MAHG n°2019-02 jui à déc
MAHG n°2019-02 jui à déc
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2019-02 de jui à déc

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Musées d'art et d'histoire de Genève

  • Format : (240 x 320) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 3,3 Mo

  • Dans ce numéro : silences...

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 18 - 19  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
18 19
18 la tradition est bien établie au Musée d’art et d’histoire  : à l’automne, la semaine de vacances scolaires est consacrée aux familles pour l’opération des Vacances qui donnent la patate ! des activités gratuites à destination des enfants accompagnés d’un adulte – présentation d’œuvres, spectacles, démonstrations, activités participatives... – s’égrènent autour d’un thème pour partir à la découverte, aussi sérieuse sur le fond que joyeuse sur la forme, des collections. les matinées sont consacrées aux tout-petits (3 à 5 ans), tandis que les après-midi sont destinés aux enfants de 6 à 12 ans. À l’heure de la célébration du 30 e anniversaire de la signature de la convention internationale des droits de l’enfant, cette édition 2019 prendra une tonalité particulière. le programme a été conçu pour être « inclusif »  : aucun enfant, aucun adulte ne sera exclu. cette démarche s’inscrit dans le cadre de l’obtention par le Musée d’art et d’histoire du label « culture inclusive » délivré par Pro Infirmis, distinguant les institutions qui mènent une politique d’accessibilité universelle. ainsi, l’ensemble des activités pourra être suivi et apprécié par tous les visiteurs, y compris ceux ayant des besoins particuliers liés à un trouble cognitif ou de l’attention, à un handicap sensoriel, mental ou physique  : spectacles bilingues français-langue des signes (lsF), audiodescription et visites descriptives et tactiles des dispositifs de spectacles, visites sensorielles, visite en français facile à lire et à comprendre (Falc), café des signes, grande fresque participative... l’approche multi-sensorielle est au cœur de cette démarche  : elle offre des portes d’entrées multiples et permet d’enrichir l’expérience de visite, qu’elle soit une nécessité absolue ou une plaisante plusvalue. grâce au soutien de la Fondation genevoise de Bienfaisance valeria rossi di Montelera, les premières Vacances qui donnent la patate ! pour tous auront lieu du 22 au 25 octobre 2019. Isabelle Burkhalter, responsable de la Méditation culturelle La semaine des Vacances qui donnent la patate ! s’adapte aux besoins de tous les visiteurs du musée. DES PATATES POUR TOUS !
AFTER WORK Cet automne, deux soirées spéciales explorent l’actualité du MAH  : le silence et la métamorphose. Quand, à l’automne 2015, le Mah a lancé les soirées afterwork, les critiques ont fusé ; les louanges aussi. et la plus grande récompense fut de conquérir de nouveaux publics. Quatre ans plus tard, les 19 e et 20 e événements du genre auront lieu avec des nouveautés pour surprendre les fidèles, séduire les derniers sceptiques et profiter de la créativité de l’équipe de médiation qui concocte thèmes et programmes depuis le début. Sound of Silence la soirée du 19 septembre se déroulera pour la première fois entre deux lieux pour s’imprégner de deux ambiances, et explorer deux facettes d’un même thème. dans l’exposition au Musée rath, où les œuvres d’art réunies donnent à voir un silence tangible, le menu sera placé sous le signe de la quiétude. ainsi, avec l’ensemble contrechamps par exemple, on emboîtera le pas à John cage en évoquant la notion fondamentale de silence dans la musique contemporaine. et la visite se poursuivra en un ballet feutré avec la danseuse et chorégraphe lucy nightingale. au Mah, a contrario, le volume sera d’un tout autre genre ! cliques exubérantes, dJ inspiré et speed dating animés offriront un contraste sonore saisissant. Métamorphoses le sublime poème d’Ovide, Métamorphoses, fait non seulement l’objet d’une présentation au Mah dans le cadre de la saison antique, mais il est aussi le sujet du 20 e afterwork programmé le 28 novembre. cette soirée s’inscrit dans le cadre des rencontres organisées à genève par Médiation culturelle suisse et Mediamus, l’association des professionnels de la médiation culturelle dans les musées. celles-ci se penchent actuellement sur l’idée du « muséetroisième lieu », la vocation des afterworks étant justement de transformer le Mah en un « troisième lieu ». ce concept envisage l’institution comme un espace de débat à la vocation sociale affirmée, où l’on se sent comme à la maison, qui mélange les genres et les gens, dans un joyeux œcuménisme social et culturel. Mais, au fond, le musée ne devrait-il pas être tous les jours un troisième lieu ? Isabelle Burkhalter, responsable de la Médiation culturelle 19



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :