Maître Jacques n°12 2016
Maître Jacques n°12 2016
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°12 de 2016

  • Périodicité : irrégulier

  • Editeur : O2C

  • Format : (220 x 284) mm

  • Nombre de pages : 84

  • Taille du fichier PDF : 9 Mo

  • Dans ce numéro : 20 ans d'excellence.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 12 - 13  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
12 13
12 • agenda culturel The Combas Picture Show Une joyeuse ébullition colorée dans l’air. Des motifs qui semblent métastaser sous nos yeux, enfantant toujours d’autres motifs dans une luxuriance visuelle débridée… Bienvenue dans le monde fou de Robert Combas ! « Ma peinture, c’est du rock », aime-t-il à dire de son travail. Jusqu’au 13 novembre, on peut apprécier à loisir la pertinence du propos, via l’exposition Les Combas de Lambert au musée de Vence. De l’artiste sétois, elle retrace quinze années de création prolifiques (de 1978 à 1993), dans le sillage des œuvres de la collection d’Yvon Lambert, son galeriste. Avec Hervé di Rosa ou Jean-Charles Blais, Combas est l’un des représentants d’une mouvance picturale novatrice que Ben, le célèbre plasticien lettré, avait baptisée d’une formule synthétique, la figuration libre. Il y fait voler en éclats un art du télescopage des formes et des lignes, inspiré par un mélange de culture populaire (BD, publicité, cinéma) et de références à ses maîtres (Picasso, Dubuffet, Miró…). Un peintre mis aussi à l’honneur jusqu’au 11 septembre, au Grimaldi Forum de Monaco. Vous avez dit jubilatoire ? Enée descend aux enfers, 1988 Narcisse, 1985 ©ADAGP Paris 2016 Saint Lambert, 1991 Joyous colours bubbling through the air. Patterns that seem to metastasize before our very eyes, bringing forth still further patterns in unbridled visual luxuriance… Welcome to the riotous world of Robert Combas! «My painting is crazy» is how he tends to describe his work. You have plenty of time to assess the pertinence of his claim at the «Les Combas de Lambert» exhibition at the Musée de Vence. Running until 13 November, the exhibition retraces fifteen prolific years (from 1978 to 1993) in Combas’ career, illustrated by works from the collection of gallery owner Yvon Lambert. This artist from Sète is one representative - alongside Hervé di Rosa and Jean- Charles Blais - of an innovative pictorial movement that the famous and wellread visual artist, Ben, summed up as «free representation». Combas crashes through the art of telescoping shapes and lines, inspired by a blend of popular culture (graphic novels, advertising, film) and references to his masters (Picasso, Dubuffet, Miró, and others). Tribute is also being paid to this painter at the Grimaldi Forum Monaco until 11 September. Did you say «exhilarating»? « LES COMBAS DE LAMBERT » Musée de Vence, 2 place du Frêne, 06140 Vence. Tél : 33 (0)4 93 24 24 23. www.museedevence.com « ROBERT COMBAS - LES ANNÉES 80-90 » Grimaldi Forum, 10 avenue Princesse Grace 98 000 Monaco. Tél : 37 99 99 20 00. www.grimaldiforum.com ©ADAGP Paris 2016
L’homme qui murmure à l’oreille des murs Là où d’autres artistes, comme Mimmo Rotella ou Jacques Villeglé avec leurs affiches publicitaires déchirées, sont souvent allés extraire de la rue le matériau de leur œuvre, lui, dans un mouvement inverse, a offert son art à la rue. Lui, Ernest Pignon-Ernest, cet inclassable et génial créateur qui, depuis plus de 50 ans, a fait des murs des villes son ardoise magique. À sa manière, Ernest Pignon-Ernest est un enlumineur. Il déploie au coin des rues la matière d’un tableau à la fois somptueux et prosaïque, sous la forme de dessins grand format inspirés du baroque italien. Dans des lieux choisis, porteurs d’une histoire, d’une mémoire emblématiques d’une cause à défendre, il vient lui-même coller ses dessins, et ce qui s’ensuit est pur envoûtement Extases du regard. Nice, sa ville natale, lui rend aujourd’hui hommage à travers une exposition en deux volets, au Musée d’art moderne et d’art contemporain (jusqu’au 8 janvier) et en l’église de Saint-Pons, dans l’enceinte de l’hôpital Pasteur (jusqu’au 2 octobre). « LES TRACES D’UN PARCOURS : UNE RÉTROSPECTIVE AU MAMAC » Musée d’art moderne et d’art contemporain de Nice, place Yves Klein, 06000 Nice. Tel : 04 97 13 42 01. www.mamac-nice.org «EXTASES». Eglise Abbatiale de Saint-Pons, Montée de l’Abbaye de Saint-Pons, 06100 Nice agenda culturel • 13 THE WALL WHISPERER Whereas other artists often ventured onto the street to harvest raw material for their work - such as Mimmo Rotella and Jacques Villeglé with their torn advertising posters - Ernest Pignon-Ernest moved in the opposite direction, taking his art out onto the street. The artist is impossible to categorise, a wonderful artist who, for over 50 years, has used city walls as his etch-a-sketch. In his own way, Ernest Pignon-Ernest is an illuminator. He deploys the stuff of sumptuous and prosaic paintings on street corners, in the form of largeformat drawings inspired by the Italian baroque. He comes in person to paste up his drawings in chosen spots that are synonymous with a story or a memory, or emblematic of a cause to be defended. Pure magic then ensues before our very eyes. Nice, his home town, is paying tribute to the artist in an exhibition in two phases: at the Museum of Modern Art and Contemporary Art (until 8 January) and at Saint-Pons Church within the walls of the Pasteur hospital (until 2 October).



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Maître Jacques numéro 12 2016 Page 1Maître Jacques numéro 12 2016 Page 2-3Maître Jacques numéro 12 2016 Page 4-5Maître Jacques numéro 12 2016 Page 6-7Maître Jacques numéro 12 2016 Page 8-9Maître Jacques numéro 12 2016 Page 10-11Maître Jacques numéro 12 2016 Page 12-13Maître Jacques numéro 12 2016 Page 14-15Maître Jacques numéro 12 2016 Page 16-17Maître Jacques numéro 12 2016 Page 18-19Maître Jacques numéro 12 2016 Page 20-21Maître Jacques numéro 12 2016 Page 22-23Maître Jacques numéro 12 2016 Page 24-25Maître Jacques numéro 12 2016 Page 26-27Maître Jacques numéro 12 2016 Page 28-29Maître Jacques numéro 12 2016 Page 30-31Maître Jacques numéro 12 2016 Page 32-33Maître Jacques numéro 12 2016 Page 34-35Maître Jacques numéro 12 2016 Page 36-37Maître Jacques numéro 12 2016 Page 38-39Maître Jacques numéro 12 2016 Page 40-41Maître Jacques numéro 12 2016 Page 42-43Maître Jacques numéro 12 2016 Page 44-45Maître Jacques numéro 12 2016 Page 46-47Maître Jacques numéro 12 2016 Page 48-49Maître Jacques numéro 12 2016 Page 50-51Maître Jacques numéro 12 2016 Page 52-53Maître Jacques numéro 12 2016 Page 54-55Maître Jacques numéro 12 2016 Page 56-57Maître Jacques numéro 12 2016 Page 58-59Maître Jacques numéro 12 2016 Page 60-61Maître Jacques numéro 12 2016 Page 62-63Maître Jacques numéro 12 2016 Page 64-65Maître Jacques numéro 12 2016 Page 66-67Maître Jacques numéro 12 2016 Page 68-69Maître Jacques numéro 12 2016 Page 70-71Maître Jacques numéro 12 2016 Page 72-73Maître Jacques numéro 12 2016 Page 74-75Maître Jacques numéro 12 2016 Page 76-77Maître Jacques numéro 12 2016 Page 78-79Maître Jacques numéro 12 2016 Page 80-81Maître Jacques numéro 12 2016 Page 82-83Maître Jacques numéro 12 2016 Page 84