MAHG n°2018-02 sep à fév 19
MAHG n°2018-02 sep à fév 19
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2018-02 de sep à fév 19

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Musées d'art et d'histoire de Genève

  • Format : (240 x 320) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 4,2 Mo

  • Dans ce numéro : belles impressions.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 8 - 9  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
8 9
8 MAISON TAVEL rue du PuITs-saInT-PIerre 6 ch-1204 genève T +41(0)22 418 37 00 I mah@ville-ge.ch HEURES D’OUVERTURE de 11 à 18 heures I FerMÉ le lundI enTrÉe lIBre LES RENDEZ-VOUS À NE PAS MANQUER Rendez-vous d’artistes dimanche 7 octobre, de 14 à 17 heures Les épigones, avec le conservateurrestaurateur victor lopes Visites commentées les dimanches, à 11 heures 7 octobre 2018 et 3 février 2019 Midis de l’expo les mardis, à 12 h 30 23 octobre 2018 et 22 janvier 2019, visites commentées par alexandre Fiette, commissaire de l’exposition Gratuit, sans réservation Informations et réservations  : T +41 (0)22 418 25 00 ou adp-mah@ville-ge.ch Programme détaillé sur www.mah-geneve.ch 191bto-àlei-018 « Prenez tous les grands chefs d’école du passé et voyez si aucun n’a eu cette désastreuse influence, est devenu la nourriture tellement quotidienne et facile à engloutir de ses élèves, qu’ils lui aient pris sa composition, sa coupure et ses personnages, son goût, le maniérisme de ses mains, de ses gestes et de ses plis, ses trucs et ses tics […]. » Bien acerbes sont ces remarques formulées en 1913 dans la presse locale par William ritter, critique désormais oublié, au sujet de Ferdinand hodler. elles n’en expriment pas moins l’aveu de l’importance de l’apport de ce dernier à ses contemporains. et si l’on réagit avec virulence comme il est de coutume dans les débats qui agitent genève, le peintre trouve des défenseurs de son art et de sa vision chez ceux inspirés par son œuvre. la peinture genevoise, plutôt animée par un esprit commun que par les principes d’une école, porte les marques BON ESPRITaffirmées ou ténues de son héritage. Pourtant, si DU 28 SEPTEMBRE 2018 AU 24 FÉVRIER 2019 INAUGURATION LE 27 SEPTEMBRE DE 18 À 21 HEURES Avec L’Esprit de Hodler dans la peinture genevoise, la Maison Tavel souligne l’importance de l’héritage du peintre à travers une sélection d’œuvres d’artistes genevois EXPOSITION hodler a développé très tôt le goût de transmettre, il ne s’est vu confier la charge d’enseigner à l’École des beaux-arts de genève qu’un court moment, peu de temps avant son décès en 1918. les deux lieux de rencontres artistiques que sont le café dussez et celui du levant semblent avoir déterminé les polarités de la création genevoise ; le premier en aimantant le hodlérisme et, peut-être, la volonté de dépasser celui-ci pour le second. Parmi ceux qui s’y croisent et échangent, théorisent et argumentent, multiples sont les manifestations de leur attachement à l’œuvre du maître. son positionnement par rapport au symbolisme, ses sujets de prédilection, ses cadrages inhabituels, son traitement de la couleur et des contours sont autant de références qui les nourrissent. à la Maison Tavel, L’Esprit de Hodler dans la peinture genevoise rappelle la façon dont alexandre Perrier, albert schmidt, William Müller, alexandre Mariet ou encore stéphanie guerzoni, chacun à sa manière, portent cet esprit de hodler dont les traces ne se sont pas effacées à genève. Alexandre Fiette, conservateur responsable de la Maison Tavel Albert Schmidt (1883-1970) Printemps, cerisier, 1921 huile sur toile, 92,5 x 73 cm
_...0111111100 Ferdinand Hoe, linuardsRhythnlie Nues HODLER ANKER GIACOMEr melliterwerke der Sammlung Christoph Blocher L613//gOOZ/£01 Livres, revues, Internet... Le vaste champ des publications sur le peintre est au centre de l’exposition de la BAA avec Ferdinand Hodler dans les livres et sur Internet, la Bibliothèque d’art et d’archéologie met en avant la production imprimée qu’elle conserve au sujet de l’artiste suisse. les livres, les revues, les articles ou encore les catalogues d’exposition ou de ventes aux enchères jalonnent en effet sa carrière et témoignent de l’évolution de sa notoriété, de ses débuts de jeune artiste jusqu’à son statut actuel de maître de la peinture helvétique. Catalogues et études Tout d’abord exposé à genève, puis à Berne ou Zurich, Ferdinand hodler va progressivement sortir des frontières nationales et ses tableaux gagnent peu à peu les musées et les galeries à new York, chicago, amsterdam, vienne, londres... Parallèlement à ces expositions, mais surtout après sa mort en 1918, des études sur ses œuvres et son parcours artistique voient le jour, comme la biographie en quatre volumes publiée par l’essayiste suisse carlalbert loosli. au fur et à mesure que ses tableaux circulent sur le marché, sont publiés des catalogues de collections privées – Willy russ-Young, christoph Blocher, adda et Max schmidheiny ou encore rudolf schindler – et de collections publiques comme celle du Musée d’art et d’histoire de genève. Échos dans la presse Ferdinand hodler est aussi très présent dans les articles de journaux qui n’hésitent pas à relayer les péripéties de ses œuvres, comme l’affaire du tableau intitulé La Nuit. réalisée en 1889-1890, cette peinture suscite une grande incompréhension lors de sa première exposition en février 1891 au Musée rath de genève. les journaux genevois témoignent de l’affaire et cette polémique contribue pour beaucoup à la popularité du tableau. en 1901, hodler reçoit à Paris la consécration pour cette toile que le Kunstmuseum Bern décide d’acquérir, lui conférant ainsi une reconnaissance nationale. sélection d’ouvrages sur Ferdinand hodler, provenant de la Bibliothèque d’art et d’archéologie EN TOUTES LETTRES Projet numérique dans le cadre de l’année hodler, la Baa a développé des outils numériques et inédits autour du peintre. Ils accompagnent les événements organisés aux Mah et sont accessibles sur la page Internet de la Baa sous l’intitulé Projet Hodler. On y trouve des bibliographies sélectives, mais aussi des collections numérisées de documents et d’articles de presse extraits de journaux suisses et européens parus entre 1875 et 1940. cette partie interactive, accessible sur place, complète la visite de l’exposition et permet de feuilleter les ouvrages présentés en vitrine. Véronique Goncerut, conservatrice en chef Unité bibliothèque et centre de documentation Projet Hodler sur le site Internet BAA http://institutions.ville-geneve.ch/fr/mah/bibliotheque/presentation/projets/projet-hodler/LES RENDEZ-VOUS À NE PAS MANQUER BIBLIOTHÈQUE D’ART ET D’ARCHÉOLOGIE PrOMenade du PIn 5 I ch-1204 genève T +41(0)22 418 27 00 I info.baa@ville-ge.ch HEURES D’OUVERTURE de 10 à 18 heures du lundI au vendredI de 9 à 12 heures le saMedI I enTrÉe lIBre FerMÉ le dIManche eT les JOurs FÉrIÉs DU 5 NOVEMBRE 2018 AU 25 MAI 2019 Rendez-vous d’artistes dimanche 2 décembre, de 14 à 17 heures Pérennité, avec raphaël Briner, designer entrepreneur Gratuit, sans réservation Informations  : T +41 (0)22 418 25 00 ou adp-mah@ville-ge.ch Programme détaillé sur www.mah-geneve.ch EXPOSITION 9



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :