MAHG n°2019-02 jui à déc
MAHG n°2019-02 jui à déc
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2019-02 de jui à déc

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Musées d'art et d'histoire de Genève

  • Format : (240 x 320) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 3,3 Mo

  • Dans ce numéro : silences...

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
6 CABINET D’ARTS GRAPHIQUES PrOMenade du PIn 5 I ch-1204 genève T +41(0)22 418 27 70 I mah@ville-ge.ch HEURES D’OUVERTURE de 11 h À 18 h I FerMÉ le lundI Paul Eliasberg (1907-1983), Été à Samothrace, 1968. aquarelle et crayon noir sur papier blanc, 270 x 370 mm (feuille). cabinet d’arts graphiques du Musée d’art et d’histoire, don de danielle eliasberg.
I LES PAYSAGES DE L’ÂME DU 1 ER NOVEMBRE 2019 AU 2 FÉVRIER 2020 INAUGURATION LE 31 OCTOBRE DE 18 H À 21 H Le Cabinet d’arts graphiques rend hommage à Paul Eliasberg, en présentant une sélection d’œuvres offertes à l’institution par sa fille. EXPOSITION Issu d’une famille lettrée – son père, traducteur russo-yiddish, est un ami de Thomas Mannet Paul Klee –, Paul eliasberg (Munich, 1907 - hambourg, 1983) étudie l’art à Berlin, puis à Paris, où il est l’élève de roger Bissière. Émigré en France au moment de la montée du nazisme, il est enrôlé brièvement dans l’armée française, puis s’installe à aix-en-Provence au moment de la capitulation. de retour à Paris en 1947, il est naturalisé par son pays d’adoption. gagnant sa vie dans un bureau d’architecte, il poursuit son travail de peintre, exposant régulièrement et participant à divers salons. son œuvre, constitué essentiellement de travaux sur papier – dessins au trait, aquarelles et, dès 1959, estampes –, se développe en marge des polémiques qui agitent le monde de l’art après-guerre. eliasberg poursuit une voie toute personnelle, un équilibre entre figuration et abstraction qu’il applique à ses sujets de prédilection que sont les paysages et les représentations architecturales, en particulier les cathédrales. Passionné par la grèce et grand voyageur, il appréhende son motif de manière rapide et spontanée, afin de saisir la fugacité d’une lumière ou d’une impression. l’aquarelle sied particulièrement à cette approche délicate et atmosphérique, qui ne cède en rien à l’intérêt de l’artiste pour la structure géométrique de la nature ou du bâti. Paul eliasberg partage cette approche artistique à la fois singulière et attentive à son époque avec d’autres artistes, parmi lesquels ses amis gerhard altenbourg et hans hartung. l’exposition Paul Eliasberg. Paysages de l’âme proposée cet automne au cabinet d’arts graphiques met à l’honneur une centaine de feuilles choisies parmi les 451 offertes au Mah en 2016 par sa fille danielle eliasberg. cette dernière a également doté le Kunstmuseum de Bayreuth d’un ensemble important d’œuvres et documents, dont l’exposition et le catalogue ont été réalisés conjointement avec notre institution en 2017. Christian Rümelin, commissaire de l’exposition Programme détaillé sur mah-geneve.ch 7



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :