique à laquelle se confronte toute entreprise opérant une transformation digitale. Au sein du top management de l’entreprise, le Manager de la Sécurité des Données Numériques est le garant de la protection des actifs en termes de données et de système d’information. » « Opérant chez un annonceur issu d’un business model traditionnel, le Directeur de la Stratégie Digitale ou Chief Digital Officer est en charge d’initier ou d’accélérer une transformation digitale (et/ou omnicanale) d’envergure au sein de l’organisation. Aujourd’hui, environ 10% des entreprises du CAC 40 sont dotées d’un Chief Digital Officer, et on estime que ce chiffre va bien évidemment exploser dans les années à venir. C’est donc bien un Job en or ! » SALAIRES LE DIRECTEUR DE LA STRATÉGIE DIGITALE Expérience Salaire fixe brut annuel Variable% salaire fixe 10-15 ans 90 000 – 120 000  € 0 à 30% + de 15 ans 120 000 – 250 000  € 0 à 30% 21



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Manager & Réussir numéro 8 sep/oct/nov 2015 Page 1Manager & Réussir numéro 8 sep/oct/nov 2015 Page 2-3Manager & Réussir numéro 8 sep/oct/nov 2015 Page 4-5Manager & Réussir numéro 8 sep/oct/nov 2015 Page 6-7Manager & Réussir numéro 8 sep/oct/nov 2015 Page 8-9Manager & Réussir numéro 8 sep/oct/nov 2015 Page 10-11Manager & Réussir numéro 8 sep/oct/nov 2015 Page 12-13Manager & Réussir numéro 8 sep/oct/nov 2015 Page 14-15Manager & Réussir numéro 8 sep/oct/nov 2015 Page 16-17Manager & Réussir numéro 8 sep/oct/nov 2015 Page 18-19Manager & Réussir numéro 8 sep/oct/nov 2015 Page 20-21Manager & Réussir numéro 8 sep/oct/nov 2015 Page 22-23Manager & Réussir numéro 8 sep/oct/nov 2015 Page 24-25Manager & Réussir numéro 8 sep/oct/nov 2015 Page 26-27Manager & Réussir numéro 8 sep/oct/nov 2015 Page 28-29Manager & Réussir numéro 8 sep/oct/nov 2015 Page 30-31Manager & Réussir numéro 8 sep/oct/nov 2015 Page 32-33Manager & Réussir numéro 8 sep/oct/nov 2015 Page 34-35Manager & Réussir numéro 8 sep/oct/nov 2015 Page 36-37Manager & Réussir numéro 8 sep/oct/nov 2015 Page 38-39Manager & Réussir numéro 8 sep/oct/nov 2015 Page 40-41Manager & Réussir numéro 8 sep/oct/nov 2015 Page 42-43Manager & Réussir numéro 8 sep/oct/nov 2015 Page 44-45Manager & Réussir numéro 8 sep/oct/nov 2015 Page 46-47Manager & Réussir numéro 8 sep/oct/nov 2015 Page 48-49Manager & Réussir numéro 8 sep/oct/nov 2015 Page 50-51Manager & Réussir numéro 8 sep/oct/nov 2015 Page 52-53Manager & Réussir numéro 8 sep/oct/nov 2015 Page 54-55Manager & Réussir numéro 8 sep/oct/nov 2015 Page 56-57Manager & Réussir numéro 8 sep/oct/nov 2015 Page 58-59Manager & Réussir numéro 8 sep/oct/nov 2015 Page 60-61Manager & Réussir numéro 8 sep/oct/nov 2015 Page 62-63Manager & Réussir numéro 8 sep/oct/nov 2015 Page 64-65Manager & Réussir numéro 8 sep/oct/nov 2015 Page 66-67Manager & Réussir numéro 8 sep/oct/nov 2015 Page 68